La sioux au petit pied

Et si on remontait dans le temps ?

Celui des colons et des indiens d’Amérique ! 
Ce temps où l’on portait des peaux de bêtes tannées et des coiffes de plumes sur la tête. C’est une civilisation qui m’a toujours fait rêver. M’enfin c’est vrai, une société où tout le monde avait les cheveux longs, noirs et brillant, ouuuuuuh… le tout en communion avec la nature ♥
Quand j’étais gamine, la « princesse » Disney qui me faisait rêver c’était bien Pocahontas ! Elle était jeune et jolie, elle n’avait pas ces grandes robes roses pleines de froufrous, c’était une sauvageonne qui grimpait aux arbres, et surtout,  ce n’était pas une princesse en détresse ! Elle osait défier son père alors qu’il était le chef de la tribu quand même ! Avec son discours, la richesse vient de la terre, et ses amis pioupiou et raton-laveur bouffeur de biscuits, elle avait tout pour me plaire. Sans compter qu’elle avait fait copain-copain avec le beau John Smith et ainsi évité une guerre entre les deux clans ennemis, c’est-y pas beau ?! 
Bon ok, la vie de la vraie Pocahontas a été chouïa moins magique, et assez courte, mais tout de même !
Où est-ce que je veux en venir avec cette introduction ? C’est tout simple, à une paire de chaussons, hé ouais !
Bientôt, c’est l’anniversaire de la Dame. J’ai voulu lui confectionner un petit truc avant mon départ. Elle m’a dit : « des petits chaussons comme tu m’as montré sur ton site là (=Ravelry) ! » 
Je me suis donc penchée sur un petit modèle de ballerines au crochet assez simpliste de chez Drops Design. 
J’ai fait la taille la plus petite, soit un 35-37 et utilisé la fameuse Lorena, célèbre sur mon blog (ici, ici, et ), c’est dire le stock conséquent que j’avais de cette laine …
J’ai dû bidouiller un peu, on ne change pas les habitudes, et supprimer la bordure, car les ballerines auraient fini par avoir la hauteur de bottes hum …
Et un crochet 3.5mm plus tard …

Mais voilà, ils étaient trop grands pour la Dame ! C’est pourtant un 36 … Faut dire qu’elle a des micro pieds … Donc je les ai gardées pour moi. Ben ouais, mes pieds sont normaux … qui a dit gros ?!
Evidemment, je n’allais pas en rester là, je voulais lui en faire une paire. C’est là que le rapport avec Pocahontas se fait.

(Oui oui, je ne fais pas une intro sans rapport, je ne suis pas encore un panda sénile voyez-vous.)

Je ne sais pas pourquoi, tout d’un coup, je lui ai dit « ça te dit les chaussures de Pocahontas ? ». Elle a dit oui, le sort en était jeté !

(Les plus perspicaces d’entre vous ou les plus accros aux Disney malgré leur grand âge savent que Pocahontas était pieds nus dans le D-A… mais, à mon humble avis, irl, elles portaient des mocassins ) (je conviens qu’utiliser « irl » et  » Pocahontas » dans la même phrase relève de l’anachronisme absolu) (je conviens aussi qu’accumuler les parenthèses jouxtées les unes aux autres n’est pas une jolie forme de discours)

J’ai donc cherché un modèle tout-fait-tout-prêt sur Ravelry, mais, je dois être exigeante, je n’ai pas trouvé. Je me suis donc rabattue sur ce modèle gratuit comme base.

J’ai gardé le concept de construction et je suis parti mesurer le pied de la Dame au mètre ruban pour le reste (même le petit orteil a été mesuré). C’est donc du pur sur mesure ! Bicolore pour renforcer l’aspect du mocassin, c’est-à-dire marquer la forme même et ajout de perles pour « girlindianisé » le tout. D’après mes mesures, c’est l’équivalent d’un 35 … Je ne comprends même pas comment son pied entre dedans …
Niveau fil, j’ai utilisé de la Merino silk, de chez Ice Yarns. Laine hyper rêche et même piquée de copeaux de bois, dotée d’une odeur de teinture vraiment horrible. Incompréhensible quand on sait que 30% du fil = soie. En fait, un bon lavage (bon d’accord, deux) et elle devient toute douce et sans odeur. Pour le crochet : 5 mm pour le corps, 4.5mm pour la bordure, enfin je crois …

Au final, elle était contente. Sauf qu’elle les a gardés alors que son anniversaire n’est pas encore passé … C’est une tricheuse … Ce qui me force donc à faire un second cadeau (terminé, que je vous montrerai sous peu) car je n’aime pas ne rien donner le jour J.

Rusée la Dame …

Petit retour en enfance 

Advertisements

6 thoughts on “La sioux au petit pied

  1. La Dame sera contente qu'il te plaise ! Ça fait une semaine et demi qu'elle me demande si je les ai publiés sur mon blog ou non (sachant qu'elle ne le lit pas en plus …), juste pour savoir si d'autres les trouve mignons … xD

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s