Le panda trop gâté

Bon j’ai bien réfléchi, et je vais attendre quelques mois avant de vous faire un topo sur les pérégrinations d’un panda en Algérie. D’une parce que je ne me sens pas prête à toucher au côté sérieux du voyage, de deux parce qu’il me semble qu’il faut que je parle de ma démarche uniquement une fois qu’elle sera terminée, de trois je devrais y retourner dans quelques semaines et je ferai des photos !
 Donc, je remets ça à dans quelques mois, une fois que l’étape sera franchie. Néanmoins, j’ai quelques petites choses à vous raconter …

Je ne sais pas vous, mais moi, lorsque je rejoins mon Nhomme, une chose bizarre se passe  : il me fait des cadeaux !

C’est chouette non ? 
Et même si, extérieurement je ne laisse pas vraiment paraître le plaisir que j’ai de le voir m’offrir des cadeaux, intérieurement je suis telle une gamine qui sautille et frétille d’excitation au moindre achat ! 
Le problème dans tout ça, c’est que ce système de cadeaux met à rude épreuve ma raison. Voyez-vous, le Nhomme aime me faire des cadeaux, de quoi te plains-tu ? Je ne me plains pas, enfin pas complètement. 
Le souci avec les relations longue distance, c’est qu’il y a cet éternel besoin de compensation par l’excès quand le moment est venu. Les cadeaux n’y échappent pas, le Nhomme se ruine encore et encore. Il ne sera satisfait que lorsqu’il sera pauvre, deux sous au fond de sa poche trouée. L’inconvénient, c’est que je n’aime pas que les autres dépensent pour moi. Mais j’aime que mon chéri me fasse des cadeaux. Il faut alors que je bataille avec mon moi intérieur pour laisser le Nhomme me faire un cadeau (c’est encore plus difficile quand le prix monte). 
Nhomme a encore triché pour le coup, il m’a caché la plupart des prix ! Je ne vous dis pas le remue-ménage dans ce qui me sert de cerveau ! Il a fallu donc rusé : de son coté pour m’offrir des trucs trop chers à mon goût, de mon côté pour refuser des cadeaux bien trop chers pour me les offrir !
Au final il a réussi à m’offrir une tablette de ventilation pour mon pc portable. Je pense que l’état de ce dernier lui a fait pitié. Et, bien que j’ai refusé, car je me fais à peu près l’idée du prix de ce genre de gadget, il en a acheté une dans mon dos. Je n’en connais donc pas le prix ! Certes ce n’est pas forcément très onéreux, néanmoins ça reste pour moi quelque chose de la catégorie gadget-je-peux-m’en-passer-dépense-inutile. 
Suite à cela, il m’a emmené quelques jours plus tard à la maison de l’artisanat de Tizi Ouzou. Il voulait, semble-t-il, absolument m’offrir quelque chose de chez lui. J’ai fini par craquer pour cette jolie cape : 
Entièrement faite à la main ! Je ne la quitte plus…
J’en ai choisi une seconde, coloris chocolat, pour la Dame. Oui parce que voyez-vous, il ne se contente pas de m’offrir des cadeaux, il en a offert à toute ma famille ! Surtout à la Dame en fait, presque plus qu’à moi !!! Nan ch’ui pas jalouse … pourquoi ?? Il me semble qu’elle a coûté 3800 dinars (environ 36 euros), ce qui est un prix beaucoup trop élevé à mon avis. Mais je ne l’ai su qu’après avoir choisi, il ne m’a pas laissé le choix et il a payé ! Néanmoins elle était à 4200 dinars à la base, je pense qu’il l’a négociée. Bref, à ce moment, je m’étais dit que je refuserai en bloc tout autre proposition de cadeaux ! 
Monsieur s’est « vengé » en me faisant choisir des cadeaux pour toute ma famille, une écharpe par ci, un pull par là, et même un parfum Dior pour la Dame, acheté avant ma venue ! 
Suite à cela, j’ai voulu profiter de ma venue en Algérie pour acheter du coton. Je veux dire par là, l’acheter avec mon argent. Mais le Nhomme, sous divers prétexte, ne m’a pas laissé changé mes neuros, il a donc payé : 
