Un coquillage sur les épaules …

Je ne sais pas ce que j’ai avec les couleurs en ce moment, mais tout ce que je tricote flashouille un peu les yeux 😀

Le tricot que je vais vous présenter aujourd’hui n’échappe pas à la règle … EVIDEMMENT ! ^^ »

Voici le dernier cardigan tombé de mes aiguilles : Kochulie !

[000005]

Ah bah je vous l’avais dit que ça piquait les yeux ! Mais à quoi ça sert d’avoir de jolis écheveaux si on ne fait pas de jolies rayures avec, je vous le demande !?

Kochulie est né d’une erreur dans une commande de laine chez Petit bout de moi, une teigneuse indé. J’avais acheté deux écheveaux de carnaval (le crème moucheté) et un écheveau de mandarine. Mais quand j’ai reçu ma commande, il y avait 3 écheveaux de carnaval, je n’allais quand même pas renvoyer cet intrus ! Bref, de quoi faire un gilet à la mode pandatesque huhu.

[000003]

Mais alors, pourquoi Kochulie ?

Lorsque je l’ai dessiné, j’ai eu à l’esprit certains coquillages plats que l’on trouve sur les plages, avec des rayures rainurées et arrondies. « Cokuli » en grec signifie tout simplement coquille ou coquillage. Bon c’est vrai que ça lui donne un petit effet psychédélique, mais quand on aime la couleur, on se fiche des yeux du voisin ;).

[000004]

Parlons bien, parlons technique !

Il s’agit d’un top-down dont l’essentiel du corps est tricoté en aller-retour. Les rayures particulières s’obtiennent grâce à des rangs raccourcis ; le raglan est simplissime ; les finitions sont au point mousse. C’est le projet parfait pour celles qui veulent un tricot tranquille et simple mais avec un peu de piquant dans cet océan de jersey.

[000044]

Il a quelques atouts morphologiques pour plaire au plus grand nombre : un décolleté en V pour souligner la poitrine ; un ajustement libre sur la zone des hanches, allant de 3 à 21 cm (différence entre le tour de poitrine et le tour de hanches), permettant ainsi à chacune, quelle que soit sa morphologie, d’adapter le gilet à ses propres formes ; un corps rayé asymétriquement pour ne pas trop marquer les formes ; un léger arrondi au niveau du bas du dos pour éviter une coupe trop droite, trop « cassante » ; et une jolie boutonnière bordée d’un i-cord contrastant.

[000006]

Bref, je l’aime d’amour ce gilet ❤

Et c’est l’une des premières surprises que je vous réservais pour ce joli mois de Novembre 🙂

Il est à présent disponible sur Ravelry, de la taille XXS à la taille 4XL :  

Et pour fêter sa sortie, voici un petit code de réduction valable jusqu’au 15 novembre : CRAZY. Profitez-en ❤

Je vous invite également à regarde les versions des testeuses ! Il y en a pour tous les goûts et de toutes les couleurs ! Ça me donne déjà des idées d’associations de couleur pour en faire un autre xD.

Quant à moi je vous donne RDV le 13 novembre, pour de nouvelles surprises ❤

Publicités

Papillons dans le vent …

Hello !

Comment ça va ?

Aujourd’hui, je viens me faire pardonner mon absence bloquesque et je viens vous présenter non pas un, mais deux tricots ! Si si :p.

Et ce sont tous les deux des doudous de cou !

Le premier dont je vais vous parler, c’est Psyché, le châle aux papillons ^^

IMG_1645

IMG_1646 IMG_1643 IMG_1644

Ben où qu’ils sont les papillons ?

Ben en bas voyons, cachés dans la dentelle 😉 !

IMG_1633 IMG_1630

Dans la mythologie grecque, Psyché était l’allégorie de l’âme, qu’on représentait avec des ailes de papillons. Avec ce châle j’avais envie de « dessiner » une flopée de papillons (les rayures aux mailles croisées), mais aussi des papillons un peu plus élaboré, comme ceux que l’on peut trouver en bordure.

