Ianira socks

Hey hey hey, vous le voyez le panda bien ricaner dans son coin car il a réussi à écrire deux articles dans le même mois ?! Ah ch’ui pas peu fier moi je vous le dis !

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une jolie collaboration rose ! Les chaussettes Ianira avec la jolie laine de Woolaoops, une indépendante française.

Photos !

IMG_0236 IMG_0233 IMG_0231 IMG_0238 IMG_0239 IMG_0244 IMG_0246 IMG_0247 IMG_0253 IMG_0250 IMG_0248

Oui pleiiiiin de photos ! Si vous faites souvent des chaussettes et que vous aussi, vous devez faire toute une séance de gym pour pouvoir les prendre en photo … ben vous les montrez les dites photos hihi :D.

Alors les ianira socks ont été créées tout spécialement avec le fil de Woolaoops. Très doux, très beau, les couleurs sont intenses, un vrai petit bonheur à porter. Mais en même temps si je vous dis sa compo, vous comprendrez rapidement pourquoi : 75% merino superwash, 25% nylon. Solide et doux à la fois hihi.

Et il faut dire que ce modèle, j’en ai un peu bavé pour le créer. Imaginez-vous … J’ai recommencé la première chaussette 8 FOIS !!! Voui, 8 FOIS !!! Mais pas que les orteils, naaaaan … Toute la chaussette ! Un truc de fou, je crois n’avoir jamais autant cherché à obtenir parfaitement ce que j’avais en tête, un combat de titans laineux, voui voui voui ! Et malgré tout ce mouvement de « défaire-refaire », le fil n’a pas bronché, ouf, sauvée !

Un peu de blabla sur le modèle ?

C’est un modèle en toe-up, il se tricote de la pointe des orteils vers la cheville avec un talon renforcé (car on est jamais trop prudent quand on fait de jolies chaussettes dans un beau fil).

Son petit nom lui vient du grec ianira qui veut dire vague (oui l’inspiration était très présente ce jour là … xD).

Vous aurez remarquez ces jolies ondulations et c’est petites « algues » sur le motif. Ah, que j’ai eu du mal à le sortir de ma tête celui-là ! Et puis pour le fun, un petit gousset dans le même esprit de chaque coté de la chaussette. Tout ceci s’obtient avec un jeu d’augmentations et de diminutions et quelques croisement de mailles tout bête.

Il a évidemment été testé et la moyenne de difficulté d’après les testeuses et de 2,5/5, soit un niveau intermédiaire.

Tricotée en 2mm pour un effet dentelle absolu, cette paire de chaussette est faite pour celles qui aiment un effet minutieux et travaillé sur leurs petons. Pour ma part elles sont tricotés dans le coloris « pétale » de Sandrine, un rose légèrement rayé, tout en douceur, donnant un aspect tout en nuance de roses qui n’empêche pas le motif d’apparaître.

Si vous voulez voir encore plus de photos (oui je n’ai pas tout mis x)), je vous invite à aller voir ma page projet, vous les verrez sous toutes leurs coutures ! (alors qu’elles n’en ont aucune hihihi). Je vous montrerai également les versions des testeuses sur les réseaux sociaux puisque le patron ne sera disponible sur Ravelry que dans quelques semaines car …. pour l’occasion, et en exclusivité jusqu’au 12 juin, des kits ont été créées (écheveau de la couleur de votre choix + le patron à prix réduit). Un petit avant goût des quelques couleurs disponibles chez Woolaoops 😉

pizap.com14645912027461

Elles font rêver ces couleurs non ? Et il y en a plein d’autres alors courrez-y si vous voulez en prendre plein les mirettes :p ! C’est par ici que ça se passe.

En attendant, moi je dois filer, car figurez-vous que j’ai prévu 2 articles en juin aussi, voui ! Incroyable ! Extraordinaire ! Oui je vous entends penser !!

Plein de bisous ❤

Publicités

A cheval sur mon balai !

Hellooooo !

Alala, le panda a été pas mal occupé ces derniers temps.

Je voulais vous remercier pour l’accueil que vous avez fait à Gataki, un truc de foufou quand même … Je suis même passé en première place ravelry durant 48h … Un petit moment de gloire qui ne se refuse pas :p
J’espère que vous aimerez le tricoter et que vous n’hésiterez pas à me montrer vos versions !