J’ai été assez raisonnable. Au final, j’ai choisi des fils pour tester. Y retournant dans quelques semaines, je ferai le plein si je suis convaincue par ce que j’aurai crocheté. 
Au final : 
– 4 bobines de coton perlé marron
– 4 bobines de coton perlé bordeaux
– 1 bobine de fil à crocheter 24
– 1 bobine de fil à crocheter 16 
– 1 reste de bobine fourni par belle-maman, j’y reviendrai
– 3 bobines de fil à broder : c’est une erreur d’achat. Je ne brode pas, je ne sais pas broder. Néanmoins, le fil est assez épais pour être manié avec les trois petits crochets que j’ai acheté sur place : 0.8 mm , 1.45 mm , 0.5 mm. Alors ça servira, ouf ! 
– 1 coupe-fil pour la Dame car elle me pique toujours le mien
– 1 petit set d’aiguilles
Prix final, l’équivalent d’une dizaine d’euros, ça valait le coup. 
L’homme m’a fait savoir que je ne repartirai pas sans un troisième cadeau. Il m’a donc emmené dans une sorte de bazar/marché couvert. Là-bas j’ai fini par choisir des chaussettes (oui c’est un cadeau top glamour, oui mon Nhomme pense à mes petons, c’est mignon non ?) cinq ou six vernis à ongles (50 dinars l’unité environ) , et deux t-shirt col roulé, dont un pour la dame (oui encore !). Assez fière de moi pour le coup, ça n’a pas coûté un bras, du moins je pense, je ne connais pas tous les prix !!!
Nhomme est fier de lui, il a dépensé tous ces sous pour me faire plaisir et ça lui fait plaisir. Moi je suis un peu moins fière, je n’ai pas réussi à le freiner, mais j’ai réussi à ne pas lui faire exploser son budget (il était tenté de le faire) , c’est déjà ça ! 
Jusqu’ici, je trouve que j’ai été bien gâtée. En outre, j’ai refusé chaque proposition d’achat de bijou, j’ai réussi, yeah ! Tentée, je l’étais énormément, mais NON, il ne fallait pas, ça coûte bien trop … Comment ça je me répète ? 
Mais il faut croire que ma belle-maman est comme son fils (ou est-ce l’inverse ? ). Elle m’a fait des cadeaux elle aussi ! 
Notamment un magnifique napperon fait main auquel ma photo ne rend pas du tout justice : 
Il est très grand, près de 75 cm de long, vous imaginez le travail ! Le tout avec un crochet de 1.5 mm environ. Du moins je le suppose, elle n’a pas su me dire, nous n’avons pas le même matériel et les mêmes mesures. J’en suis amoureuse. Il n’attend plus que la table soit libérée pour trôner fièrement dans le salon ! Bref, une pièce magnifique qui m’a beaucoup touchée, faite en guise de cadeau d’anniversaire. 
A cela s’ajoute de drôles de petites bêtes, qui m’ont bien fait rire : 
Des ours et des pandas !! 
C’est pas trop choupi ça ?! Même ma belle-maman est au courant pour ma dégénérescence pandatesque ! Dingue ! Elle les a fait sans modèle, ce qui fait que chacun est unique, et moi j’adore ! Le p’tit dernier, je vais le transformer en porte-clé, car il est vraiment minuscule, je ne voudrais pas le perdre. 
Dernier cadeau, comestible celui-ci. Je ne l’ai pas pris en photo (tapez-moi !). La veille de mon départ, belle-maman est venue nous visiter et a apporté avec elle la tarte préférée de son fils, cuisinée avec amour j’en suis sure. Et malgré l’angine qui m’empêchait de déglutir correctement, c’était très bon ! J’ai évidement fait ma curieuse pour savoir de quoi elle était constituée, elle se retrouvera donc forcément sur le blog un jour car je vais la tester, ça coule de source ! 
C’est assez amusant d’avoir eu autant de cadeaux sans avoir fêté Noël ! Malgré les quelques cadeaux que j’ai apporté à ma belle-famille, je me sens ridicule d’en avoir fait si peu en comparaison de tout ce que j’ai reçu, que ce soit matériel ou non. 
Alors gâté ou pas le panda ? 
Advertisements

One thought on “Le panda trop gâté

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s