La simplicité

Oui je sais, 1 billet par mois, c’était le deal … et en Avril ? RIEN ! Voilà, ça c’est fait !

Que voulez-vous, je m’éparpille, je me perds sur les réseaux sociaux, Ravelry est ma deuxième maison, Instagram mon boudoir et parfois je me rappelle qu’un blog dort pas loin …

Et pourtant, des choses sont sorties en avril, comme la mise à jour du châle Iris en version fil lace et la mise à disposition du patron du châle Outis sur Ravelry. J’ai également fait quelques coutures … J’ai juste pas eu le temps (on a appelle aussi ça la flemme aiguë) de les bloguer. Heureusement que le podcast est là pour me sauver et me permettre de vous montrer tout ça hihi.

Mais aujourd’hui, c’est différent, en mai je fais ce qu’il me plait ! Et aujourd’hui, il me plait de vous présenter mon dernier bébé laineux ! Voici Aplos, mon petit pull printanier avec un petit poilu en guest 😉 :

IMG_0166 IMG_0177 IMG_0178 IMG_0181 IMG_0186 IMG_0189 IMG_0194 IMG_0206 IMG_0211

C’est vraiment le parfait petit pull printanier, voire estival. Tricoté en fibres végétales, il vous accompagnera au moindre petit vent frais. Pour ma part, je l’ai tricoté en Belle de Drops, un fil DK, coloris pissenlits. Rapport qualité/prix, ce fil est une petite aubaine (moins de 2€ la pelote pendant les promos ! Un pull à 20 euros, la classe !). Il a un très joli tombé grâce à sa composition (merci le lin !) et passe en machine sans problème (et ça c’est le pied quand c’est du tricoté main non ?). Bref, ce petit fil de Drops, je l’aime d’amour, j’y reviens chaque printemps-été.

Mais revenons à Aplos. Aplos, en grec, veut dire « simple ». Car oui, ce petit pull est tout simple à faire, et rapide avec ça ! Une semaine pour les testeuses les plus rapides, qui dit mieux ?
C’est un pull loose au niveau des hanches mais cintré au niveau de la poitrine et des bras pour ne pas alourdir la silhouette. Quelques petits revers arrondis faussement boutonnés pour décorer les manches 3/4 et le bas du corps.

Il s’agit d’un bottom-up (tricoté du bas vers le haut), tant pour le corps que pour les manches, tricoté en rond. Les aisselles sont refermées après coup grâce à un rabat à 3 aiguilles.

Niveau difficulté, il ne demande pas une grande expérience du tricot. Du jersey endroit et du point mousse en rond, quelques rangs raccourcis, et c’est tout.

Le modèle est totalement adaptable en terme de longueur de corps et de manches, des indications vous sont données pour vous aider.

Les quelques techniques utilisées dans ce modèle sont accompagnées d’un lien vous redirigeant vers une vidéo. Donc vraiment pas d’excuses, si vous êtes débutantes, pour apprendre de nouvelles choses :).

Parlons du patron !

Aplos est disponible du XS au 6XL.

Tout est expliqué dans le patron pour choisir au mieux la taille. Le modèle est totalement adaptable en terme de longueur de corps et de manches, des indications sont données pour aider à ajuster selon la morphologie (buste court/long, bras court/long).

Comme d’habitude les techniques utilisées bénéficient d’un support vidéo made in Pandaland.

Le patron est à présent disponible sur Ravelry :

Voilà, c’était le modèle pandatesque du mois, je vous dis à bientôt pour de nouveaux modèles pandatesques et je vous laisse avec les jolies versions des testeuses, que je remercie du fond du coeur ❤

Des bisous❤

 

Une petite surprise … ^^

Hello !

Aujourd’hui je vous présente un petit nouveau un peu spécial : Hélios (oui encore du jaune !).

IMG_0535

Un joli châle tout doux, tout chaud et tout léger, tricoté en fingering baby alpaga, cachemire et soie avec le gradient « rayon de soleil », un fil produit de A à Z par Lily-Neige, une petite entreprise artisanale française qui fait un travail merveilleux dans le respect des animaux et de la nature. Je vous invite à aller voir leur site pour plus d’informations sur leur façon de faire, si vous ne les connaissez pas encore ! 😉

J’ai eu la très grande chance de travailler avec l’un de leur fil pour vous proposer ce joli châle.

 C’est un doudou de cou sans prise de tête, qui monte presque tout seul avec mes deux points fétiches : de la mousse et des troutrous, et ma technique fêtiche, des rangs raccourcis vite fait bien fait. 

C’est la petite surprise qu’on vous réservait pour le salon AEF (Aiguilles en Fêtes, qui aura lieu du 4 au 7 février à Paris, porte de Versailles) puisqu’il y sera disponible en exclusivité sous forme de kit dans tous un tas de couleurs toutes aussi belles les unes que les autres sur le stand de Lily-Neige.

