Moelleusité

Voici la première chose que j’ai cousu quand je suis arrivé chez la Dame le week end dernier, pendant que les tissus des chemises que je vous ai montré la dernière fois séchés : de la moelleusité.

Mais qu’est-ce qu’il entend par là le panda ? 

Ben un truc confortable, cosy, dodu, moelleux, pour  poser les petites fesses sensibles dessus.

Mais de quelles fesses on parle là ? 

C’est l’évidence même non ? Chez la Dame, on trouve un ours chien bien poilu, nommé Cadoc. Vous vous souvenez de lui ?

Lorsque j’avais refait mon canapé, j’avais quelques chutes de mousse, de bonnes grosses chutes exploitables. J’en ai utilisé pour me faire un repose pied, mais aussi un panier dodu pour le micro Pixel (que je n’ai jamais montré ici je crois). Mais il me restait encore un bon gros morceau impeccable pour un Cadoc.

J’ai réfléchi un peu.

Ben oui, ça m’arrive, quelle question ?! 

Je me suis dit, que ce cher Cadoc bien poilu, il avait besoin d’un lit modulable, une face été, une face hiver. J’ai fini par assembler les pièces de tissu au feeling et paf j’ai obtenu un super coussin :

DSCN3990

Coussin pour chien maison

Taille Cadoquienne

toile de coton grise trop rigide pour les fringues une fois lavé selon la vendeuse, 1.5€ le m à Myrtilles

Pas mal non ? La Dame voudrait refaire son salon en gris, donc c’est impecc !

Modulable donc, il suffit de défaire les 4 petites noeuds et  :

DSCN3988

Nous voici avec deux matelas ! On peut même en prêter la moitié au copain qui vient nous visiter.

La partie rouge est constituée de polaire rouge récupérée sur une vieille doudoune sans manches que je mettais quand j’avais quoi … 14-15 ans ? Elle était comme neuve, le rouge c’est trop voyant pour un ado non 😉

Au final, j’ai utilisé le dos intérieur de la doudoune, j’ai récupéré les bandes de ouate, j’ai doublé le volume de mousse et j’ai refermé avec le polyester (l’autre face du dos de la doudoune, si vous suivez). Ensuite j’ai cousu le tissu gris sur chaque coté, créé un boudin, rempli avec les restes de ouate de la doudoune, et hop on ferme tout.

On peut même mettre la partie polaire à l’envers, puisque l’autre face est en toile.

On ajoute de quoi faire de jolis noeuds et voilà ! Vite fait bien fait.

DSCN3992

J’ai tenté de recréer les petits bourrelets pour faire encore plus moelleux, mais ma màc a bien souffert pendant cette opération (d’où des lignes pas vraiment droites). Mais je doute que Cadoc m’en veuille vraiment :p.

Bon, et puis, parce qu’il faut bien vous montrer à quel point ce petit matelas est confortable (c’est tout de même de la mousse à mémoire de forme hein !), Pixel s’est dévoué (en cachette, parce que Cadoc il partage pas avec tous les copains) pour vous montrer à quel point il est cruel de dormir dessus :

DSCN3993

Du coup, il me reste encore un morceau de mousse de la taille de Pixel, je me demande si je ne vais pas modifier son coussin de la même façon !

Advertisements

11 thoughts on “Moelleusité

    1. Oui hein ! Pixel s’y est bien habitué du coup, il y dort bien plus que dans celui qu’il a chez moi, je vais transformer le sien pour qu’il soit similaire à mon avis :).

    1. Ah lui, dès que c’est moelleux, il est partant ! D’ailleurs, à chaque fois que je coupes du tissu pour coudre un vêtement, il le teste avec un étalage canin plus que gracieux … Je penserai à toi si je me retrouve avec un pavé moelleux qui attend son heure 😉

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s