Balade sous la pluie

——————————
J‘ai écrit ce billet bien avant celui que j’ai posté il y a quelques jours. Je modifie donc le début, pour remercier toutes celles qui m’ont laissé un petit long mot sur le blog, ou sur ma boite mail en privé ; celles qui ont partagé leurs expériences, qui m’ont envoyé de jolies photos de leurs enfants machouilleurs de papier (ça m’a beaucoup émue Béné, je m’en remets pas >.<), qui me poussent à tenter ce que JE veux et qui me font encore plus réfléchir dans le bon sens. J’avais besoin de ce regard extérieur face à l’accumulation des fatigues morale et physique. 
Merci les filles, vous êtes en train de vous creuser une jolie place dans le petit coeur du panda. ♥

—————————–

On pourrait considérer cette pluie comme une sorte de suite à la malédiction. Mais c’est bien le seul problème que j’ai eu avec ce nouveau tricot. Pouvoir le prendre en photo avant de l’envoyer. 

Toujours sur ma lancée des « mini-cadeaux », je n’ai pas eu besoin de chercher longtemps pour ce modèle, puisque je le connaissais, Sophie me l’avait offert l’an dernier !
Il s’agit du Saroyan, hyper connu sur la blogo tricot. Le temps de balader le huahua légèrement sous la pluie, j’ai fait le plein de photos, fagotée comme un épouvantail !

En Lace, turquoise cette fois-ci. Couleur donnée  par Béné, il lui était donc destiné ! Le fait de le faire avec une laine si fine et des aiguilles numéro 5, donne au Saroyan une tout autre allure. J’aime beaucoup, je pense me le refaire avec ce genre de laine. Peut-être en rouge…

Du moins, si j’ai le courage de le refaire. Le pattern est très monotone, et se construit d’une pointe à l’autre, ennuyeux … Je l’ai trouvé long à faire, alors que je n’ai pas passé plus de temps que pour l’Annis, que j’ai pourtant refait presque deux fois.

Je pense qu’il a à peu près la même envergure que l’Annis, bien que je ne puisses pas vérifier, il était déjà parti depuis une semaine quand j’ai fait ces photos.
J’en ai profité pour tester les paramètres de mon APN. Et on voit que je ne maîtrise pas bien …

C’est une libellule raccord au châle niveau couleur … le temps que je « focus » correctement, elle s’était envolée !

Devant ce ratage, un chat errant a bien voulu prendre la pose :

Trempé le matou, mais fier quand même. 

Que pensez-vous de la couleur ? Il est magnifique ce turquoise, j’en suis amoureuse … Je pense que ce sera la couleur de mon prochain craquage laineux, un jour quand j’aurai de l’argent …

Ce qui est étonnant avec cette laine, c’est qu’elle roulotte quel que soit le point. Ou bien je l’ai mal bloquée, ce qui est possible, car elle est toujours aussi fragile, ça ne change pas … La fibre m’a paru un peu différente pour cet écheveau. La noire et la violette avait l’air d’être filées autrement, je ne sais pas …

Bref, elle roulotte je disais. Et le pire dans tout ça, c’est que le Saroyan a justement une bande de point mousse pour faire le corps du châle et éviter ce phénomène. Mais rien à faire …

Huahua il fait la gueule depuis que le soleil il l’a arnaqué. 

Grosse arnaque cette balade. Tout du long, nous n’avons eu que ciel gris et gouttelettes de pluie … Jusqu’au retour, où finalement il a pointé le bout de son nez !

L’arbre fétiche … 

 L’aviez-vous remarqué ? Et voui il y a des perles sur ce châle aussi ! Pas de jalouse, tout le monde aura des perles. Celles-ci sont transparentes au coeur noir. Je voulais créer le contraste, mais en douceur. Ben voilà, c’est tellement doux, qu’on les distingue peu sur les photos, c’est malin !

J’espère que le blocage des feuilles tiendra … Je l’ai bloqué uniquement à l’épingle (une bonne soixantaine),et l’ai laissé ainsi toute une nuit, aucun fer. Seule modification apporté à ce pattern, j’ai ajouté 4 mailles en plus pour le corps du châle pour qu’il soit 2 cm plus large. Je ne sais pas si ça change grand chose.

Nous avons terminé notre balade quotidienne sous les nouveaux rayons du soleil. Arrivé en retard …

Les feuilles mortes qui font croire à l’automne … Présage ? 

Bref, le huahua était presque content quand on est rentré … Presque …

Sans oublier, le petit bonus, mascotte du concours : 
Advertisements

6 thoughts on “Balade sous la pluie

  1. Ah ben zut, ça fait 3 fois que j'essaye de poster mon message…Je disais donc que le châle et la couleur sont magnifiques 🙂 et très aimés! Il a même réussi à faire passé mon affreux mal de gorge persistant YOUPIIIILe chouette hibou est caché pour ne pas que les petites mains chapardeuses de mes Monstrounets ne me le prennent (mère indigne pfff :p ) et il me suivra partout cet hiver hihi Grand merci de m'avoir si joliment gâtée 🙂 bisous

  2. AH bah je suis contente qu'il soit utile durant ce magnifique hiver indien ! ^^ En tout cas, je me suis rendue compte qu'il y a des couleurs que j'aime tricoter, rien que pour avoir le fil qui glisse entre mes doigts, et le turquoise en fait définitivement parti ! Quant aux monstrounets, sans doute que la prochaine fois, ils seront gâtées à la place de leur maman qui sait 😉 (Oui j'ai remarqué que la plupart des blogueuses qui me suivent ont des mioches, faut avouer que ça tend la perche !). Bisous ♥

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s