Et j’y serai moi-même, le vendredi, toute la journée, même durant la nocture, alors n’hésitez pas à me venir me faire un petit coucou si l’envie vous dit, je squatterai le stand de Lily-Neige (OK, je prendrais surement un bain de pelote cachée au fond du stand, la tentation sera trop grande !).

Allez, je vous laisse avec tout un tas de jolies photos pleine de soleil (ça vous remontera le moral si vous êtes, comme moi, sous un ciel gris gorgé de pluie !).

Et je vous dis, à vendredi si vous passez par là ❤

IMG_0545 IMG_0541 IMG_0540 IMG_0536 IMG_0554 IMG_0553

Yellow power !

Helloooooo !

Bonne année à toutes ! Qu’elle soit pleine de joie et de jolis écheveaux colorés et doux (ben quoi ? C’est une priorité absolue, oui oui), et surtout, que la santé vous accompagne (c’est mieux pour tricoter) (oui sens des priorités mesdames, mesdemoiselles, sens des priorités !).

Je peux enfin venir vous papoter ! C’est qu’un déménagement ça prend du temps avant, pendant et surtout après (sans internet pendant 3 semaines … déchéance totale) … PFFF ! Je n’ai même pas pu travailler correctement avec tout ça grrrr !

Du coup aujourd’hui, je vous présente un petit nouveau, qui va débuter l’année tricotesque 2016 du panda ! J’aurai dû vous le montrer biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiien plus tôt … Mais que voulez-vous, on repousse une fois, deux fois, … ben oui forcément trois fois … voilà voilà …

Sans compter que j’ai dû le tricoter deux fois … fonte du panda oblige … Mon corps a décidé que la poitrine c’était inutile, je me suis retrouvée avec un pull sac … gneuuuuh ….

Oui parce qu’aujourd’hui, je vous parle de Dolos, mon nouveau petit pull multi ajustable, attention les nyeux c’est jauuuuune (il fait gris = photos pas top, j’apporte du soleil comme je peux !) (et fais froid les mains !) :

IMG_0465

IMG_0430 IMG_0451 IMG_0419 IMG_0414 IMG_0457

Avec ce modèle, j’avais envie d’aller un peu plus loin que le simple pull droit. Je voulais que chacune puisse l’adapter à sa morphologie. Ainsi, vous trouverez plusieurs versions dans ce patron : une version « droite », classique, sans adaptation particulière et une version « ajustée » à l’envie.

Vous voulez que le pull soit moulant au niveau de votre poitrine et de votre taille, mais vous voulez cacher votre petit ventre ? C’est possible.

Vous voulez simplement marquer la poitrine et faire une tunique évasée ? C’est possible également.

Il vous suffit de suivre les instructions pour chaque option.

Le petit plus de ce modèle, c’est que, quelles que soient les options choisies, les deux torsades, débutant au niveau du milieu du cou devant, dessineront une jolie courbe sur votre corps, permettant ainsi d’affiner la silhouette avec un minimum de travail sur votre tricot.

Je l’ai gradé du XS au 4XL (80 cm > 125 cm) en me basant sur le tour de poitrine.

En ce qui concerne la version ajustée : vous trouverez dans ce patron des ajustements poitrine allant du bonnet A au bonnet K. De même, vous trouverez un ajustement hanches allant de 3 à 28 cm (la différence entre votre tour de sous-poitrine et votre tour de hanches).

Dans le cas où vous feriez une version tunique/robe, des indications sont également données si votre tour de bassin est supérieur à votre tour de hanches.

Il s’agit d’un top-down, tricoté en rond. Un raglan basique, des torsades très simples et du jersey endroit et envers. Les quelques techniques utilisées dans ce modèle sont accompagnées d’un lien vous redirigeant vers une vidéo.

Bref, c’est un gros bébé bien complet qui tient en 6 pages, c’est du sport !

Il est à présent disponible sur Ravelry :

Et parce que c’est le tout début de l’année, que je suis ravie d’être venue à bout de ce gros morceaux, je vous offre 16 % (ben oui 2016 !) de réduction sur ce patron jusqu’au 15/01/2016 avec le code « HAPPYNEWYEAR » !

En attendant, je vous dis à très bientôt, quelque chose me dit qu’on va parler petons dans pas longtemps, et de plein d’autres choses, évidemment 😉

Des bisous ❤

Personne …

Hello hello !

Allez, on commence la semaine et le mois de Décembre avec un doudou de cou pandatesque, ça vous tente ? 😉

Je vous présente le châle Outis :

IMG_1797

Un grand doudou de cou créé spécialement pour la boutique en ligne dont le petit logo est un lama un peu fou … mais si vous connaissez … Madlaine ;).

