Tricoter avec amour

Cela ne vous aura pas échappé, nous sommes bientôt le jour de la Saint Valentin. Alors parlons d’amour mesdames !

L’amour des pelotes et des jolis fils, ben oui, quoi d’autre ?!

J’avais trois jolis fils en stocks qui attendaient que je leur fasse un sort. Alors je me suis dit, « allez zou, on mélange les trois, on fait n’importe quoi, et on verra bien ! ».

Mon mélange tricoté, j’ai demandé à quelques cyborgs tricotesques si elles ne voulaient pas mélanger des fils elles aussi dans le plus grand des secrets !

J’en conclus que les testeuses les plus assidues de mon groupe sont de grandes cinglées ! Car, elles étaient toutes sur d’autres tests pandatesques, jusqu’à 4 en même temps, pour certaines. Du délire, je vous dis.

Bref, tout cela a donné : Himéros. Vous le connaissez ? C’est le pote d’Éros, incarnation du désir amoureux. Et moi j’aime vraiment beaucoup mes jolis fils voyez-vous … (avouez-le, je ne suis pas la seule à sortir mes beaux écheveaux de temps en temps pour les caresser, tellement ils sont doux, allez, avouez 😉 )

IMG_0611

Himéros c’est un long châle, qui fait deux fois le tour du cou sans problème mais qu’on tricote très rapidement. 1m80 d’envergure non bloqué, 2m15 bloqué étiré (voire plus !).

IMG_0613

C’est aussi un châle tout en point mousse ! Ah il est douillet, vous pouvez me croire ! Et ça le rend très simple à tricoter ! Pas de bordure qui roulotte, pas de finitions, il se suffit à lui-même. Pratique quand on veut traîner dans le canapé avec un tricot qui ne demande pas beaucoup de réflexion.

IMG_0602

C’est trois couleurs qui se croisent à un rythme totalement désordonné, dans un sens, puis dans l’autre. Mais c’est aussi un châle totalement réversible, endroit et envers du travail se confrontent.

IMG_0608

C’est une construction totalement asymétrique, on commence une pointe, et hop, on tourne à 90° toute, et on travaille dans l’autre sens. On dirait un peu un paralléllogramme qui se fait taper dessus, le pauvre 🙂

IMG_0507

C’est quelques rangs raccourcis (pas beaucoup) qui se tapent l’incruste pour désaxer la forme de base et allonger l’une des pointes. Parfait pour apprendre la technique du « enrouler et tourner » (w&t en anglais) sans stresser car le point mousse cache tout.

IMG_0609

C’est un châle qui a un peu de largeur mais pas trop au point le plus stratégique, parfait pour être plié en deux et bien couvrir la gorge, voire cacher son nez dedans. Les couleurs se mélangent alors encore plus.

IMG_0603

Bref, c’est le projet tranquillou des aiguilles, en 4 mm, sans prise de tête, mais pas monotone non plus grâce aux rayures et à la construction changeante qui limite grandement le nombre de maille sur vos aiguilles. Les associations de couleurs sont infinies et on peut utiliser les restes à volonté. C’est bien simple, j’avais envie d’utiliser un écheveau « Framboises au bout des doigts », de la fée fil, mais je voulais aussi taper dans mes restes. Un micro reste de 40 m et une pelote esseulée de la même composition plus tard, j’obtenais un grand châle doudou mérinos soie et de la place dans mes placards, qui dit mieux ?

On peut même ajouter des couleurs, en supprimer, bref, faire ce que l’on veut, le schéma est prêt à subir toutes les lubies.

Bon, par contre, le mien, je l’ai passé à la machine (j’ai perdu mon cerveau ce jour là, je ne suis pas responsable…) et la soie qui était dedans, elle a crié au scandale, la couleur rouge a totalement feutrée … JE SUIS TRISTE !!

Voyons le bon coté des choses, je suis obligée de me faire un autre châle non ? 😉

Bref, si vous aussi vous aimez vos fils d’un amour fou, vous avez besoin d’Himéros !

Il est disponible sur Ravelry :

ou sur ALM

Et pour vous montrez, la diversité du patron, voici les Himéros des copines (j’ajouterai les manquants dès qu’elles auront mis des photos).

Version couleurs du ciel d’hiver pour Béné :

Version printanière et pastelle pour notre Disou internationale :

Hop, hop, hop, voici la version So British de Claire-Amélie, très étonnante !

