Un mois !

C’est le temps qu’il m’a fallu pour faire ce que je m’apprête à vous montrer.

Et pourtant, il m’a fallu très exactement 4 heures pour faire ces petites choses…

Il était une fois un panda qui a eu la bonne idée de dire à la Dame « Nan mais si tu veux, je te décore tes rideaux avec des petites choses au crochet et ce sera tout mignon ». La Dame a dit ok, et le panda, il a crocheté pour des rideaux verts. Et pour une touche de mignonnitude, il avait ajouté des papillons.

Qui dit papillon, dit fleurs.

Le panda a donc décidé que pour les rideaux roses, il allait faire de jolis fleurs et moins se casser la tête à faire des bordures, parce que l’air de rien, ça lui a pris trop de temps et qu’il n’avait pas envie de recommencer

Et donc, après avoir fouillé sur Ravelry à la recherche de jolies fleurs à crocheter, le panda est tombé sur ce modèle de fleur pour corsage made in japan.

Après deux ou trois bidouilles pour faire une embrasse de feignasse avec juste des noeuds et de grosses perles en bois, le panda tout content a montré à la Dame la première fleur et son embrasse. La Dame a validé.

Et le panda … a cassé son crochet.

Enfer et damnation !

Mon joli petit crochet (rose de surcroît) 2.5 mm a rendu l’âme à la première maille en l’air de la seconde fleur.

Oups.

Certaines mauvaises langues diront que j’exerce trop de pression sur mon crochet, moi je dirai juste qu’il en a vu trop passer, de projets, et qu’il était temps pour lui de prendre sa retraite.

Le panda décida donc de s’offrir quelque chose de meilleure qualité, un clover (le saint Graal donc). Mal lui en prit. Car il a fallu un temps fou pour le recevoir… Commande passée chez Bouillon de couture, commande reçue après trois semaines d’attente dans un état plus que pitoyable (simple enveloppe kraft éventrée, abandonnée dans ma BàL, et oui il y avait de la laine dedans) après plusieurs mails de « mécontentement ». Je précise qu’évidemment, après la « perte du premier colis », j’ai obtenu compensation avec du merino x6 (j’en avais commandé 3) et deux magazines. Et qu’évidemment la paire d’aiguilles knit pro que j’avais commandé (4.5mm), s’est transformée pendant le trajet en aiguille 4 mm (que j’ai déjà ah ah, sinon ce serait pas drôle).

Est-ce vraiment utile de dire que j’en avais tellement eu marre d’attendre mon crochet que je n’ai pas recontacté la boutique pour lui dire qu’elle s’était trompée de taille d’aiguilles ? Nan hein …

Mais le crochet était là. Ce fut l’essentiel. Le temps de finaliser le Graouuuu et de commencer une Odette pour Noël (que vous ne verrez pas ici avant un moment, pfff), hier soir m’a pris la folle envie de faire enfin la seconde fleur.

DSCN2486

Et le temps est absolu dégueulasse, comme la dernière fois. Pas moyen de faire des photos sans flash, pas moyen de faire de belles photos. Bref … Quand ça ne veut pas …

Fotor093013553

Le fil de coton provient d’Algérie, un chiné rouge et rose très fin (et donc crocheté en double), choisi par le Nhomme en avril dernier. Très agréable à crocheter, je pense faire un petit napperon avec ce qui reste.
Les perles de bois viennent des anses d’un sac que j’avais acheté sur le net il y a bien 3 ans (anses qui ont cassé après deux heures d’usage, et non je ne mets quasiment rien dans mon sac, c’est dire … ).

Les petites perles de métal proviennent d’un colier acheté en Grèce en 2005, qui n’a jamais été porté.

Voilà vous savez tout.

DSCN2491

Vous remarquerez qu’au final ces petites décorations sont plus des DIY que du véritable crochet, puisque seuls le centre et la base (cachée à l’arrière) sont crochetés. Le reste c’est du bidouillage.

Et là où le panda est vraiment balèze, c’est qu’il a réussi à faire un long article pour vous parlez de deux fleurs quasiment sans intérêt. C’est-y pas beau ?! 😉

Publicités