Quoi qu’il en soit, malgré toutes les prototypes que je peux faire ; tout le temps que je prends pour enregistrer mes podcasts (le 6 est sorti dimanche dernier, et j’ai créé une page pour les regrouper tous ici) ; tout le temps que je mets à filmer les tutos sur le tricot et sur ravelry … J’ai quand même pris le temps de tricoter autre chose que du pandatesque ! Yeah !

Alors, je ne sais plus si je vous en ai déjà parlé ici … mais sur mon groupe ravelry, on organise régulièrement des KAL en tout genre … Et le dernier en date avait pour thème Harry Potter. Le but, tricoter/crocheter/coudre un modèle rappelant les films ou les livres en s’appuyant sur tous les modèles qui existent déjà, avant le 1er septembre 2015.

Pour ma part, j’ai craqué sur le modèle Dragon’s egg socks, qu’on peut trouver dans le livre The unofficial Harry Potter Knits.

IMG_20150819_110112

Ce sont à la base des chaussettes tricotées de la cheville vers les orteils, mais comme je n’aime pas ça, j’ai inversé la construction :).

Tricotées en 2.75mm au lieu de 2.25 mm (je n’avais pas plus petit de dispo à ce moment là), j’ai dû pas mal bidouiller pour obtenir la bonne taille …

En fait, j’ai dû tout changer sur ce modèle, je n’ai gardé que le motif hihi .

IMG_20150819_110440

Le motif est très sympa. Sur le dessus du pied, on peut voir une « scène » Quidditch, c’est à dire des balais sur les cotés et des vifs d’or au centre. Puis quelques côtes 1/1, suivies d’un motif de losange avec une noppe au centre (censé représenté l’oeuf d’or que le dragon protège entre ses pattes dans le livre 4 d’HP). Et enfin encore quelques côtes.

IMG_20150819_110253

Malgré mes calculs, elles sont un poil trop grandes au niveau des mollets (ça glisse un peu, d’où les photos en mode « je fais ma gym sur le mur du salon » x) ), mais je les porterai sans problème.

IMG_20150819_110159

Pour le fil j’ai utilisé la cascade yarn heritage socks, coloris jade, que je n’arrive pas à prendre en photo correctement …, c’est un vert d’eau beaucoup plus pep’s en vrai. J’adore ❤

Le fil est très doux, quoique un peu souple. Il mériterait que je le teste en 2.5mm. A voir avec le temps au niveau de l’usure, mais c’est un vrai plaisir à porter !

Bref, voilà pour ma participation au KAL Harry Potter.
Bientôt, un sondage sera mis en place sur mon groupe pour savoir quel sera le thème du futur KAL spécial série/film, n’hésitez pas si ça vous tente 😉

Bisous bisous ❤

Chouessettes !

Jeu de mots pourris, bonjour !

Bon, c’est décidé, je vais arrêter de m’excuser de ne pas alimenter ce blog, car à chaque fois que je m’excuse, je mets encore plus de temps pour revenir !

Mais ce mois-ci, je devrais avoir plus de choses à vous montrer, youpi !

Avant de vous parler de mon voyage à Lisbonne (et de l’attaque laineuse que j’y ai subi) dans le prochain billet, je vais vous montrer l’encours que j’avais emmené avec moi là-bas.

Des chouettes. Enfin … des chaussettes !
Ben des chaussettes avec des chouettes quoi >.<

J’avoue que sur ce coup là, c’est pas ma faute (c’est jamais de ma faute en même temps), c’est Béné qui m’a embarqué dans son attaque chaussettesque. Mais ces petites merveilles se trouvaient dans mes favoris ravelry depuis longtemps, alors c’était le moment ou jamais ! A deux, on est toujours plus motivé !

Bon par contre, j’ai été gourde, j’ai offert les chaussettes à la Dame en oubliant de faire les photos, donc avant de les tuer, elle m’en a gentiment envoyé quelques unes. Z’avez vu ? Elle sait prendre la pause chaussette hein 😉

10964033_1412088962426797_1099112863_n

Là, la Dame en a profité, car soit disant, elle n’avait plus de chaussettes fait-main (c’est une tueuse de chaussettes, ouep). Donc cette jolie paire a été faite pour ces minis petons (du 36, ça va bien vite).

11032917_1404963026477616_933413641_n

Et pour changer de d’habitude (ah ah), je n’ai pas du tout suivi le pattern … Je peux pas m’en empêcher, c’est comme ça !