Je ne le savais pas, mais Himéros premier du nom a un petit frère, et c’est Christiane qui l’a tricoté 😉

 

Sont-y pas beaux ? Et pourquoi pas une version jaune, orange et rouge, pleine de pep’s ? Hein, comment ça j’ai déjà trop de châles jaunes, mais non !

Publicités

Fleur et douceur

Dernier petit article pour vous faire part de ma folie pour petites filles !

Une petite fille n’est jolie dans sa nouvelle petite robe uniquement si elle a le doudou assorti ! (Si !)

Pour ne pas faire de jalouses, un doudou chacune, hop hop hop.

Pour bébé Louison, une jolie étoile. Modèle trouvé sur Crafsty, ma nouvelle bible de la couture : Starla Plushy. Pour sa grande soeur, Zoé, un pin-pin, le Patchwork Bunny.

DSCN3243

La petite étoile a été coupée dans une chute de mon pull rose toudou pour la partie haute, dans le même tissu que leurs petites robes pour la partie basse (tout simplement parce que les chutes de polaire n’étaient pas assez grande, dommage !). Nous avons donc une étoile en pantalon, hé ouais !

J’ai brodé les yeux à la main … la bouche à la MàC, l’un et l’autre sont aussi ratés >.< Mes coutures à la mains (pour fermer les peluches) sont légèrement moches.

DSCN3238

Grosse découverte du patchwork avec le pin-pin, c’était l’occasion de tester quelque chose de nouveau. Et j’ai adoré (un jour j’aurai une couverture patchwork pour mon lit, c’est décidé !). C’est simple, c’est beau, et j’ai réussi à couper tous mes carrés à l’identique, si !

DSCN3236

Pour le coup, chutes, chutes, chutes, de tout ce que j’avais de mignon et fleuri sous la main. Et évidemment, les noreilles d’un pin-pin sont toujours très douces, alors je les ai faites en tissu rose tout doux (du même pull que pour l’étoile).

Niveau raccord je ne m’en suis pas trop mal sortie, bien content le panda !

DSCN3237

Deux petits boutons noirs pour les yeux. Et tout pin-pin qui se respecte a toujours une belle moustache, rose pour le coup :

DSCN3241

Un petit tour en machine, et la moustache devient touffue ! (raccord moins réussi là …)

Et voilà deux jolis doudous pour deux jolies princesses ❤ . (oui j’ai fait un câlin à pin-pin avant de m’en séparer, même pas honte).

DSCN3245

Belle inconnue (KAL « Dans mes bras »)

Vous vous souvenez de Mushu ?

Mais si, un dragon bleu, à la coupe punk, qui s’était fait volé son précieux trésor !

Hé bien, figurez-vous que j’ai retrouvé la voleuse ! Si !

Comment me direz-vous ?

Hé bien, c’est simple, j’ai installé des cameras dans mon salon et je l’ai surprise en train de me voler, voui !

Regardez plutôt ! Voici la criminelle !

1

Mais qui se cache derrière ce masque ??

Et c’est une petite filouse, elle a bien calculé son coup ! Regardez comment elle a repéré les lieux, une professionnelle !

2

« Tirelire droit devant, personne en vue, j’y vais ! »

3

« Je m’approche du but ». 

4

Et voilà comment je me suis fait voler mon lapin-tirelire ! Si ! Regardez, il a disparu alors qu’elle partait, tout en retirant son masque !

5

Mais mais ? Qu’est ce que c’est ? Une carte ?? Elle me la joue à la Arsène Lupin ! Diantre, zoomons !

6

Elle ose me narguer avec un petit coeur et se fait appeler Belle Inconnue ! Voilà tout un concept …

Mais attention, Belle inconnue, mes caméras ont continué de filmer alors que tu enlevais ton masque et changeait de déguisement ! Voici le visage de notre bandit :

7

Mieux encore, je sais comment elle fait pour se fondre dans la masse ! La demoiselle enlève son masque et utilise son écharpe réversible (!) pour changer de look.

8

Que d’ingéniosité ! Car elle peut la mettre autour du cou, ou sur la tête, en retirant sa capuche, et sa dissimulation est alors parfaite …

9

10

Voilà, j’ai fait mon devoir, j’ai dénoncé cette scélérate aux autorités tricotesques et crochetesques. Donc, si vous voyez une ratonne (?) laveur dans les parages, cachez vos bijoux et votre argent, vos lapin-tirelires et vos pelotes de laine (si c’est précieux), car la bougresse risque bien de vous les subtiliser !