Je l’ai tricoté en lace de Drops, en fil double, coloris rose poudré et chameau <3. Et je ne l’ai déjà plus, puisque La Dame s’est chargée de lui trouver une maison (autour de son cou !).

Et le second ?
Hé bien le second, c’est Borée ! Lui il attend de montrer le bout de son nez depuis Mars ! Vous vous rendez compte !

Borée est un immense châle doudou. C’est bien simple, il est grand, il est large, il est douillet. Un vrai cocon où s’envelopper l’hiver.

Son petit nom lui vient, encore une fois, de la mythologie grecque. Borée était la personnification du vent du nord, un vent froid, glacial, rude. Le choix de mes couleurs était donc tout trouvé. J’avais aussi en tête la représentation du vent en général, soufflé de la bouche d’un dieu. Un souffle léger, tournant et virevoltant. Il suffisait d’inclure des rayures, des petites, des larges, multiples ou unique, partant toutes de la même source pour reproduire cette image.

Une base en demi-cercle asymétrique, très couvrante, toute en longueur, obtenue grâce à une succession de rangs raccourcis. Un jeu de couleurs qui rend le châle intéressant grâce aux rayures et au rabat contrastant.
Et surtout, du moelleux. Le châle oscille entre jersey et point mousse, le tout dans un fil type mohair ou alpaca (un fil fin mais poilu), l’idéal pour un châle chaud mais léger.

J’ai tricoté ma version avec un fil mohair blanc, acheté lors de mon voyage au Portugal en février, et deux pelotes de Novita rose, coloris turquoise offerte durant un swap entre tricopines. Il est doux et très grand, 2m 15 !

Et voilà ! J’espère qu’ils vous plairont ❤

Ils sont tous les deux disponibles sur Ravelry si l’envie vous en dit 😉

Psyché :
Borée :

Et évidemment, il y a les jolies versions des testeuses, 7 pour chaque châle, merci les filles ❤ ❤

Pysché :
Borée :

Moi je vous dis à bientôt pour de nouvelles surprises ici ou sur mon podcast.

Des bisous ❤

RDV Boulet #9

Bon en fait, ça devrait être mon 11ème ou 12ème, mais vu qu’en ce moment je viens qu’une fois sur deux … HUM !

Je suis désolée Emmanuelle, je suis une très mauvaise élève … C’est ma faute, je me lance dans un prototype, et j’oublie tout …

Mais, ce mois-ci, je me suis fait violence, j’ai avancé un boulet, et même, presque terminé ! J’aurai aimé le terminé, mais j’ai eu une attaque de prototïte aiguë, j’ai voulu faire une « pause » crochet pour soulager mon poignet (j’ai perdu mon clover … dans l’appart … ouais … je l’ai toujours pas retrouvé alors que j’ai tout retourné trois fois, mis mon ancien canapé en miettes et fait le grand ménage de printemps … ouais … je me suis servie d’un autre crochet non ergonomique, mais avec un manche, à la place … et je l’ai perdu aussi … dans l’appart toujours … ouais je sais … je soupçonne Pixel d’être dans la combine … maintenant j’utilise le crochet le moins ergonomique du monde, un bâton de métal … je souffre… ce qu’on ferait pas pour un boulet… je vais peut-être le perdre lui aussi avec de la chance !) et je suis repartie sur un nouveau proto, bon 5 min quoi … 3 jours tard, le proto avait un dos et un devant, voilà …

BREF !

Il fallait donc que je reviennes avec du lourd ! Et tadaaa !!

IMG_0867

J’ai fini tous mes carrés héhé !

Finalement, je n’en ai fait que 90, pour des raisons de couleurs. Je n’ai pas une seule couleur qui a le même nombre de carrés car ce ne sont pas les mêmes fils, le même nombre de pelotes etc… niveau symétrie on repassera … Donc, il a fallu ruser pour dispatcher tout ce petit monde harmonieusement. La couverture fera donc 10 carrés de long, pour 9 de large. Un carré mesure 13 cm de côté. Du coup, au départ, j’ai cru que ça ferait un peu court. Et on peut le voir avec ma règle de couture sur la droite, 9 carrés, ça fait pas bien long !