Cet été, Angèle m’a proposé de tester un nouveau fil qu’elle entrait en boutique, la malabrigo lace. Ce fil, je le connaissais déjà pour avoir tricoté avec mon doux et chaud Sunset l’année passée, donc j’ai tout de suite dit oui (Oui je suis faible face à la douceur incarnée …).

Le choix fut COR-NE-LIEN ! Ouais rien que ça ! Il y avait de si jolies couleurs … Et je ne devais en choisir que 2 ! Vous vous rendez compte …

Une semaine plus tard (oui 7 jours !), j’ai enfin fait mon choix : le beau jaune Cadmium (c’est bizarre ça dis donc !) et le profond violet violetas. Et ce que j’aime avec la malabrigo lace, c’est l’effet faux uni de la couleur, c’est <3.

IMG_1798

De ces deux écheveaux est né Outis.

Mais pourquoi Outis ?

Malheureusement, je n’arrivais pas à lui trouver un joli nom ! J’ai alors repensé au mythe d’Ulysse, naviguant sur les mers, qui, ayant croisé le cyclope, se fit appeler « personne » (en anglais « noname ») pour lui jouer un mauvais tour. Dans la version grecque le mot utilisé est outis. C’est ainsi que mon pauvre châle sans nom a trouvé le sien ;).

Et sinon niveau technique ?

Hé bien c’est un châle spéciale débutante, si si.

Il est entièrement en point mousse, parsemé de rayures triangulaires obtenues grâce à des rangs raccourcis, formant une pointe légèrement hypnotique, à l’instar des ailes d’un papillon. Car, en effet, ce châle est inspiré des ailes déployées des papillons, laissant entrevoir les jolis motifs qui s’y dessinent.

La finition se fait grâce à un rabat en i-cord, dernière petite touche contrastante du châle pour bien marquer sa forme triangulaire.

IMG_1800

IMG_1799

Après un blocage léger, le châle mesure plus de 2 m de long pour 45 cm de large. Il n’y a pas d’échantillon spécifique à obtenir car la longueur du châle dépend essentiellement de la mise en forme bloquée que vous ferez. Ce châle est léger, fluide, souple, doux, idéal donc pour le porter façon chèche sans avoir un effet bavette.

IMG_1802

Mais dis donc le panda, tu as dit spécial débutantes, mais y’a des rangs raccourcis et un i-cord. Hé oui ! Mais c’est facile à faire et en plus je vous accompagne en vidéos, alors aucune raison de ne pas se lancer non ? 😉

Outis est donc disponible sur le site de Madlaine uniquement, jusqu’à fin Mars, sous forme de kit à tout petit prix pour un grand châle doux bien chaud. Angèle vous propose des duos de couleurs prédéterminés, mais vous pouvez tout à fait vous rebeller et choisir un kit sur mesure, comme les testeuses de ce patron 😀

Vous pouvez en voir d’ailleurs un peu plus sur Ravelry, ainsi que leurs notes et avis par ici.

Si vous voulez vous renseignez un peu plus sur la malabrigo lace, je vous invite à voir l’interview à laquelle j’ai répondu pour Madlaine, j’y explique les avantages et inconvénients de ce fil ;).

N’hésitez pas à me montrer les associations de couleurs que vous avez choisi si jamais vous craquez pour le kit, il y a tellement de possibilités, j’adorerai les découvrir <3.

 

Sur ce, je vous dis à bientôt pour de nouvelles surprises laineuses 😉

Bisouuuus ❤

Petite libellule …

Oui je sais, ça fait des semaines que je ne suis pas passée par ici !!!

Et ce n’est pas faute de coudre ou tricoter, voire … filer ! Car oui je me suis acheté de quoi filer … Faible femme que je suis ! Mais ça vous le savez déjà si vous suivez mes podcasts 😉

Je dois avouer que j’ai fort peu de temps pour ce blog … Instagram est tellement plus simple à utiliser pour vous montrer des jolies choses laineuses sans trop soigner ces photos.

Qui plus est, l’administration n’étant toujours pas de mon coté … j’ai mis 6 MOIS à obtenir les diverses inscriptions nécessaires à ce que je vous prépare pour le début d’an prochain (au lieu de la rentrée de septembre … oui … ô joie des retards et des frais à payer pour rien), je vais peut-être finir par y arriver, et alors ce blog ne sera plus, ou plutôt il migrera 😉

Quoi qu’il en soit, aujourd’hui je vous présente un petit nouveau dans le monde pandatesque : Nhéïas.

IMG_1794

Ce châle est une totale impro !

Il y a quelques temps, sur IG, j’ai participé à un concours de la Filature de la vallée des Saules, une filature française qui file et teint ses laines dans le respect des animaux et de la nature, et j’ai gagné 2 écheveaux (et une sucette en chocolat en forme de lama, siiii !).