Alors le modèle, c’est owlie socks, gratuit et en anglais sur ravelry. A la base, c’est un modèle qu’on commence par la cheville et termine par les orteils. J’ai essayé, et vraiment, je déteste cette méthode de construction. Du coup, j’ai laissé tomber. J’ai repris l’un de mes modèles, les pissenlits, dont l’échantillon était le plus proche de celui des chouettes pour l’adapter au diagramme. Et ensuite, hop au calcul pour obtenir un toe-up et on tricote les deux en même temps pour qu’elles soient parfaitement identiques héhé :p.

J’ai donc suivi le diagramme de la taille S pour le pied et la largeur du diagramme de la taille M pour la cheville.

10946591_1456925937882174_1325677541_n

Et puis ensuite, coup de folie, j’ai bidouillé le motif du mollet, je ne voulais pas faire des chouettes sur le talon, car c’est la zone que la Dame use le plus vite. Donc j’ai fait un talon renforcé puis j’ai adapté le motif de la taille S en ajoutant des torsades. Et pour finir, je n’ai fait qu’une répétition du motif de cheville, au lieu de 4, avec un rabat à la E. Zimmerman pour conserver l’élasticité.

Au final, elles sont beaucoup moins hautes que le modèle original, la Dame préfère comme ça. J’ai mis des perles partout, car on ne les sent pas quand on les porte uniquement pour cocooner.

11049185_1573136589600137_1739729607_n

J’ai utilisé beaucoup moins de fil (42 gr pr les deux) que ce qui était indiqué au minimum, j’aurai pu les faire dans le fil que je voulais utiliser au départ … tant pis, elles sont jolies quand même en turquoise :).
On ne voit pas sur les photos, malheureusement, mais les perles ne sont pas entièrement blanches. Elles sont mouchetées rouge et turquoise et s’associaient donc très bien au fil utilisé.

Elles sont plutôt simples à faire, à partir du moment où on connait le diagramme par coeur. Bon, je dis ça, mais je n’ai pas pris la peine de lire la construction initiale en entier, ça m’a vite énervé, faudra demandé à Béné, plus courageuse, qui a suivi le patron :).

Si vous voulez voir les chaussettes de la tentatrice, c’est par là.

 Paraîtrait à ce qu’il parait, qu’une seconde paire de chaussettes débarquera en mars, avec la même tentatrice, si ! Par contre, celles-ci, je ne sais pas pour qui elles seront 😉

Je me prends pour une déesse.

Avance à tout petit pas sur son blog qui commence à prendre la poussière. 

Chut ne faisons pas trop de bruit, ça risquerait de réveiller des foules mécontentes ! 

C’est remoi !

Ne parlons pas de mon assiduité bloguesque, voulez-vous, et passons à l’essentiel :).

Pour commencer, merci à toutes pour vos participations au concours lancé il y a quelques jours ❤ Il vous reste encore 5 jours pour tenter votre chance, c’est par ici que ça se passe.

En ce qui concerne le RDV boulet, je n’ai pas eu le temps de l’avancer beaucoup, encore moins de publier un article, mais je me rattraperai en force en janvier, c’est promis :). C’est que le panda est submergé de travail, oui oui. Et puis les fêtes, vous savaient ce que c’est, on dit qu’on ne tricotera rien cette année, et le 1er décembre venu,  finalement  on a un cardigan, 3 bonnets et 2 snoods à faire en moins de 20 jours. #vismaviedetricoteuseexploitée n’est-ce pas ?

Et donc, aujourd’hui, je m’en viens vous présenter le travail qui m’a bien retenue ces dernières semaines de Novembre : des chaussettes ! Nan ne me regardez pas comme ça, celles qui n’ont pas goûté au plaisir de la chaussette fait-main ne savent pas ce qu’elles ratent. Il n’y a rien de mieux pour garder les petons au chaud, croyez-moi !

Pour bien faire les choses, histoire d’avoir plein de travail, j’ai créé, non pas une paire, mais deux ! Ben oui, la facilité ce n’est pas pour les pandas.

L’évidence quoi ! 

Et pour flatter l’ego démesuré dudit panda, l’inspiration fut divine ! Rien que ça, ouais.

Je vous présente donc Hermès et Dionysos  :

IMG_0270Mais qui est qui ? Je vous laisse deviner ^^

IMG_0273

Je vous aide ?