Puis, sur un coup de folie, avant de finir mes 10 derniers carrés, j’ai eu envie de commencer l’assemblage (vous pouvez voir que les 5 lignes du haut sont assemblées) avec ma couleur complémentaire, le gris. Finalement tout ce petit monde se marie bien. Je n’aimais pas trop la méthode d’assemblage proposée par le modèle (Romantic Memories de Drops design), mais finalement, c’est rapide et pas si mal.

IMG_0866

L’avantage principal : chaque « couture » fait gagner 3 cm de largeur une fois étiré. J’obtiendrai donc une couverture longue de 160/170 cm une fois les derniers tours fait ! Et c’est parfait pour le Nhomme et moi qui sommes des versions Tom Pouce de l’être humain.

IMG_0865

Il ne me reste donc plus que l’assemblage à faire et les derniers tours pour une finition propre (et terminer les dernières pelotes) et mon panier sera enfin vide. Je la terminerai donc pour le prochain RDV boulet, ce qui veut dire qu’il m’aura fallu pile un an pour la faire, c’est pas magique ça ?!

J’ai refait un tour dans mon stock, et j’ai tout plein d’autres pelotes dont je ne sais pas quoi faire, pour sûr, une autre blanket débarquera pour le prochain RDV boulet, hihihi ! (je suis dans une optique « je vide mon stash pour mieux le remplir)

Et maintenant, je vais aller voir les copines, car je suis sûre qu’elles ont été moins mauvaises élèves que moi !

Au mois prochain ❤

RDV Boulet #8

Petit rappel avant de commencer à vous narguer : le KAL Mutine se termine le 10 de ce mois (demain donc). N’oubliez pas de poster une photo sur ce topic  pour valider votre participation au petit concours 😉

Je pars à Lisbonne à la fin du mois, la surprise laineuse pour la gagnante sera donc probablement portugaise 😉 

—————————————-

Nananananèreuuuuh !

Et toc, que se taisent les médisants, car le grand Panda a avancé son boulet premier du nom, oh yeah !

Pour une fois …

Faisons court, mais faisons bien ! Aujourd’hui, jour du RDV Boulet avec notre chère Emmanuelle, je m’en viens présenter mon avancée :

J’ai terminé non pas une, mais 2 couleurs ! Le blanc et le noir, une couleur par week end, soit 20 nouveaux carrés.

IMG_0631

Motivée comme tout, j’ai même entamé la couleur saumon, et PAF, quécéssakisepasse, le panda se lance dans un knit-test secret en 3.5mm (taille XXL …) à terminer avant même de le commencer, le boulet motivé est redevenu boulet oublié immédiatement ! Mais fort heureusement, j’ai terminé mon knit-test (en avance, et re-toc), boulet va pouvoir revenir le week end prochain.

Nous voici donc à 80 carrés au total.

IMG_0632

Il n’en manque plus que 20 pour atteindre l’objectif premier. Je suis large en fil ! Ça sent bon la fin mesdames, hihi !

Au moins prochain 😉

Coup de ♥

Oulala, voilà des jours, pour ne pas dire des semaines, que ces photos sont prises …

Comment faites-vous les filles pour publier régulièrement ? 

Alors, aujourd’hui je vous parle d’un véritable coup de coeur couturesque qui date du mois d’octobre. Un patron que j’adore, mais beaucoup beaucoup, beauuuuuucoup.

La première fois que j’en ai entendu parler, c’est grâce à Sophie. On discutait de patrons et hop elle m’a envoyé un lien pour me demander si ce n’était pas ça, par hasard, que je cherchais à faire. Quelques jours plus tard, elle montrait sa version sur son blog, et voilà, c’en était fini de moi, il me le fallait !

Après quelques soucis paypalesques, la créatrice m’a finalement envoyé le patron (avec mon petit nom dessus ! J’aurai dû m’enregistrer sous le nom « le plus beau des pandas », pas vrai ?) et j’ai attaqué direct !