J’avais le droit de choisir mes couleurs, alors j’ai jeté mon dévolu sur un beau jaune, du nom de « champs de pissenlits », et un beau rouge aux reflets rose bonbon « joli coquelicot ». Chaque écheveau faisant 50 gr/200 m, je me suis dit que c’était bien trop court pour en faire un châle.

J’ai fouillé dans mon immensément immense stock de laines … et j’ai trouvé (j’aime bien ce mot, ça prouve à quel point, à un moment donné, nous ne sommes plus conscientes de ce qui se trouve réellement dans nos stocks xD) un écheveau de la Fée fil, coloris « dans une huître il y a … ». Le combo parfait pour moi ! Du jaune, du rouge et du gris aux reflets nacrés … ❤

IMG_1790

Au final, même si deux marques utilisées différentes, je me retrouve avec un méga châle doudou, en 100% alpaga … D’une douceur à tomber ! C’est simple, je ne le quitte plus ❤

Bref, pour parler tricot technique, un peu quand même 😉 …  Nhéïas est un châle léger, fluide, souple, doux, qui joue avec les couleurs et les courbes. Il est entièrement en point mousse, parsemé de demi-rayures, obtenues grâce à des rangs raccourcis, à l’aspect courbe représentant les jolies ailes bariolées d’une libellule.

IMG_1793

Car oui, ce modèle imprévu est né, non seulement d’une association de couleurs imprévue, mais aussi d’une rencontre après avec une jolie libellule lors d’une promenade canine de quelques heures … Une jolie libellule aux ailes bleues, magnifique. Quand je l’ai vu, ça a fait tilt !

IMG_1792

Après un blocage léger, le châle mesure plus de 2 m de long pour 60 cm de large. Ce qui est chouette c’est qu’il n’y a pas d’échantillon spécifique à obtenir car la longueur du châle dépend essentiellement de la mise en forme bloquée que vous ferez. Pourvu que le fil soit en fingering, ça fonctionne sans souci 😉

IMG_1789

Bref, voilà l’histoire de Nhéïas, un petit châle qui est né il y a quelques mois et qui est à présent disponible sur Ravelry 😉

Si vous voulez voir les jolies versions des testeuses, je vous invite à jeter un oeil par ici :  😉

Si, par le plus grand des hasards, vous êtes sur Instagram, n’hésitez pas à jeter un oeil sur mon profil, il y a deux patrons de Nhéïas à gagner jusqu’à mercredi 28 octobre, 20 h !

Quant à moi, je vous dis à bientôt, je vous prépare plein de sorties tricotesques et pandatesques en Novembre hihihi ❤

Bisouuuuuus

Miaou miaou miaou …

Hé ben alors ?

Ça fait un bail que je ne suis pas venue ici ! J’avais une bonne excuse … comme d’hab hein ;).

Bah oui, depuis un mois, je vous retrouve chaque semaine devant ma caméra et donc sur vos écrans. Il fallait faire un choix, blogguer ou enregistrer … et voilà voilà.

D’ailleurs, merci pour vos retours et vos petits mots, c’est adorable <3.

Je vais créer une catégorie sur le blog pour que celles que ça intéresse puissent s’y retrouver (pour infos, depuis mon dernier article, il y a eu les épisodes 2, 3 et 4 qui sont sortis ! ). Je n’ai pas mis les liens ici avant car je sais que certaines n’aiment pas le système de podcasts, et donc je ne voulais pas les embêter avec ça. Mais après tout, pour moi, c’est aussi une façon de blogguer, donc je vous ferai un petit article à chaque fois que j’enregistrerai à présent.

Quoi qu’il en soit, aujourd’hui je viens vraiment pour blogguer !

J’ai un petit nouveau à vous montrer (j’ai plein de nouveaux à vous montrer, j’attends mes quelques jours de vacances pour faire le plein d’articles bloguesque avec photos !).

Je vous présente Gataki, mon tout dernier patron !

IMG_1313

Gataki est un pull estival, parfait pour les matins un peu frisquets ou les soirées un peu fraîches. L’encolure étant assez profonde, ce pull est fait pour être porté sur un débardeur ou une robe toute simple, voire un maillot de bain ;).

IMG_1334
C’est un pull court et loose. De fait, si vous avez peur d’être agacée par un décolleté qui glisse de l’épaule, on peut tout à fait rajouter un lien à nouer.

IMG_1328

C’est un pull totalement réversible, on peut porter le devant dans le dos et inversement.

IMG_1347
Le point de dentelle est associé à une fausse patte de boutonnage sur toute la longueur du corps. La coupe de base est droite, mais peut tout à fait être ajustée au niveau de la taille.