Dans la mythologie grecque, Hermès était le messager des dieux. Il avait les pieds ailés et porter à tout bout de champ un caducée. Dionysos, quant à lui, était le dieu du vin, de la vigne et des excès.
Alors vous commencez à deviner ?

Voici donc Hermès représenté avec le caducé,

IMG_0242

… et si on regarde bien, on aperçoit des ailes !

IMG_0238

Même beaucoup d’ailes !

IMG_0247

Et voici Dionysos avec ses feuilles et ses branches de vigne qui s’entortillent.

IMG_0263

Un petit zoom

IMG_0262 IMG_0259 IMG_0264

Evidemment, ce que vous voyez là, ce sont mes prototypes. Depuis les deux patrons ont été testé par une équipe de folie, composée de 14 testeuses (!), et le modèle s’est refait une santé.

Alors que pensez-vous de mes deux bébés ? Ils vous plaisent ?

Niveau technique, ces deux modèles se tricotent en rond, sur le système du magic loop, sans couture aucune. Ce sont des toe-up, on commence donc par les orteils et on finit par la cheville. Les PDF font 13 et 14 pages et disposent d’une nouvelle présentation qui facilitera leur lecture. Dorénavant les tutoriels d’aide et les pas-à-pas se trouvent à la fin du patron et la présentation a été repensée et optimisée pour avoir le moins de choses à imprimer. Ils n’en restent pas moins très complet.

Comme d’habitude, il y a 7 tailles. Les motifs sont présentés sous forme de diagramme, totalement adaptables pour faire la hauteur de chaussette désirée (cheville ou mi-mollet).

En ce qui concerne la difficulté, les Hermès sont d’un niveau débutant avancé, les Dionysos d’un niveau intermédiaire. Comme vous le savez, j’aime démocratiser les patrons dits difficiles, et ces deux là sont tout à fait accessibles à quiconque veut se lancer dans quelque chose d’un poil plus complexe. Preuve en est, il y avait encore un lot de débutantes (en tricot ou en chaussette) dans le groupe de test, et il me semble qu’elles sont très fières de leur première paire de chaussettes ;).

Bref, si vous voulez en savoir plus sur ces deux petits nouveaux, voir les projets des copines (ils n’y sont pas encore tous, l’hiver et les photos, vous savez …) ou que vous voulez vous les procurer :

Hermès sur Ravelry

Hermès sur ALM.

Dionysos sur Ravelry

Dionysos sur ALM.

Edit : les copines commencent à publier, vous pouvez en voir d’autres ici,  ici, (et j’éditerais dès que les autres auront publiés ^^).

Votre cher panda risque de se faire encore rare par ici, mais c’est pour la bonne cause. J’ai deux cardigans en chantier, un pour homme, un pour femme. Les deux seront même ajustés en taille enfant. J’ai donc une grosse masse de travail en ce mois de décembre pour préparer les futurs tests et les patrons (en plus des cadeaux de noël). Si vous souhaitez plus d’informations à ce sujet, ou tout simplement une petite envie de participer à un test pour voir ce que c’est et comment je fonctionne, je vous invite à jeter un oeil par ici et à vous laisser happer par la folie tricotesque. 🙂

Des bisous ❤

Pissenlits (Knit-test inside)

Petit week end cocooning par ici.

C’est donc le moment où jamais de vous présenter ma dernière création, les pissenlits !

Mais nan pas des fleurs … Mais mes nouvelles chaussettes 🙂

DSCN3569

Hé oui, l’effet du printemps, une envie de jolies fleurs jaunes sur les petons.

Les pissenlits sont des chaussettes hautes. Hein ? Quoi ? Le panda a réussi à tricoter plus loin que la cheville ?

Étonnant non ?

Bon mais juste un peu hein, faut pas trop en demander non plus 😉

DSCN3570

Qui a dit que je n’ai pas eu le courage d’aller plus loin ??

Bon ok c’est vrai.

Mais cela n’enlève rien à leur charme !

Le motif pissenlien (voui toutafé) résulte d’une grosse bidouille du panda, qui, voyant son petit crochet 2.5mm pleurer dans son coin, n’a pas pu s’empêcher de le mêler au tricot.

Il est disposé symétriquement. Il part du gros orteil, et se termine, tout fleurissant, au niveau de la cheville, pour l’avant, et débute à partir du talon pour l’arrière, le tout sur fond de mailles envers.

