Des papillons sur les fenêtres …

Esclave je suis …

Oui oui, cela devient récurrent, mais je vais vous montrer encore un petit quelque chose que j’ai fait sur demande de la Dame. 
Si vous vous rappelez mes petites péripéties au pays de mon Nhomme-Mari, j’avais eu un problème pour remplir ma valise puisque je ramenais tissus, laine et autre ouate encombrante, pour un volume valise disponible bien trop petit en apparence.
Parmi tout ce fourbi, se trouvait un coupon de 4m sur 1.50m de tulle vert. Tulle expressément réclamé par la Dame pour y tailler des rideaux. (Même que le Nhomme a voulu en acheter de toutes les couleurs, mais que j’ai dit non) (Et j’ai bien fait sinon je serai toujours esclave). 
Evidemment, puisque c’est la Dame qui a réclamé le tissu, c’est elle qui a cousu les rideaux ! Nan mé oh. 
Mon état d’esclave a commencé lorsqu’ils ont été terminés… J’avais pour mission de les rendre originaux. 

Commençons par le tissu. 
Ce tulle vert est assez difficile à décrire niveau couleur. A la fois vert clair, vert doré, vert pailleté, vert foncé, vert polychrome. Il ne cesse de changer de ton en rapport avec la lumière qu’il rencontre, une véritable merveille. D’autant plus difficile à capturer en photos. Je m’excuse d’avance pour la qualité des photos … J’ai fait ce que j’ai pu ! En réalité, ce tulle est magnifique et aucune photo ne le montre assez. Il éclaire la pièce contrairement à ce qu’on pourrait croire sur la photo suivante. 
Mon rôle, égayer encore plus tout ça. 
Pour se faire, avec la Dame, nous avons décidé que je crochèterai de petites choses, afin de ne pas surcharger inutilement le rideau. J’ai choisi un fil à crocheter tricolore, que vous avez déjà vu ici, ce qui tombe bien puisque le repose-pied en question se trouve juste à coté !  Une pelote et demi au total, un crochet de 1.75 mm, des heures et des heures de crochet (pour des choses si petites, c’est un comble). 
Bref, j’ai donc fait une ribambelle de papillons pour le haut : 
Mais si, regardez bien : 
On zoome encore : 
Désolée pour l’effet flash … je n’ai pas pu faire mieux … 
Et une ribambelle de picots (aaaaaaah je déteste ça), pour le bas, car la Dame voulait cacher l’ourlet pas tip top. (exigeante avec ça !)

Qui, une fois rassemblés, forme une cascade de petits picôts : 
Et puis bien sûr, des embrasses à rideaux, le truc que la Dame m’a bien fait comprendre que c’était obligatoire de les faire parce que sinon c’est pas joli de tout le temps les laisser détacher. Ouais ouais ouais, c’est ce qu’on dit ! Pour cela, j’ai crocheté directement sur des anneaux à rideaux (même idée recyclage que le précédent billet), voyez plutôt : 
Bref, je m’y suis collée … Et vous aurez donc constater l’apparition de deux petits papillons marrons : 
Bon, lui je ne l’ai pas inventé, je suis tombée dessus totalement par hasard lors de ma fouille quotidienne sur Ravelry. Il s’agit d’un patron gratuit en anglais, dispo ici. Il tombait parfaitement au bon moment ! 
Et voilà des papillons illuminés sur les fenêtres ! En plein soleil, c’est éblouissant (sans exagérer !)
Si vous avez bien regardé la photo dont je vous parlais au début, vous aurez remarqué que du tulle, il y en avait aussi un coupon rose … Oui mon calvaire d’esclave n’est pas terminé ! Pour tout dire, les rideaux sont prêts depuis des semaines, mais moi non ! 
Ce sera donc pour une prochaine fois (dès que j’aurai trouvé l’inspiration) ( je ne peux pas mettre des papillons sur toutes les fenêtres !) (je suis ouverte à toute idée). 
Non, la prochaine fois, disons même, les prochaines fois, ce sera une avalanche de billets couture. Et il paraît même que la Dame a des choses à vous montrer, si si … 
Surprise !! 
Advertisements

6 thoughts on “Des papillons sur les fenêtres …

  1. Ah c'est gentil de préciser !! C'est vrai que le tulle ça ne fait pas vraiment ça, mais je ne savais pas … Faut dire qu'en Algérie y'a pas d'étiquette :p Mais oui maintenant que tu le dis, tu as raison ^^Copie donc, ça me donnera des idées pour la paire de roses :p

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s