Ce patron c’est Basilic.

Une robe ou tunique ample comme je les aime.

En vérifiant le tableau des tailles, j’ai choisi, en bougonnant un peu, la plus grande, taillé la version robe avec mancherons et j’ai obtenu … un méga sac à patates qui m’arrivait mi-mollet.

Ça n’allait pas du tout, du tout, du tout. Sans compter que du haut de mon 1m60, aie aie aie …

J’ai tout coupé à mi-cuisse et j’ai obtenu une super tunique mal repassée !

IMG_0061

Basilic T.52. , version tunique
Coton parme offert par ma Belle-maman

Alors … J’ai choisi un des jolis cotons que mon chéri m’a ramené d’Algérie en juillet. Et j’adore ce tissu ! Il est souple, facile à coudre, doux, un poil élastique, la couleur ne bouge pas. En revanche, il rétrécit au lavage … Mais du genre beaucoup. Belle-Maman m’avait pris des coupons de 2m, et je me suis retrouvée avec 1m80 … la loose. Le problème c’est qu’il rétrécit encore, en longueur, bien que je ne lave pas au-dessus de 30°. Du coup, la tunique est encore plus courte qu’avant. Autre petit souci, le tissu bouloche à mort par frottement (à l’emplacement du sac à main par exemple, de l’emplacement du gilet, etc). Est-ce dû au fait que je porte cette version au moins une fois par semaine ? Plus que probable. Je la porte encore ces jours-ci, en mode « superposition »qui se froisse d’un rien, on est si bien dedans.

Bref, la couleur étant déjà bien flash à mon goût, j’ai préféré la jouer soft niveau parementure. Blanc, simple et efficace.

IMG_0059

Je me suis amusée à mettre du passepoil maison, du même biais que l’encolure, pour faire ressortir les poches. Oui, tant qu’à s’amuser hein, je colle du passepoil dès que je le peux  (ça sent la nana frustrée qui a fait tellement de pantacourts identiques qu’elle avait besoin de fantaisie).

IMG_0060

Et puis, je n’ai pas pu m’empêcher le petit détail que moi seule vois, l’intérieur des poches :

IMG_0062

Bon, sur le coup, j’étais un peu déçue, parce que je voulais une robe moi ! J’ai remis ça fissa, dans la foulée, j’ai sorti le même coupon de coton mais marron. Et là, je me suis rendue compte que la créatrice de Basilic était en fait l’auteur de mon fameux bouquin Casual Wear (ma référence patron pour les hommes). Et j’ai toujours dit que ces modèles taillaient grands. Et bien, c’est vrai aussi pour celui-ci 🙂

Oui je sais, j’assure pas, j’aurai dû m’en rendre compte plus tôt que c’était la même personne … 

Vu le potentiel sacàpatatesque, j’ai taillé 2 tailles en-dessous. Puis j’ai ajouté des pinces à la poitrine, car je trouvais ça toujours trop large (note pour moi-même, faire du 46 pour la prochaine). Et ma version robe est née :

IMG_0048

Basilic, T.48
Coton chocolat, offert par Belle-Maman –
biais blanc à petits coeurs jaune, Myrtilles Angers

Cette fois, j’ai voulu le biais d’encolure apparent. Et j’ai réitéré le coup du passepoil aux poches.

Je suis incorrigible, je sais, mais que voulez-vous, il y a des petits coeurs ! 

IMG_0052

IMG_0053

Je l’ai porté jusqu’à la mi-octobre. Elle a une légère tendance mémérisante dès qu’on porte un legging ou un collant avec. Néanmoins, pour l’été elle sera parfaite. Portée, ça donne ça (avec tout plein de plis et de dos) :

IMG_0203

Finalement, je préfère la version tunique, un poil moins large et elle sera parfaite. Je la referai sans hésiter, j’hésite juste sur la couleur.