DSCN3571

Comme les Mihawks, les Pissenlits se tricotent en toe-up, on commence donc par les orteils et on termine par la cheville. Les chaussettes se tricotent en rond. Aucune couture d’assemblage pour ce modèle. La seule aiguille à coudre que vous utiliserez sera pour rabattre vos côtes de manière très élastique, grâce au tubular bind-off, une méthode vraiment facile et très pratique pour rabattre des côtes. Pour le coup, les chaussettes ne sont ni trop serrées ni trop larges, pas de marques, et ça c’est chouette pour les chevilles épaisses comme celles du panda. 

DSCN3572

DSCN3576

On les tricote avec une aiguille circulaire sur le système du magic loop. Cependant, on peut très bien tricoter ces chaussettes avec deux aiguilles circulaires ou des aiguilles double-pointes. Ce modèle est, lui aussi, tricoté en negative ease. C’est-à-dire que tout est calculé de façon à ce que la chaussette épouse la forme du pied au plus près sans pour autant comprimer le pied.

Le talon est fait sur la base de rangs raccourcis en maille envers, ce qui lui donne cet aspect un peu particulier. 

DSCN3573 DSCN3577

Bref, de jolies chaussettes pour garder les pieds au chaud durant les fraîches matinées de printemps :).

DSCN3575

Pour le coup, lorsque j’ai fini le pattern, toute fière de moi, j’ai montré quelques photos sur Instagram et sur Facebook, et lancé le test …

Vous savez que, d’habitude, je lance d’abord le test ici, mais le cerveau du panda est à l’envers, et j’ai donc fait tout à l’envers.

Tout ça pour dire que le test est lancé depuis avant-hier et qu’il reste une dernière place pour celles que ça intéresseraient, la taille 1 (19cm de tour de pied), pour être précise.

Si vous êtes intéressées, n’hésitez pas à faire un tour sur ce fil de discussion, la marche à suivre  y est expliquée 🙂

Alors envie de jaune et de pissenlits maintenant ?? 😀

Boooo oooo oooo oooo oooo

(C’est quoi ce titre ?)

Ben si, mettez votre pagne de feuilles vertes, votre coiffe de plumes, dessinez vous quelques peintures de guerre sur le visage, dansez en rond autour d’un feu de camp, n’oubliez pas de mettre vos Mihawk, faites Boooo oooo oooo oooo oooo et ça y est vous voilà déguisé en indien !

(Il faut vraiment beaucoup d’imagination je l’accorde).

Le voici, le voilà, le patron des Mihawk est maintenant disponible sur Ravelry sur sa page dédiée.

Pour Rappel, ce sont des chaussettes ! Mais pas n’importe quelles chaussettes ! Elles sont ornées d’une double flèche, vi. (D’où le rapport avec les nindiens, ben vi). Et comme le panda est coquet, il y a de jolies pointes au niveau de la cheville.

DSCN2967

Je dois vous dire que le test s’est formidablement bien passé ! Très très agréable de travailler avec mes 5 testeuses (oui le possessif, vous êtes à moi maintenant mouahahah). Je n’ai qu’une hâte, refaire un patron de chaussettes pour recommencer ce genre de test.

Et pour vous donner une idée des différentes Mihawk issues de ce test  (clic sur le lien pour voir tout pleins de jolies photos bien mieux que les miennes 🙂 ):

Et voilà, il ne vous reste plus qu’à les tricoter à votre tour 😀

Mihawk (appel au test inside).

Oyé oyé gentes dames et damoiselles, le panda fait appel à nouveau :).

Alors ce soir, je vous propose de tester les chaussettes Mihawk (baptisées par le Nhomme-Mari). J’ai eu un week end studieux, j’ai passé mon temps à en éditer le pattern !

Les mihawk sont des chaussettes d’indienne (queuwah on a jamais vu une indienne avec des chaussettes ? Il y a un début à tout !). Hé oui, on peut trouver une flèche double sur le dessus, et tout le monde sait que les indiens ont des arcs et des flèches.

DSCN2975

Comment ça, il n’y a pas de pied dedans ? Ah oui ! Bon en fait, je dois vous expliquer que le modèle et le colori du fil ne vont pas du tout ensemble. Mais c’est ce qu’il se passe lorsque le panda craque pour un fil multicolore, il veut l’utiliser ! Je suis sure que ce modèle aura plus d’effet avec un fil uni. Et donc, avec le super temps pluvieux du moment et mon appareil, la photo sur laquelle ressortait le mieux le motif, c’était sans les pieds !