IMG_1320

Les critères pandatesques du patron : 

  • un panel de tailles allant du 34 au 52 (4XL).
  • un tableau de mesures qui vous aide à choisir votre taille au plus juste.
  • un patron qui peut être tricoté une taille en-dessous si on souhaite quelque chose de plus près du corps (aisance originale de 15 cm).
  • des conseils pour ajuster ou non ce qu’on veut (coupes droite ou cintrée basées sur les morphologies en H, A et 8).
  • des pas-à-pas illustrés et expliqués pour toutes les techniques utilisées dans ce modèle.
  • des petits cœurs à la fin du patron pour vous souhaiter un bon tricot

Niveau de difficulté après vote des testeuses : 2/5, soit ce que je mets généralement sous « débutant avancé».

Un petit aperçu :

aperçu

Et il est, à présent, disponible sur Ravelry GRATUITEMENT !

Ben oui, je vous avais dit qu’il y aurait une surprise en août 😉

Je vous invite à aller voir les versions des testeuses par ici pour vous rendre compte de la diversité du patron :

Elles étaient 10 à participer à ce test, grand merci à elles et à leurs yeux de lynx

Grand merci à ma chère Disou pour l’aide qu’elle m’apporte à chaque fois qu’il faut checker la version anglaise

Et moi, ben je vous dis à bientôt, soit ici, soit sur vos écrans (car je suis bien plus bavarde en podcast), pour plein de nouvelles surprises !

Preemie Panda

En ce beau dimanche ensoleillé, je viens vous parler d’une belle action tricotesque !

Il y a quelques semaines, un appel a été lancé sur IG, par lolo-punto. Elle nous parlait des tout petit pitchounes bien trop pressés de naître qui n’avaient plus rien à se mettre !

Elle a donc fait appel à toutes les tricoteuses, crocheteuses et couturières pour remédier à cela. Je vous invite à aller sur le site qu’elle a mis en ligne, où elle donne toutes les infos utiles si vous voulez, vous aussi, vous lancer dans l’aventure. Tout le monde peut le faire, même une seule pièce est utile, même si vous n’êtes pas sur IG. On a toutes des restes de laine, des chutes de tissus, qui ne nous servent à rien d’autres qu’à décorer nos placards, ils seront bien plus utiles aux prémas :).

Du coup, je me suis dit que je pouvais bien donner de mon temps pour tricoter deux ou trois petites choses, et puis, une chose en amenant une autre, j’ai fini par craquer et j’ai créé un petit modèle pandatesque !

Je vous présente Preemie Panda :

IMG_1140

IMG_1137

IMG_1141 IMG_1139

Voilà, c’est un tout petit cardigan choupitrognon !

J’ai fait la taille 24 semaines, car j’étais assez court niveau temps. Je voulais éditer le patron rapidement, le faire tester rapidement, pour le mettre à disposition … rapidement ^^.

Donc, c’est vraiment tout petit, je vous montre avec ma règle-gauge à coté :

IMG_1142

On utilise entre 50 et 130 de fil pour la couleur principale, entre 4 et 8 m pour le petit panda dans le dos (qui n’est pas obligatoire, on peut très bien faire sans). Donc, vous voyez, c’est vraiment le métrage d’un reste de pelote !

Et puis, on a toute de l’acrylique ou du coton planqués dans nos réserves 😉 (oui ce ne sont pas les matières les plus nobles, mais c’est, je pense, ce qu’il y a de moins allergène et de plus doux pour les nouveaux-nés).

Je ne déroge pas à ma règle, le patron est complet, comme tous les autres, mais, belle et bonne cause oblige, il est gratuit !

Vous pouvez le trouver sur Ravelry, par ici, en anglais ou en français, si vous souhaitez le garder dans votre library.
Ou sinon, vous pouvez le télécharger directement là : Preemie panda FR.

Voilà, j’espère que vous utiliserez vos restes de pelotes avec nous et que ce petit panda vous donnera envie de tricoter pour les minis crevettes 😉 (parce que, quand même, il est trop mignon nan ? hihi).

La menteuse

Je n’arrête pas de dire que je n’ai rien à, ou que je ne peux rien, vous montrer en ce moment, mais c’est on ne peut plus faux !

J’ai la flemme.
La flemme de prendre des photos car je n’ai plus de « mur » dédié à mes photos portées (vis ma vie de blogueuse, yep). J’ai récemment entièrement refait mon salon, et mon espace de travail + celui du nhomme ont pris le tout dernier bout de mur plus ou moins blanc que j’utilisais. Et dans la chambre, même topo, y ‘a le vélo d’appartement qui squatte (oui le panda transpire depuis quelques temps) le seul mur « utilisable et un peu clair », donc faut tout déplacer. Et, c’est bien connu, les pandas sont feignants !