Modèle Roco, au féminin selon le panda, Lalylala, crocheté avec des restes de laines (alpaga, merino, laine vierge, même là elle m’a volé toutes mes précieuses pelotes !). 

Et puis, pour alléger un peu ce moment de folie pandatesque (quoi qu’on en dise, je pense qu’il n’y a pas d’âge pour se créer des histoires avec une peluche hein), voici la belle et trognonne mosaïque de doudous de toutes les participantes, attention les mirettes !

L’épreuve de la mosaïque s’est passé un peu mieux que la dernière fois ouf ! Il manque deux ou trois photos, mais elles seront bientôt ajoutées 🙂

Merci à toutes les participantes pour vos peluches à mignonnitude intégrée et petits coeurs (bravo, vous avez toutes respecté la règle !!).

Je rappelle qu’il y a encore un KAL qui court dans le monde du panda, le KAL « Réchauffe-moi » qui réunit encore de nouvelles participantes (c’est dingue !). On peut d’ailleurs commencer à voir des petites bouts de torsades sur le topic Ravelry. On rend la copie le 15 avril (n’oubliez pas de m’envoyer une photo portée pour la mosaïque ;)).

Si cela vous amuse toujours autant, j’ai d’autres idées de KAL en réserve, alors n’hésitez pas à me le dire dans les commentaires si vous êtes partantes pour tricoter/crocheter en groupe encore une fois 🙂

Des bisous à toutes ❤

« Dans mes bras » (proposition de KAL-CAL inside)

Et me revoilà avec mes histoires de KAL-CAL, ça vous avez manqué hein ?

Oui je précise, car on m’a fait remarquer que je disais KAL (donc du tricot) et certaines se sont mises à douter sur une grande question existentielle : est-ce qu’on a le droit de faire quelque chose au crochet  dans KAL pandatesque ??? Hé ben oui on peut !

Bref, ce nouveau KAL-CAL pandatesque s’intitule « Dans mes bras ».

Je pense prendre quelques risques en vous proposant ce sujet. Pourquoi ? Hé bien, soit le sujet va faire un flop (hum hum hum), soit toutes les photos qui vont suivre, pour vous inspirer, vont définitivement vous faire tomber du côté obscur !

Mouahahahahah, perfide panda !

Je vous avais promis un KAL-CAL qui concernerait spécialement les enfants. Nous allons donc nous efforcer de faire plaisir aux nenfants, les grands comme les petits (vous y compris).

Que peut-on donc prendre dans ses bras lorsqu’on est un enfant ? Oui oui une peluche !

Il faudra donc tricoter/crocheter un nounours, une poupée, une peluche, un amigurumi, bref, tout ce qui est trop choupi, mignon et tout doux.

Nous avons toutes des enfants autour de nous, il ne sera donc pas difficile de trouver à qui l’offrir ! Vous pouvez même vous la jouer rebelle et la garder pour vous !

Ce thème m’inspire énormément … Tellement qu’il va y avoir une avalanche de photos juste pour vous mettre des coeurs dans les nyeux (en gros faites gaffe, ce post est ultra long, mais il faut ce qu’il faut pour convaincre hein !). C’est si mignon, qu’il est difficile de choisir, alors je vous mets mes nombreux coups de coeur, que ce soit par thème ou par créatrice. C’est parti !

Comme d’habitude, je vous montre beaucoup beaucoup trop de patrons des patrons gratuits ou payants, en français ou en anglais. Pour trouver le patron, on clique sur le lien qui s’affiche quand on passe la souris sur la photo. (Pour ouvrir le lien dans un nouvel onglet, maintenez la touche ctrl tout en cliquant 😉 ).

Commençons avec ce que j’appellerai les animaux domestiques : chien, chat, lapin et même tortue !

Puis les animaux de la ferme : canards et autres biquettes.

Sans oublier les animaux de la forêt : renards, écureuils et chouettes. 

Dans ce genre d’animaux, voici une créatrice française, que j’aime beaucoup, Petits modèles, dont voici quelques patrons : 

Passons à quelque chose d’un peu plus sauvage, avec les animaux de la savane : girafe et tigrounet !

