Du DIY en veux-tu en voilà !

Depuis quelques semaines, si vous me suivez, je suis à fond dans le tricot.

Entre le Kal Montego, le Kal petits coeurs, le Kal Ishbel, les futurs Kal GoT et Arris the raggedy rabbit (dont je vous parlerai bientôt), et mon pull tout doux en angora qui monte très  doucement, je me retrouve entourée d’aiguilles à tricoter 24/7 !

Et il y a des fois où, mes petites mains, elles réclament à cor et à cri du crochet et autres travaux manuels !

La dernière fois, j’avais parée à cette envie avec les petites corbeilles et le panier à pelotes de laine.

Cette fois-ci,  j’ai eu envie de faire des petites choses assez rapides : des bijoux !

Comme par exemple des bracelets crochetés :

Même si on ne le voit pas clairement sur les photos, ils sont tous différents ! Bien qu’il s’agisse d’une technique similaire à chaque fois, la créatrice a su la détourner de cinq manières différentes, j’ai beaucoup aimé ce concept. Elle a d’ailleurs classé les cinq modèles par ordre de difficulté. Je dois dire que le premier, donc le plus facile, n’est pas, à mon avis, pour les débutantes. Il faut vraiment être habitué à manipuler les mailles (brin avant, brin arrière, les deux brins, sous la bride, etc) pour se lancer. Quoi qu’il en soit, si vous voulez quand même vous lancer, la créatrice a fait un tuto vidéo pour chaque technique sur son blog. Je dois dire que ça n’a pas été de trop et est même plus efficace que le pattern écrit. 
Le pattern est disponible ici, en anglais et gratuit. 
Les miens ont été fait avec des restes de laine que vous connaissez déjà très bien. 
Temps pour un bracelet : 15 à 30 mins selon le motif.

Des bracelets tissés :

Idée qui provient tout droit du chouette kit, notamment le livret reçu dans celui de décembre dernier. Et non, je n’ai pas encore tout utilisé (longue à la détente le panda). J’ai donc réalisé celui du centre, avec le matériel reçu, puis le vert (parce que la Dame elle a chouiné qu’elle en voulait un) et le noir, en utilisant du biais de couture, plié en deux et cousu sur lui-même pour faire un support assez rigide mais pas trop. J’ai ressorti mes perles de rocaille qui traînaient au fond d’un tiroir depuis dix ans au moins (j’ai énormément de bijoux de perles made-home que j’ai ressorti par la même occasion). Et voilà ! 
Temps pour un bracelet : 45/60 mins . Tout dépend du motif et de votre dextérité à chopper la perle coincée dans le coin !

Mais aussi des boucles d’oreilles farfelues :

Essentiellement pour tester le coton que j’ai ramené d’Algérie, il n’y a que les petites roses et les petits pompons qui me plaisent réellement. 
La première paire vient d’ici. Faite avec l’un des fils brillant du chouette kit sus-cité, histoire de l’écouler. La technique en elle-même est assez sympathique, mais mon coton non adapté pour faire l’effet vaporeux de ce modèle. 
La seconde paire, une idée du chouette kit, à nouveau. Si vous n’avez jamais fait de pompons avec une fourchette, c’est le moment où jamais ! 
La troisième paire, d’ici. Elles auraient sans doute mieux données dans une autre couleur. 
Et la quatrième paire provient d’un magazine, le Crochet Today de mai-juin 2012. 
Temps : 20 à 40 mins par paire. 
L’avantage des boucles crochetées c’est qu’elles sont extrêmement légères et font leur petit effet à condition d’avoir bien choisi son coton. 
Et une exception : des pique-aiguilles en forme de chouettes !

Idée qui vient évidemment du chouette kit, toujours le même… La rose a été réalisée avec les fournitures reçues (exceptée la ouate), la marron avec des chutes de coussins. Vraiment rigolo à faire, et d’une simplicité à portée de tous ! On en regretterait presque de devoir les piquer d’aiguilles. 
Temps pour une chouette : tout dépend de votre habileté couturesque ! 
J’ai beaucoup aimé faire tous ces petits DIY, fouiner pour trouver les idées et les composants vieux de quelques années, mais aussi faire une pause entre deux traductions. Cela m’a aussi permis d’épuiser le chouette kit dans sa quasi totalité. Il ne doit rester que quelques perles, deux fils et deux plumes. 
Ce n’est, évidemment, pas du grand art, et ça se porte de manière très décontractée dans l’ensemble.
Mais, au moins, cela m’aura tenu occupée pendant deux semaines !
Publicités

4 commentaires sur « Du DIY en veux-tu en voilà ! »

  1. Sympa comme tout, j'aime beaucoup!!! Je ne tenterais même pas le KAL GoT, par contre j'ai mis le Rabbit dans ma liste, on verra où j'en suis de mes encours ensuite 😉

  2. Ben j'ai mis les Kal dans ma liste, tout simplement parce que GoT, je ne peux pas passer à coté, ce serait un crime … et que le rabbit (s'il me plait, j'attends le teasing) me permettrait de faire un des objectifs de l'année tricotesque 2013 … Le seul souci dans tout ça, c'est que lors des sorties des premiers indices, je ne serai pas là, du moins pas de co internet ^^ Donc je ne commencerai pas avant fin-avril …

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s