Et puis même comme ça, les photos sont pas terribles … Et j’ai beaucoup de mal à avoir mon Nhomme-photographe disponible, rien que pour mes tricots, alors pour la couture …

Car des choses à vous montrer, j’en ai, niveau couture.

Je ne couds plus beaucoup, essentiellement par manque de temps. J’ai tellement bien organisé mon temps de travail que je ne fais plus que ça. Alors, de temps en temps, le week end, je m’autorise des heures coutures pour décompresser et me faire plaisir. Aujourd’hui, je vous montre trois week end couture + un teasing tricot !

Le première modèle, une petite robe de fin d’hiver :

IMG_0971

Mix robe Plantain/influence Lisette de Lilicommetout

T. ?? (la plus haute mais remaniée sous poitrine)

jersey de coton épais, marron glacé, qui-a-un-nom-mais-je-m’rappelle-plus, 5€ le m, Myrtilles Angers

Alors pour ce modèle, je suis (encore) parti du Plantain, de Deer & Doe. Du moins pour le haut. Je ne sais plus très bien ce que j’ai fait …. ça date de février au moins … Bref, j’ai trouvé la bonne élasticité de tissu, les bonnes mesures, tout le gras rentre, ça ne serre pas et c’est agréable à porter. Le jersey est un poil épais pour faire de jolis plis, mais j’étais contente d’avoir quelque chose qui ne m’écrase pas la poitrine (cf. la petite robe rouge et noire de Noël). 

IMG_0931

Pour cette fois, j’avais envie de souligner un peu ce marron tristounet avec l’un de mes jolis biais liberty (ça coute un bras, mais c’est beau !). Je me suis dit, qu’après tout, si je les gardais toujours planqué, attendant LE modèle miracle, ben je ne les verrai pas beaucoup !

Donc petit biais à roses roses vertes et jolis branchages fleuris. Un gros coup de coeur biais-esque <3.

Robe suivante, ou plutôt tunique, qui date début avril :

IMG_0945

Basilic, de Christelle Coud

T.48 jusqu’à la poitrine, 46 sous poitrine

Coton fluide légèrement élastiqué algérien, offert par B-M, d’un bleu canard que-j’aime-d’amour-mais-impossible-à-prendre-en-photo,

L’un de mes patrons préférés, si ce n’est mon préféré, est de retour, Basilic, pour les intimes. L’un des rares patrons que je refais sans bouder, tellement j’aime être dedans. Bon j’ai pas tout bien capté ce jour là, j’ai coupé un 48 non modifié, et je me suis retrouvé avec une jupe 46 … Je soupçonne l’idiote de panda d’avoir fait cerveau à part la dernière fois que je l’ai cousu et d’avoir modifié le patron sans me le dire. J’ai dû faire des raccords à la sauvage, ni vu ni connu, mais je rentre dedans, c’est l’essentiel ! Ca m’a permis de découvrir que, la coupe qui met vraiment mon buste en valeur, c’est la « taille empire ». Donc cintré sous-poitrine, plutôt qu’au niveau de la taille (quasi inexistante, merci corps en H), on évite l’effet saucisson. Encore une fois, j’ai craqué pour la version mancheron, le détail qui cache le gras du bras sans alourdir.

IMG_0922

Et comme on a qu’une vie, j’ai « sacrifié » un autre biais liberty, à petites fleurs bleues trop choupinet (je ne sais pas si c’est réellement du liberty, je les paie cher, ça c’est sûr, ils sont nommés ainsi dans le magasin, mais après, tout ce qui a des fleurs est nommé à tort et à travers liberty donc …).
Oui, z’avez bien lu, je porte et j’AIME du bleu. Mais canard hein ! Attention.

IMG_0927

Evidemment, les poches ont reçu leur petit passepoil maison.

Niveau tissu, il s’est lui aussi mis à bouloché, mais ne bouge plus depuis, comme les autres que j’ai coupé. Et lui aussi a rapetissé après les deux premiers lavages (comme les autres ! Pourtant je prélave tous mes tissus …). Mais ça reste assez long pour cacher le popotin.

Et enfin, la dernière robette, qui est en fait une toile dans un coupon trop court, donc tunique d’essai faite ce week end :

IMG_0952

Modèle ultra modifié de la robe 413, Burda + A-H 2014

T. … mélange de 3 tailles (48>52)

Crêpe de coton (je crois), jaune paille, 140×120, chippé à 2.50€ à Myrtilles

Ce qui est intéressant avec Burda, c’est que je zyeute toujours des modèles qui ne m’iront pas, c-àd, cintré à la taille. D’ailleurs, le modèle en lui même a un gros potentiel mamie sur le papier.