Ainsi que les animaux de jungle : ouuh ah ah ah !!

Une autre créatrice pour illustrer mes propos « sauvages », il s’agit de Heidi Bears, dont les modèles au crochet sont juste ex-tra ! Je suis fan depuis son tout premier modèle : 

Faisons place à l’aventure avec les animaux mystiques ! (ou quand je me laisse aller à vous montrer des licornes … HUM)

Ou nos chers disparus … les dinosaures !

Voire même, d’étranges bestioles …

Dans le genre un peu tordu-fantasque-pour-crocheteuse-confirmée, un groupe de créatrices coup de coeur, Little Owl’s Hut, dont les créations sont de vraies bijoux : 

Et puis il y a les véritables nounours et doudous : 

Dans cette lignée, il y a les désormais très célèbres doudous Lalylala, dont les patterns sont disponibles en français : 

Et les jolies poupées :

Dans la lignée des poupées, une autre créatrice, pleine de talent, Deena Thomson-Menard, dont les créations sont vraiment sublimes :

Et puis pour les plus pressées ou les plus créatives, il y a les minis doudous et les décors : 

Et enfin, pour les « fans de » : 

Alors ??

Longue cette liste, pfiou …

Donc, comme vous avez pu le constater, il y a autant de tricot que de crochet. Voire peut-être même plus de tricot ! Tout le monde peut donc participer, pas d’excuses !

Pour les plus effrayées, croyez-moi sur parole, c’est très simple de faire une peluche. Si vous avez les bases du tricot (jersey, diminutions, augmentations) ou les bases du crochet (maille serrée, maille en l’air, augmentation, diminution), alors vous saurez suivre un patron de ce genre. Car c’est tout, ou presque, ce qu’il faut savoir pour s’en sortir.

D’autant que les créatrices de ce genre de pattern sont vraiment très astucieuses et les patrons sont généralement très bien faits, avec un maximum de descriptions, le plus souvent accompagnées de photos.

A cela, j’ajoute que j’ai ouvert un topic dans mon groupe Ravelry « Les défis du panda » pour aider celles qui auraient des doutes, des questions. Sachez que c’est un peu ma deuxième maison quand un topic est actif (en gros j’y crèche jour et nuit). Bref, il y aura toujours quelqu’un pour vous aider.

Les règles du KAL :

  • Le modèle est libre de choix.
  • On peut faire un ou plusieurs modèles pour l’enfant de son choix (à vous de déterminer qui est un enfant).
  • Tout le monde peut participer, même celles que je ne connais pas et qui débarquent par ici sans prévenir, celles qui me suivent en secret, celles qui sont trop timides pour se découvrir… Ch’ui un gentil panda qui ne mord pas.
  • On s’inscrit en laissant un petit mot sous cet article et on n’oublie PAS de mettre son petit nom et une adresse de contact /blog valide.
  • On peut inviter les copines à nous rejoindre si on a envie de partager.
  • On peut envoyer une photo du devoir fini au panda à son adresse mail perso si on l’a, ou à celle-ci : LetipandaBC@gmail.com, si on veut lui faciliter la tâche pour faire la mosaïque de doudous choupinous le jour J. Si possible l’avant-veille/veille.
  • Une petite règle surprise : quel que soit le modèle choisi, il faudra faire preuve d’ingéniosité pour insérer … un coeur ! Peu importe la couleur et peu importe comment : un coeur cousu ou brodé sur la peluche, un coeur découpé dans du papier ou crocheté ou tricoté posé dans les bras de la peluche, un arrière plan avec des coeurs … Il faut au moins 1 coeur ! Je laisse votre imagination faire le travail 😀 (je l’avais dit que le panda était perfide !).

Et donc, si vous ne l’aviez pas encore compris, le jour J pour rendre la copie sera :

le 14 Février

Ben oui, pour une fois que la Saint valentin peut servir à quelque chose, montrons de l’amour aux enfants ❤

Alors qui se lance ?

Sophie

99 moutons

Ze Fanny Family

Lazybéné

Knitting Miss

Sur mes aiguilles

Petite Belge

Emy

Daphné

Vekao

Miss Kikou

Tic-et-Tac

Emeraude

Veropeps

Ally and Woozle

Lérie

Vaallos

La bique

Minicousettes

Republic of wool