Ma petite Pastèque

Voyez-vous, quand le panda design, il s’inspire des choses qui l’entoure …

Le nouveau modèle que je vais vous présenter ne fait pas exception ! Bon par contre, niveau inspiration, ça se pose là … Quand je l’ai vu, ce fut le grand amour … une belle pastèque ! Comprenez-vous, il commençait à faire beau (nous étions alors en début d’été) et chaud, rien de tel qu’une pastèque pour apporter vitamines et couleur dans l’assiette.

Bon bah, ça a aussi apporté couleurs et idées sur mes aiguilles ^^.

J’avais alors 10 pelotes en stock de Drops love you 6 (vous savez, ce coton recyclé à un euro la pelote, une petite aubaine) coloris corail, c’était trop tentant ! Et puis, je ne perdais pas grand chose si je n’arrivais pas à faire ce que je voulais 😉

C’est là qu’est né Sikuas :

img_0144 img_0158 img_0160 img_0167 img_0172 img_0182 img_0188 img_0191 img_0196 img_0203 img_0216

C’est donc un joli gilet court printanier ou automnal en coton, avec des panneaux de dentelles simplissimes sur chaque devant. Son petit nom (cucurbitacée en grec) lui vient donc de ma fameuse inspiration un peu louche !

Il s’agit d’un top-down (tricoté du haut vers le bas), en aller-retour pour le raglan et le corps et en rond pour les manches. Il est légèrement loose. La difficulté principale de ce modèle réside dans la concentration qu’il faut avoir pour tricoter les différents rangs de mise en forme en même temps. Hormis cela, il ne s’agit que de jersey.

Les finitions en i-cord sont faites en même temps que le reste. Les boutonnières sont créées à partir de l’i-cord de bordure. Car vous le savez, je déteste relever des mailles. Quand j’ai fini le corps et les manches, j’aime avoir finir le gilet et n’avoir plus que les fils à rentrer. Qui a dit Feignante !?

Sur ce modèle, j’ai poussé un peu loin la réflexion sur la morphologie féminine. Il se trouve que lorsque je fais des gilets ou des pulls avec une encolure en V, j’ai généralement quelques soucis de décolleté qui baille.

J’ai donc réfléchi un peu plus à ce qui pouvait bien clocher ! Serais-je difforme ?

Mais grâce à vous, sur les réseaux sociaux, et aux mesures que vous m’avez données, j’ai compris que certaines femmes (dont moi) avait une différence assez prononcée entre le tour de poitrine et le tour de surpoitrine (sous les aisselles mais au-dessus des seins). Et là, c’était l’évidence ! Bien sûr que ça baille, il n’y a pas assez de « gras » pour combler !

J’ai donc optimisé ce modèle en vous proposant deux manières de l’aborder :

  • Soit votre tour de poitrine et surpoitrine n’ont pas de grande différence et on se fie donc à la poitrine (l’option A).
  • Soit votre tour de poitrine et surpoitrine ont une belle différence (dans mon cas 7 cm !! c’est énorme) et il vaut mieux se fier à la surpoitrine (option B).

Evidemment, tout est expliqué dans le patron pour que vous puissiez vous y retrouver et avoir l’encolure qui mettra le mieux en valeur votre silhouette ;).

Comme d’habitude, j’indique une flopée d’ajustements pour les hanches, qu’elles soient voluptueuses ou non :p .

Les manches et le corps peuvent être rallongées à loisir, et le fil de coton troqué pour un fil doudou plus chaud. Certaines testeuses l’ont fait et leurs versiosn sont super chouettes ! Je vous invite à aller par là pour les voir !

La petite nouveauté en plus (parce que bon la surpoitrine, c’est déjà nouveau en soi 😉 ) c’est l’apparition de tuto supplémentaires dans mes futurs patrons. Je faisais déjà les points techniques, mais je me suis dit que ce serait encore plus sympa si j’intégrais un pas-à-pas vidéo de certaines parties un poil plus technique ou difficile à visualiser quand on débute. Il y a donc un tuto détaillé d’un paragraphe du patron pour ne pas vous perdre en route, vous arracher les cheveux, maudire vos aiguilles sur 10 générations, … Bref, pour être détendue du tricot 😉

Le patron est donc dispo sur Ravelry dès à présent, du 2XS au 6XL (75 à 135 cm tour de poitrine/surpoitrine) et j’espère qu’il vous plaira 😉

 

En attendant, je vous fais de gros bisous !