Le haut se travaille comme un bustier empire. 4 parties devant, 4 parties dans le dos, un grand col châle avec fronces poitrines devant, et un zip invisible et fronces dans le dos. Le bustier descendait bien trop bas pour moi. J’étais bonne pour l’aspect saucisson d’office. Donc j’ai raccourci les 4 parties (je les ai pas toujours cousues correctement les unes avec les autres d’ailleurs … HUM) de manière à ce que le passepoil arrive bien sous ma poitrine (ça fait quand même 15 bon cm en moins …) et j’ai coupé l’empiècement en V inversé d’une seule pièce, pour éviter de souligner des formes que j’aimerai oublier. Bref, tout ça pour obtenir une taille empire à ma taille.

IMG_0932

Je n’ai absolument rien compris aux explications du col châle. Du moins le début ça allait, mais ils m’ont perdu à la ligne de couture au repère transversal du devant inférieur et de la parementure … Gné ? J’ai fait à ma sauce, je pense que j’ai capté la technique, mais le dieu du vocabulaire burdaesque n’était pas avec moi ce jour là. Séparément, j’ai compris les mots, mais tous ensemble, Gné quoi !

IMG_0933

La à aussi, j’ai sorti l’un de mes jolis biais planqués gardés précieusement. Je ne sais pas ce que c’est, un croquet ? Ce n’est pas vraiment du biais, il n’a que deux faces et se pose en « pince ». Bref, l’est joli, c’est tout ce qui compte. J’avais un peu peur de l’effet chemise de nuit, mais ça va à peu prés.

J’ai un poil foiré mes fronces de poitrine, l’un des cotés à une partie non froncée … mais chuuut on a rien vu !

IMG_0934

Mis à part le zip que j’ai eu la flemme de recouvrir de biais (donc ça fait pas propre), je trouve l’encolure plutôt propre, et le col tombe très bien (je ne l’ai pas entoilé d’ailleurs => gare à l’effet col claudine rigide et moche).

IMG_0935

D’ailleurs, ce zip, dont j’étais particulièrement fière, car le seul truc mal fait est la jonction couture/zip … est inutile, je peux l’enfiler sans … Ce n’est pas le but, me direz-vous. J’en ai conclu que je l’ai taillé trop grande, comme d’hab :p. Il faudra compter une taille en-dessous pour la prochaine.

J’ai supprimé les manches ballons, gros potentiel jambonneaux du bras, au-secours.

Bref, elle me plait bien, bien que le tissu manque de souplesse, elle fait un peu raide au tombé, mais ça reste une toile portable.

Et je suis à jour dans mes cousettes, yeah !

En réalité, j’ai cousu plein de petites choses, essentiellement des toiles, ratées, donc pas forcément intéressantes, si ce n’est qu’elles m’en ont appris pas mal sur ma morphologie.

Le panda n’oublie pas ce qu’il a dit au début de cet article, j’ai un petit teasing tricot pour vous. Vous ne pourrez quasiment rien deviné, sauf si vous êtes testeuses de l’un de ces modèles, évidemment … Qui d’ailleurs n’ont eu que des photos moches de tout ceci (et je n’ai toujours rien pris en photo depuis).

Voici ce qui m’occupe depuis fin mars environ :

IMG_0973

Et oui, ce sont mes prototypes du moment. Aucun n’est sorti, ils sont presque tous en court de test.  Vous pouvez y voir 3 modèles été, 2 hiver. Oui je prends de l’avance ^^.

Il y en a encore 3 à venir d’ici juin, donc, voyez, je travaille pas mal et c’est assez frustrant de ne rien vous montrer, surtout quand ça fait déjà quelques mois que c’est prêt !

Sans compter que je bosse sur un nouvel espace boutique … ALM, ce sera bientôt fini ! Mais comme je suis nulle, ben ça n’avance vraiment pas vite !

Bref, voilà un looooong post de terminé, je ne sais pas quand j’aurai un nouveau petit truc à vous montrer, j’ai plein d’envies coutures, mais peu de temps, j’ai plein de prototypes, mais rien n’est fini d’être testé …

Je trouverai bien 😉

Ça s’est fait !

Et non, je ne parle pas de mon absentéisme aigu bloguesque (mais je pourrais).

Les neurones fument en ce moment, BEAUCOUP de travail (5 tests en même temps à un moment donné, gloups), beaucoup de choses à gérer, à éditer, à mettre en place, à photographier, quelques problèmes à solutionner, et PEU (si peu) de temps pour tout faire. Le blog a dû passer à la trappe (et pas que ça d’ailleurs …) !

Vous vous rappelez, au dernier D4S, je vous ai présenté un petit duo bonnet/ mitaines tout romantique.
Je vous avais dit que j’étais le panda le plus bête du monde en oubliant un rang de diminutions sur les mitaines. Bon bah, j’ai pris mon courage à deux mains, j’ai défait (ouais mais pas tout hein) et refait les deux. Ouais les DEUX ! Ça aurait été bête d’en faire qu’une …

Du coup, elles me vont comme un … gant ! (aujourd’hui c’est jeu de mots pourri au menu).