IMG_0065

En ce qui concerne le patron, mis à part le fait qu’il taille grand, il est vraiment de qualité. Le patron s’assemble tout seul, il se coupe tout seul, il se coud tout seul, ET il se customise facilement. Sans compter qu’il y a un petit pas-à-pas photos de la construction de la robe pour les plus débutantes, c’est plus que complet. Vraiment parfait, il vaut chaque petit neuro qu’on met dedans.

La seule chose qu’il manque à cette robe, c’est un bon petit gilet de coton pour les soirées fraîches d’été, mais ça, je pense que c’est tout à fait de mon ressort, croyez pas ? 😉

Vous prendrez bien un peu de blé ? [giveaway]

Non ?

J’en ai là, sous le coude, si vous voulez 🙂

Il y a quelques temps, je lançais un appel (un peu désespéré je l’avoue) pour le test de mon Golden Wheat, et j’ai été très surprise car plusieurs tricoteuses ont répondu !

Et depuis 7 grands Golden Wheat sont nés… Et non sans mal, le test fut laborieux pour tout le monde, jusqu’à ce que nous nous mettions toutes sur les mêmes ondes et hop le patron s’est refait une santé très vite.

Alors, je vous l’avais montré sur mon moi de papier (qui n’était pas encore de chocolat). Aujourd’hui, je vous le montre sur bibi, en mode photos pas top faites entre la mise au point finale du patron et la vaisselle qui moisissait au fond de l’évier (je vous vends du rêve, je sais).

IMG_0107

Je ne vous refais pas le blabla, vous savez déjà tout ce qu’il y a à savoir sur lui (au cas où, j’en blablate ici).

IMG_0119

En prime, je vous montre les cernes de la créatrice-trop-à-la-bourre-qui-dort-pas-mange-pas (du rêve je vous disais). Elle a l’air un poil blasée la nana ! Donc, tout comme je l’avais dit, pépère avec un legging, c’est le top.

IMG_0130

Bref, mon premier gros bébé gilet est sorti ! J’espère qu’il vous plaira, j’y ai mis tout mon coeur et mes neurones, et aussi ceux de mes adorables testeuses qui ont bataillé ferme pour m’aider. Il y a beaucoup de travail qui se cache derrière ce modèle.

Pour vous donner une idée, voici des captures d’écran vous montrant quelques pages du patron :

Certaines ont des blogs, je vous invite à aller voir leur résultat ici, ici, ici ou , d’autres pas, alors filez voir ici, car il y a d’autres photos. Quelques unes bûchent sur les finitions mais ils seront tous bientôt visibles. 🙂

Je crois qu’il a vu toutes les modifications, manches plus longues, plus courtes, encolure plus large, moins large. Vous retrouverez tous ces détails sur les différents projets des testeuses. Ça donne vraiment un patron multiple, et j’adore ça !

Pour le coup, j’avais prévu de le sortir pour le jour de mon anniversaire, mais les aléas du knit-test ont reculé la date butoir. Mais a 10 jours près, on ne va pas chipoter ! Comme j’ai été drôlement gâtée, j’ai envie de faire pareil avec vous ❤

Il y a donc 2 patrons du Golden Wheat à gagner !

Soit deux gagnantes ! 

Pour participer, c’est très simple :

– Laisser moi un commentaire sous cet article en me disant les deux couleurs avec lesquelles vous le tricoteriez.

– Et si vous voulez une chance supplémentaire, il suffit de partager sur les réseaux sociaux (FB, IG, Twitter, …) en me laissant le lien dans le dit commentaire. Une chance supplémentaire par partage.

Les gagnantes seront tirés au sort le 25 octobre 🙂

Et si vous ne pouvez pas attendre et qu’il vous fait envie, vous le trouverez par ici sur Ravelry :

 

Ou alors, ici sur A Little Market 🙂

J’ai croizan

C’est l’automne !

Qui dit équinoxe, dit Défi des 4 saisons 😉

Pour cette fois, le thème était :

Vadrouille des hérissons et autres petites bébêtes 

Ben j’avoue que j’ai pas mal cherché … Oui je sais, je suis en partie responsable du choix du thème, mais ça ne veut pas dire que je ne galère pas pour trouver mon projet !