Votre cher panda.

Publicités

La simplicité

Oui je sais, 1 billet par mois, c’était le deal … et en Avril ? RIEN ! Voilà, ça c’est fait !

Que voulez-vous, je m’éparpille, je me perds sur les réseaux sociaux, Ravelry est ma deuxième maison, Instagram mon boudoir et parfois je me rappelle qu’un blog dort pas loin …

Et pourtant, des choses sont sorties en avril, comme la mise à jour du châle Iris en version fil lace et la mise à disposition du patron du châle Outis sur Ravelry. J’ai également fait quelques coutures … J’ai juste pas eu le temps (on a appelle aussi ça la flemme aiguë) de les bloguer. Heureusement que le podcast est là pour me sauver et me permettre de vous montrer tout ça hihi.

Mais aujourd’hui, c’est différent, en mai je fais ce qu’il me plait ! Et aujourd’hui, il me plait de vous présenter mon dernier bébé laineux ! Voici Aplos, mon petit pull printanier avec un petit poilu en guest 😉 :

IMG_0166 IMG_0177 IMG_0178 IMG_0181 IMG_0186 IMG_0189 IMG_0194 IMG_0206 IMG_0211

C’est vraiment le parfait petit pull printanier, voire estival. Tricoté en fibres végétales, il vous accompagnera au moindre petit vent frais. Pour ma part, je l’ai tricoté en Belle de Drops, un fil DK, coloris pissenlits. Rapport qualité/prix, ce fil est une petite aubaine (moins de 2€ la pelote pendant les promos ! Un pull à 20 euros, la classe !). Il a un très joli tombé grâce à sa composition (merci le lin !) et passe en machine sans problème (et ça c’est le pied quand c’est du tricoté main non ?). Bref, ce petit fil de Drops, je l’aime d’amour, j’y reviens chaque printemps-été.

Mais revenons à Aplos. Aplos, en grec, veut dire « simple ». Car oui, ce petit pull est tout simple à faire, et rapide avec ça ! Une semaine pour les testeuses les plus rapides, qui dit mieux ?
C’est un pull loose au niveau des hanches mais cintré au niveau de la poitrine et des bras pour ne pas alourdir la silhouette. Quelques petits revers arrondis faussement boutonnés pour décorer les manches 3/4 et le bas du corps.

Il s’agit d’un bottom-up (tricoté du bas vers le haut), tant pour le corps que pour les manches, tricoté en rond. Les aisselles sont refermées après coup grâce à un rabat à 3 aiguilles.

Niveau difficulté, il ne demande pas une grande expérience du tricot. Du jersey endroit et du point mousse en rond, quelques rangs raccourcis, et c’est tout.

Le modèle est totalement adaptable en terme de longueur de corps et de manches, des indications vous sont données pour vous aider.

Les quelques techniques utilisées dans ce modèle sont accompagnées d’un lien vous redirigeant vers une vidéo. Donc vraiment pas d’excuses, si vous êtes débutantes, pour apprendre de nouvelles choses :).

Parlons du patron !

Aplos est disponible du XS au 6XL.

Tout est expliqué dans le patron pour choisir au mieux la taille. Le modèle est totalement adaptable en terme de longueur de corps et de manches, des indications sont données pour aider à ajuster selon la morphologie (buste court/long, bras court/long).

Comme d’habitude les techniques utilisées bénéficient d’un support vidéo made in Pandaland.

Le patron est à présent disponible sur Ravelry :

Voilà, c’était le modèle pandatesque du mois, je vous dis à bientôt pour de nouveaux modèles pandatesques et je vous laisse avec les jolies versions des testeuses, que je remercie du fond du coeur ❤

Des bisous❤