DSCN2966

Le modèle des Mihawk est construit en toe up. Pour être claire, on débute par les orteils et on termine avec la cheville.

Toujours aussi feignant le panda, il n’y a pas de couture, tout se tricote en une fois. La seule petite couture est pour le rabat de la chaussette pour dessiner de jolies pointes. Rien d’insurmontable, je vous l’assure ! On monte la chaussette avec le Turkish cast on.

DSCN2974

Le dessous de la chaussette est en jersey endroit pour ne pas gêner le pied.

J’ai calculé ce modèle pour faire en sorte qu’il soit en negative ease. Je veux dire par là que l’élasticité de la laine est mise à profit pour faire une chaussette 10% plus petite que la taille de votre pied, ainsi elle pourra épouser la forme de votre pied au mieux (pas de chaussettes qui flottent ou qui ne tiennent pas à la cheville !).

DSCN2972

Le talon a été renforcé en utilisant un point qui permet une petite sur-épaisseur. Cela évite que le talon ne se troue avec le frottement contre une chaussure par exemple.

J’ai décidé d’arrêter les chaussettes à hauteur de cheville. Déjà parce que je suis une fétichiste de cette hauteur de chaussettes. Mais aussi parce qu’il me semble que le rabat en pointes, du coup en double épaisseur, peut être gênant à mi-mollet. Mais cela, c’est à vous de le décider.

DSCN2977

Et donc, ces mignonnettes, j’aimerai bien qu’une demi-douzaine de tricoteuses les testent !

Comment ça marche et que faut-il ?

– Savoir tricoter. Toutes les techniques utilisées sont expliquées. Les diminutions sont les mêmes que d’habitude, à savoir le GGT et 2 m ens. (ssk, P2tog,K2tog). Les augmentations sont connues également, à savoir, augmentation intercalaire torse et augmentation barrée (Make one et K F&B anglais). Toute tricoteuse ayant déjà fait un patron en anglais, ou un patron DROPS/Phildar/BdF, sait logiquement les faire. Si vous n’avez jamais fait de Turkish cast on, un pas-à-pas en images est là pour vous guider. Je précise qu’il faudra tricoter en circulaire, le patron est présenté en magic loop, mais cela est tout à fait adaptable avec 2 aiguilles circulaires ou des aiguilles double-pointes.

– Être une blogueuse, que je suis ou non, qui me suis de préférence. Car j’ai réellement besoin de voir ce que vous tricotez, si vous tricotez régulièrement et surtout que je peux retrouver facilement et harceler de mails incendiaires si elle disparaît dans la nature (oui c’est arrivé, qu’une testeuse « disparaisse », je vous le dis de suite, j’n’ai pas du tout apprécié). Si vous n’êtes pas blogueuse, mais que vous avez participé et rendu la copie de l’un des KAL organisés ici, ça marche aussi ! Si vous n’êtes dans aucun de ces cas-là, j’ai tout de même tendance à donner une chance, n’aillez pas peur de vous proposer.

– Être sure de pouvoir respecter les délais. Pour ce test,  vous aurez entre deux semaines et un mois pour le faire. Comprendre par là que, si vous le terminez en deux semaines ça m’arrangerait (au moins une chaussette pour vos premières impressions), si vous le terminez en un mois, je ferai avec. Au-delà, j’arrache les pieds mouahahah !

– Le test commencera lorsque vous recevrez le patron dans votre boite mail et se terminera donc vers le 16 mars 2014.

– Parlons fil. J’ai utilisé de la Goomy 50, de chez BdF, 59gr.

Échantillon : 32m x 41R = 10 x 10 cm jersey en rond – aiguille 2.5 mm

Utilisation totale : 255 mètres environ. Estimation pour toutes les tailles : de 240 à 300 mètres.

Vous pouvez utiliser n’importe quelle laine, couleur,  matière, fil double ou simple. Peu m’importe tant que l’échantillon est respecté. Le patron étant calculé à la maille près, cela est indispensable. Vous pouvez changer de taille d’aiguille comme bon vous semble tant que vous obtenez l’échantillon. J’aimerai qu’une ou deux testeuses fassent les Mihawk de couleur unie si possible.