Donc j’ai croizan et j’ai piqué un joli coton du côté puériculture de Myrtilles pour me faire une cousette.

Ben quoi ?

Il était trop mignon !

Je ne vois pas pourquoi il n’y aurait que les enfants qui auraient le droit de porter des trucs à mignonnitude intégrée.
La preuve, pas plus tard qu’hier, j’ai flashé sur une petite robette grise avec des souris dessus, sur un magazine. Je me suis dit, celle-là elle est pour moi ! Ouais … Ben non, tailles 18mois > 5ans. Le panda passera pas !

Du coup, je n’ai aucun scrupule. Ce joli petit coupon n’attendait que moi !

Et c’est tout de suite devenu très chouette l’automne !

DSCN4175

Alors c’est pas choupitrognon ???

Bon, par contre, ce que j’en ai fait, ce n’est pas très automnal … (mais le thème c’était les bêbêtes !)

DSCN4171

Un dos-nu mal repassé !

DSCN4173

Version super loose, le confort garanti pour les chaleurs d’été (du moins celles de Septembre). Bon par contre, ce n’est pas ce qu’il y a de plus seyant pour marquer la silhouette, mais qui aurait l’idée de marquer la silhouette d’un panda, je vous le demande ?!

C’est un truc tout bête à faire, d’ailleurs, le tuto est tout expliqué (en anglais) ici. Mais les images suffisent pour le faire, pour celles qui ne sont pas à l’aise avec l’anglais. C’est un très bon projet pour une débutante en couture. Vous verrez sur la page du tuto qu’on peut le porter de plein de façons différentes. Très sympa.

Tellement sympa, que le panda, il lui a trouvé une autre façon d’être porté dès le lendemain de sa confection :

10411100_822669071106840_8571784052485575276_n

Mon miroir aurait bien besoin d’un coup de chiffon …

Oui je sais. Je me couds un haut, et je le porte en jupe. Tout est normal.

Faut dire que mes pantalons, pantacourts et autres bipèdes de tissus ont été victime d’un carnage … (tous mourus de chez mourus). J’avais pas le choix !

Je vous invite à aller voir sur le blog collectif pour découvrir le thème du solstice d’hiver  mais aussi pour découvrir ce que les copines ont bien pu confectionner pour fêter l’arrivée de l’automne 🙂

Le RDV Boulet #4

J’avais dit qu’on papoterait couture la prochaine fois … Mais ça c’est parce que j’ai carrément zappé le RDV Boulet d’Emmanuelle  !

Bouuuuuh Panda, bouuuuuh ! 

Oui allez-y, jetez-moi des cailloux, c’pas ma faute, c’est celle du Boulet !

Et même qu’il a très bien tenu son rôle. Parce que, Emmanuelle, elle a été super sympa avec nous au dernier RDV, en juin je crois, elle nous a dit qu’on avait tout l’été pour avancer, pour faire une bonne rentrée en septembre.

Bon bah voilà quoi …

Moi je fais comme tous les mauvais élèves, mes devoirs la veille !

Ben oui, sinon ce serait pas un boulet pardi !

J’aurai pu mentir, et dire que j’avais fait un carré de ma granny blanket par semaine, maiiiiis … je suis allé me pavaner hier sur FB et IG que j’étais à la bourre … Oui, on a fait plus malin comme panda !

Bref, tout ça pour dire, qu’avant l’été, j’en étais là :

DSCN3783

Deux nouvelles couleurs étaient arrivées, il y avait 26 carrés au total.

Bon bah, parce que, même les cancres peuvent faire les choses correctement, j’ai joué le tout pour le tout, et je me suis gardé mon dimanche entier (ouais, même pas allumé l’ordi, même pas allé vérifié si mes testeuses se noyaient dans leurs pelotes (cruel panda), même pas touché à mes aiguilles ou à mon prototype)  rien que pour le Boulet.

Et j’ai même inclus la dernière couleur en stock, je dirais du orange saumonée (pas facile facile). Et mieux, j’ai fait … 12 carrés en une journée, soit 6 pelotes recyclées ! Exploit hein !