Avec le pouce de la victoire siouplé !

IMG_0562

C’est mieux comme ça.

Et puis, avec tout ça, j’ai fini par écrire les patrons, et harceler trouver 6 testeuses !

Voici donc Sémélé et Thyoné, mon petit duo bonnet et mitaines :

IMG_0138

Une bordure de côtes assez large pour couvrir les oreilles, une ribambelle de feuilles en relief et en jacquard, quelques mailles glissées pour obtenir un léger plissé, quelques boutons, un joli pompon, et nous voilà avec un bonnet romantique à souhait. Mêmes ingrédients pour les mitaines.

IMG_0120

Les deux se tricotent en rond, pas de grosses difficultés techniques à noter.
Une nouveauté chez le panda cependant, les deux modèles ont été calculé et testé pour aller aux grandes comme aux petites filles (et même les toutes petites !). J’avais envie de passer à la vitesse supérieure avec mes modèles.
C’est vrai, combien de fois un modèle enfant nous plait, à nous les grandes, et inversement ? Hé ben voilà, problème réglé !

IMG_0157

Grâce à celles qui me suivent et m’abreuvent d’informations sur Ravelry, j’ai pu établir des tableaux de tailles me permettant de travailler sur un plus large panel, et ça c’est vraiment génial. Grand merci aux informatrices ❤

Il y a donc plusieurs tailles qui sont fournies dans ces patrons, de la taille enfant à la taille adulte, sans pour autant faire une distinction précise. Les tailles sont données en centimètres (de 40 à 60 cm pour le tour de tête, de 15 à 21 cm pour le tour de main). Plus d’excuse pour se faire un duo mère-fille ;).

Niveau : débutant avancé pour les deux.

Bref, voilà deux nouveaux bébés disponibles 😀

Pour Sémélé, c’est par ici que ça se passe :

Ou sur ALM

Pour Thyoné, c’est par là :

Ou sur ALM 

Et jusqu’au 3 février 2015, si vous ajoutez les deux patrons à votre panier Ravelry et que vous indiquez le code 1=2, l’un des deux patrons sera gratuit :).

N’oubliez pas d’aller voir les versions des testeuses par ici et ici, ou sur leurs blogs respectifs (si elles ont trouvé un brin de lumière dans cet hiver tout gris et pluvieux …).

Edit : hop, il y a eu des publications bloguesques ici, ici et ;).

Grand merci à vous les filles, vous avez été géniales ❤

On se retrouve tout bientôt avec un peu de couture. Puis dans une dizaine de jour pour vous révéler un nouveau bébé laineux élevé dans le plus grand secret hihi 😉

Mon (presque) beau sapin …

Aujourd’hui, nous somme le 21 décembre, jour du solstice d’hiver ! Il faut donc rendre sa copie du D4S.
Oui oui, j’avoue, j’ai faille l’oublier celui-là ! Non, non, j’ai bien fait mes devoirs, j’ai tout simplement failli oublier de publier >.< .

Alors, le thème pour ce 3ème défi était :

♪ Mon beau sapin, roi des forêts, que j’aime ta verdure, tes dorures, ta fourrure …   ♪

Ou la version revisitée de la comptine de Noël par Béné ;).

Pour ma part, je me suis focalisée sur la verdure et les dorures, et ça a donné ça :

IMG_0133

Un petit ensemble bonnet/mitaines de ma création (qui attend que je découvre le secret des journées de 72h pour trouver le temps d’écrire les patrons et de les faire tester)(qui attend aussi que je découvre la cachette secrète d’un groupe de 60 testeuses qui tricotent plus vite que leur ombre et qui aimeraient mon travail).

Bref, du jaune et du vert, un motif feuillu en jacquard, quelques boutons pour la fantaisie … et un pompon !

Mais si, là !

IMG_0078

Tricoté en mérinos, il est d’une douceur à tomber par terre. De mémoire, de la fonty.

Les mitaines sont un peu grandes pour mes mains, j’ai zappé un tour de diminutions (ouep, ça arrive même au panda …)(plus souvent qu’on ne le croit malheureusement). Le poignet est bien long pour couvrir les plus frileuses. D’autant qu’avec la zone de jacquard, ça fait double épaisseur de fil, c’est vraiment idéal. Il aurait juste fallu que j’allonge un peu plus au niveau des doigts, car c’est un peu plus court que ce que j’ai l’habitude de faire (faudrait que j’en parle à la créatrice)(oui il faudrait que je me parle).

IMG_0115

 

C’était donc ma participation au D4S de cette saison. Je file maintenant sur le blog collectif pour annoncer le prochain thème et voir les participations des copines :).