– Il est nécessaire que les testeuses rejoignent le groupe ravelry « Les défi du panda ». Un topic est consacré au Chamoidoux. Il peut servir à tout, question, indication, correction. Il est là pour ça.

– Il faut bien comprendre que votre rôle est de tester. Ce qui veut dire qu’il y a des erreurs dans le pattern. Le plus souvent, des erreurs de frappe. J’ai donc besoin de personnes attentives, de personnes qui comptent bien les mailles et qui m’indiquent si mes pas-à-pas sont assez clairs.

– Il faut absolument qu’à la fin du test vous me donniez le métrage et/ou le grammage utilisé, la laine utilisée et sa composition. Il me faudra également vos impressions après lavage. Je dis cela car, pour ma part, lorsque j’ai lavé mon échantillon, la laine a gonflé, ce qui change la taille finale de la chaussette (plus grande). Même si la negative ease est là pour parer ce genre de problème. J’insiste, il me faut vraiment ces informations.

– . Vous aurez le patron gratuitement évidemment. Lorsque le pattern final sera établi et le test terminé, vous pourrez publier sur votre blog si vous le souhaitez. Vous recevrez également une copie « propre ». Il est fort probable que je vous réclame une photo pour l’ajouter au pattern final ou à la page projet Ravelry.

– Je vous invite à utiliser de la laine en stock, ça ne me choquera pas, je ne cherche pas à vous faire dépenser :).

Il me faut 7 testeuses, mais attention il me faut une testeuse par taille de tour de pied (juste en-dessous des orteils). Donc si vous avez un tour de pied de :

taille 1 : 19 cm : Cinderella1982

taille 2 : 20 cm : Lucie

taille 3 : 21 cm : Tic et Tac

taille 4 : 22 cm : Sophie

taille 5 : 23 cm : Lazybene

taille 6 : 24 cm : Minicousettes

taille 7 : 25 cm :

(Choisissez la taille la plus proche de votre TdP. Si vous vous trouvez entre deux, prenez la taille au-dessus, à moins que vous préfériez des chaussettes bien moulantes). J’éditerai cet article au fur et à mesure que les testeuses se proposeront.

Et pour participer au Knit-test, on me laisse un petit mot sous cet article.

Vous pouvez maintenant me jeter des cailloux pour avoir fait le panda très exigeant …

Kal-ajoki

Il y a quelques temps, certaines d’entre vous avez participé au Kal chaussettes que j’avais organisé. Pour le coup, certaines d’entre nous ont flashé sur le modèle qu’avait choisi La Bikette, les kalajoki.

La date butoir était pour le 1er novembre, mais finalement repoussée au 7, voici ma copie :

DSCN2678

Je les ai fait en version socquette pour la Dame. Et heureusement … Plus long, ça m’aurait rendu folle.

Dire que je n’ai pas aimé le patron, c’est peu dire. Ou plutôt, j’ai détesté la version française du patron, complètement truffée d’erreurs. Je ne me suis pas rendue compte qu’il y avait une version en anglais, car sinon, il est certain que c’est celle que j’aurai utilisée …

Ce n’est pas que c’est très mal traduit, mais plutôt qu’il manque des précisions, il y a des erreurs de noms d’aiguilles, des oublis d’indications, de mauvaises formulations, qui font qu’on est obligé de défaire/bidouiller/tenter de trouver la solution en zyeutant le modèle. Bref, mauvaise traduction dans l’ensemble à mon goût.

Evidemment, j’ai bien fait les deux chaussettes, preuve :

DSCN2681

Je les ai tricotées en circulaire, avec marqueurs pour différencier les trois aiguilles. A la base, je pensais utiliser de la fabel beige, la même que pour mes précédentes chaussettes, pensant qu’elles se tricotaient en 2 ou 2.5 mm. Erreur de ma part de ne pas avoir vérifié la taille d’aiguilles/laine avant de m’engager dans ce kal. Donc j’ai utilisé une laine de mon stock, pas du tout pour chaussettes, de la Demet Wool couleur marron clair (qui a mon sens est plutôt rose-beige-saumon). C’est une laine un peu « frisée », ce qui donne cet aspect un peu bizarre.

DSCN2680

On tricote ces chaussettes en commençant par le bord. J’ai donc fait un montage des mailles stretchy, tiré du super bouquin cast on bind off, une merveille. Néanmoins je préfère les modèles en toe-up.