Donc voici ma petite production d’hier :

DSCN4139

L’automne s’invite dans mes grannys, l’été indien aussi (z’avez remarqué l’été pourri et maintenant que tout le monde a repris le travail, il fait fort beau ?)

DSCN4141

Les couleurs des photos sont très fidèles.

Et donc, me voilà maintenant avec 38 carrés au total !

DSCN4143

Du coup, je cherche des idées pour disposer ces carrés, en lignes diagonales ?

DSCN4144

Oui bien tout fouillis ?

DSCN4146

Je ne suis pas encore sure.

Le problème principal étant que je n’aurai pas, a priori, le même nombre de carrés dans chaque couleur.
Je sais qu’il m’en reste 34 au total à faire avec les pelotes blanches/vertes/noires/ oranges.

Les pelotes violettes étant impossible à déterminer puisque c’est un pull détricoté.

Pour le coup, je ne sais toujours pas si je devrais acheter une couleur supplémentaire pour ajouter des carrés. Même si je sais qu’il faudra que j’achètes quelques pelotes pour relier les carrés entre eux ! Mais quelle couleur ? Je ne le sais pas encore …

A votre avis ?

Quoi qu’il en soit, quand je me rends compte que je peux crocheter 12 carrés par jour de glandouille, sans me presser, je me dis qu’en deux semaines, je pourrais terminer cette couverture si je le voulais …

Oui mais voilà, je n’aurai plus rien à monter au RDV Boulet si je faisais ça 😉

RDV le mois prochain pour le prochain épisode !

Golden wheat

Oui, enfin, en voilà, du tricot !!

Ah, je vous l’avais bien dit que ça tricotait toujours par ici 😉

Et j’irai même plus loin, aujourd’hui je vous parle d’un knit-test, yep yep yep !

Je vous présente donc ma toute dernière création, mon gilet golden wheat, porté par mon moi de papier :). 

DSCN4013Donc ce gilet est bien long, bien enveloppant et bien chaud ! Le genre de gros gilet qu’on adore porter l’hiver avec un bon vieux legging pour traîner et tricoter sur le canapé. Personnellement, du haut de mes 1m60, il m’arrive sous les fesses, l’idéal non ?

Il est tricoté en top-down, c’est à dire du haut vers le bas, le tout en une seule pièce, sans couture aucune. La méthode utilisée : la contiguous method de Susie Mayers. Un nom qui fait peur, mais d’une simplicité folle 🙂

DSCN4016

Les augmentations sont visibles. Et c’est pour une bonne raison ! Vous le savez, quand on tricote un cardigan ou autre sans couture, alors il n’y a plus de renfort pour garder la forme de la laine, qui, si elle pèse, s’affaissera au détriment de la forme du vêtement. Du coup, j’ai cherché un moyen de renforcer tous les points qui subissent le poids de la laine, c’est à dire : les épaules et les côtés.

En fouinant un peu, j’ai découvert une méthode d’augmentations, flci&blci de Imke. Ce que je traduirais tout simplement par « augmentations croisées ». Cela donne une ligne d’épaule très solide qui supporte très bien le poids.

DSCN4015

Je me suis amusée à faire tous les bords de côtes en couleur contrastante, très pratique pour souligner l’encolure. Surtout lorsqu’on s’amuse à faire un rabat contrastant lui-aussi :). Ce rabat est fait au crochet, le rabat le plus simple et le plus rapide du monde ! Et dans la foulée, hop, 3 boutonnières.

DSCN4014

Et je vous vois venir … le panda aurait-il fait autant de jersey ??

Hé bien non ! Sur le dos, on voit se dessiner une longue gerbe de blé, mélange de maille croisée et maille glissées :

DSCN4018

Alors, qu’en pensez-vous ? Ça vous donne pas envie de cocoonner ?

Je parlais de test au début … car ce grand gilet a besoin de vous pour devenir parfait ! S’il vous fait envie et que vous avez des aiguilles de libre, vous aurez peut-être envie de le tester ?!

