Quelque chose de bleu …

Pour mon mariage, je voulais respecter une petite tradition sympathique.

Quelque chose de neuf, quelque chose de vieux, quelque chose de bleu et quelque chose d’emprunté. 

Le neuf était avant tout représenté par le Obi de la robe que Sophie m’a fait.
Le vieux correspondait à la paire de boucles en or de mon arrière-grand-mère.
L’objet emprunté était un bracelet en or que j’ai offert à ma mère il y a quelques années.

Et le bleu ?

Moi je déteste le bleu. Pourtant j’en porte souvent, rapport au fait que ça me va au teint. Mais c’est une couleur vers laquelle je ne me tourne jamais. 
Alors qu’allais-je mettre de bleu ? 
Dans ma folie du « j’aime faire des châles », je vous présente « Quelque chose de bleu ». Oui, je me suis fait un châle pour aller avec ma robe de mariée. Mais pas bleu, non. Marron. Pas en laine, non. En coton algérien. Parce que je me suis dit qu’il ferait trop chaud pour porter un châle en laine, aussi fine soit-elle. 
Et ce châle, j’ai decidé de lui donner des touches de bleu avec … de jolies perles ! 
Un peu galère à bloquer le châle, système D. Et je le trouvais petit, mais petit … Après le Montego, la comparaison était rude … 
Un peu galère à laver aussi, il a dégorgé encore et encore, l’évier était tâché ! Je suis bien sure qu’il dégorgera tout autant au prochain lavage … 

Finalement, la taille avait l’air pas mal
Et malgré tout, la couleur n’a pas bougé !
Et il y a des petites perles bleues partout !
Fiche technique
Il s’agit d’un pattern de Cheri Mc Even, la créatrice du Montego : le BLT shawl. Pattern intéressant du fait qu’on peut le constituer comme bon nous semble ! On fait le nombre de losanges voulu, on met des perles ou non. Et quand on a atteint la longueur désirée, on passe au point suivant, sur la longueur que l’on veut. Et enfin, on termine avec la bordure que l’on veut ! Du coup, j’en ai inventée une au lieu de suivre le modèle. 
J’ai utilisé moins de deux bobines de coton perlé algérien (impossible pour moi de vous dire la marque, ce qui est écrit en arabe veut dire coton perlé) avec des aiguilles n°4. 
Résultat : un châle très léger, très aérien, mais aussi qui manque de tenue. Je veux dire par là, qu’il est tellement fin, qu’une fois autour du cou, façon chèche, il perd de sa splendeur. 
Bref, un challenge intéressant. 
Pour le coup, il n’allait pas avec ma robe de mariée, car ce n’était pas le même marron. Et oui, je le savais avant même de commencer le châle, que les couleurs étaient différentes. Néanmoins, une fois terminé, c’était vraiment trop flagrant. Mais, vu que je n’ai pas portée ma robe, j’ai voulu le porter avec ma solution de secours. Que nenni ! Je mourrais de chaud ! Hors de question de le mettre ! D’autant plus que j’avais peur, qu’avec la transpiration, le châle finisse par déteindre sur ma peau, pire, sur la robe ! 
Il est donc resté dans mon sac à main … 
Niveau tradition, ça le fait moyennement non ? 
Advertisements

4 thoughts on “Quelque chose de bleu …

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s