Les orteils anatomiques me laissent dubitatives. Je n’ai pas fermé en grafting, mais comme le patron l’indiqué, en passant un fil dans les 12 dernières mailles. C’est là qu’il est vraiment nécessaire d’ajuster la taille des chaussettes à son pied, car ce type de rabat se sent si la chaussette est un poil trop petite.

Mais pour la Dame apparemment ça roule.

Je ne sais pas ce que donnera le fil utilisé après plusieurs lavages, reste que pour l’instant, avec cette épaisseur, les chaussettes sont très chaudes, toutes douces, très agréable à porter. Il faut bien un avantage après ce petite cauchemar tricotesque ;).

Nous étions trois à participer à ce mini-kal.

Pour voir la version de Béne, c’est par ici.
Pour voir la version de Sophie, c’est par .

Pour la rentrée … (proposition de mini-kal inside)

… trouve chaussette à ton pied !

Car oui, l’été et les vacances commencent à peine que j’ai envie de chaussettes !

Logique.

C’est une idée qui me trotte depuis quelques semaines mois, alors que l’hiver durait trois ans. Idée que j’ai partagée avec Sophie, évidemment. Du coup, à force d’en parler, un Kal chaussettes c’est profilé. Et il est temps de le concrétiser ! 
Mais, pour une fois, j’aimerai que ce ne soit pas qu’un Kal à deux. J’ai envie de partage. 
C’est pourquoi, mesdames, mesdemoiselles les tricoteuses – crocheteuses, je vous propose un défi chaussettes ! 
J’en conviens, ce n’est pas de saison, mais ! 
– C’est tout petit, ça ne vous tiendra pas chaud pendant que vous tricoterez . 
– Les chaussettes seront prêtes dès le retour du froid (et pis vu l’année, ça ne saurait tarder) (pas taper pas taper !). 
– Ce sera une première pour moi, peut-être pour vous aussi, alors why not ? 
La copie sera à rendre sur votre blog le 3 Septembre, jour de rentrée scolaire des bêbêtes roses qui crient tout le temps mioches, oui comme ça tout le monde reprend le droit chemin en même temps !
Pour celles qui n’auraient pas de blog, pas de panique, je ferai un recap ici-même avec les petons de toutes les participantes ! (oui oui je veux des photos portés, au diable l’anti-glamour de la chaussette, vous savez bien que je suis chiante depuis le temps). 
Et si vous n’avez pas d’idées de modèle, en voici quelques unes :
– De la chaussette simple ou torsadée 
1 et 2 – modèles de ce livre . 3- Modèle Drops
– De la chaussette en dentelle 
1 et 2 – modèles de ce livre . 3- modèle de ce livre
– De la chaussette courte, moyenne ou longue
1- pattern gratuit ici . 2- modèle Drops gratuit ici . 3- modèle de ce livre
– Voire, de la chaussette très longue !
1- modèle Drops ici . 2 – modèle de ce livre . 3- modèle collants Ravelry ici
– De la chaussette graphique psychédélique 
1- modèle de ce livre. 2- modèle Drops ici. 3- Modèle Ravelry ici
– De la chaussette animale 
1- modèle Drops ici . 2- modèle Ravelry gratuit ici. 3- Modèle Ravelry gratuit ici
– De la chaussette portée avec fantaisie 
1- modèle de ce livre. 2- modèle Ravelry ici . 3- modèle Ravelry ici
– De la chaussette au crochet 
1- modèle Drops ici. 2- modèle Drops ici. 3- modèle Ravelry ici
– Mais aussi de la  chaussette pour les Hommes 
1 et 2- modèles de ce livre. 3- modèle Ravelry ici
– Et enfin, de la chaussettes pour jeunes et plus jeunes encore 
1- modèle Ravelry gratuit ici . 2- modèle de ce livre. 3- modèle Ravelry gratuit ici
Bref, vous n’avez aucune excuse pour ne pas participer, des modèles il y en a à foison, pour tous les goûts et de toutes tailles. 
Tout ce qu’il vous faut ce sont deux pelotes de laine à chaussettes, un crochet ou une paire d’aiguille, et … c’est parti ! 
N’hésitez pas à parler de ce Kal autour de vous, partager ce billet où vous le voulez. Plus on est de fous, plus on aura chaud aux pieds cet hiver ! 
Qui est partante ?