Donc, si ça vous intéresse, je vous invite à jeter un oeil sur ce fil de discussion, toutes les informations y sont données ! Et même s’il vous impressionne, que vous êtes débutante, que vous n’avez jamais rien fait en top-down, encore moins en « contiguous », c’est le moment où jamais d’essayer, profitez-en, pour une fois que c’est en français 😉

DSCN4017

La Dame dans la prairie

Comme vous le savez, j’ai passé quelques jours chez la Dame, pendant que le Nhomme mourrait de chaud sous 50°c à l’ombre en Algérie.

Du coup, le panda qui a tout le temps chaud à partir de 32° est un peu moins déçue de ne pas y être allé ah ah !!

Le but de cette visite ? Bosser pour le frangin.

Et devenir un esclave de couture ! 

J’ai eu 6 jours de vacances production, 6 grosses pièces cousues, paf, une par jour !

Et puisque tous les mâles de la maisonnée (y compris Cadoc)  ont eu leur part, il n’était pas juste de partir sans ne rien faire à la Dame. J’ai donc repoussé mon départ d’une journée pour lui faire une robette fleurie.

DSCN3994

Modèle I du bouquin japonais 1,2,3, piquez tout droit

Taille donnée en exemple dans le bouquin (équivalent à un 38/40)

Jersey non élastiqué de coton blanc fleuri, millésimé 1975, provenant tout droit du garage de Mamie Panda *

*Mamie Panda a eu une maison qui ressemble à une zone de stockage, type caverne d’Ali Baba sans or

Presque pas de modification. J’ai juste remplacé les pattes d’encolure par du biais contrastant.

Même qu’on a fait « choisis, main droite ou gauche  » pour se décider entre le beau jaune canari ou le violet foncé au bout de 10 mins d’hésitation. 

DSCN3998

Patron plus que basique et bouffeur de tissu. Nous avions récupéré dans la caverne de Mamie Panda une coupon de 160×360, j’ai bien dû en utiliser la moitié pour faire juste la jupe.

DSCN3996

Le plus long dans tout ça … les ourlets de la jupe … J’ai bien mis une heure ! Ah et aussi passer le cordon à travers sa glissière, trop serrée sur les cotés, là où on joint plusieurs épaisseurs de tissu. J’ai mal lu les indications, j’ai cafouillé, ceci explique cela.

Et donc, voici la petite Dame dans la prairie :

DSCN4007

Evidemment, il a fallu accorder le papeau (le chapeau qui n’en est plus un, tout déformé le pauvre) ! Hop hop, un petit cordon de 160 cm plus tard, et tout est raccord.

Et puis avalanche de photos :

DSCN4008

DSCN4009

Ça c’est la tête de la Dame qui chouine parce que je ne prends pas les petites fleurs jaunes en photos en même temps que la robe. 

DSCN4010

Et ça, c’est la tête de la Dame contente quand je les prends en photos, voilà, ma mère à 6 ans ! 

DSCN4012

Et puis une petite dernière pour vous rendre compte de l’ampleur de la jupe. 

La longueur la plus courte arrive 10 cm au-dessus du genou, mais est caché par le surplus de tissu. Je la trouve toute mignonne cette robe, un peu kitsch, mais pas trop. Passe-partout quand le soleil est là.

Niveau couture, cette robe est très simple à faire. Au final, ce ne sont que des rectangles assemblés ensemble. D’ailleurs, je n’ai rien coupé au ciseau, j’ai « déchiré » directement le tissu en faisant des encoches aux mesures données. La seule chose que j’ai coupé ce sont les emmanchures, une petite diagonale. Donc très rapide à couper, rapide à assembler, et rapide à porter !

Je pense me la faire un jour, quoi que je n’ai pas du tout la même silhouette que la Dame, je doutes qu’elle mette en valeur mes hanches ! Mais avec deux trois modifications, ça devrait passer tout seul :).

4ème modèle cousu depuis ce bouquin, prix mini définitivement rentabilisé !

Alors, qu’en pensez-vous ??