RDV Boulet #10

Taaaa taaaa taaaaaa tatatadadaaaaaaaa !

Terminé !

Oui , d’entrée, je vous le dis, mon boulet premier du nom est fini hihi 🙂 Car oui, aujourd’hui c’est le RDV Boulet d’Emmanuelle.

Je ne vous fais pas attendre, voici mon bon gros boulet en action … sur le canapé, près de mes minis encours (dont je vous parlerai tout bientôt) (non pas de mini panda prévu).

IMG_20150511_124415

Donc 9 carrés par 10, jointures en zig-zag en mailles en l’air et 3 tours de brides pour le contour pour finir les pelotes. Cependant, je n’ai pas eu le courage d’en faire plus, bien qu’il me restait encore du fil violet, mais ça devenait vraiment trop long (2h pour un tour, misère …).

IMG_20150511_124439

En revanche, j’avais gardé tous les petits restes, alors je les ai utilisé pour faire des petits pompons en forme de gland, multicolores, que j’ai accroché à chaque angle.

IMG_20150511_124509

Petit rappel : c’est le modèle « romantic memories » de chez Drops, simple et efficace, à 5 couleurs au lieu de 7, et avec beaucoup plus de carrés ^^.

Je me suis rendue compte, en les assemblant, que j’ai changé le début des carrés sans m’en rendre compte. Donc la moitié des carrés commence par un cercle de 7 m en l’air suivi des mailles serrées, et l’autre sans mailles serrées … HUM …

IMG_20150511_124620

Niveau mesures : 200 cm x 180. Une taille inesperée ! Autant dire qu’avec mon mètre 60, je passe à l’aise !

Niveau métrage : 4950 m, 2160 gr, 37 pelotes de 40 à 150 gr ! oh yeah, ça c’est du déstockage héhé :p

Et le petit point rigolo : je l’ai commencé le 01 mai 2014 et je l’ai terminé le 02 mai 2015, à un jour près j’y arrivai huhu !

Bref, boulet premier du nom est terminé. J’ai refait le tri dans mes pelotes et j’ai sorti une trentaine pelotes du lot qui serviront à un nouveau plaid. La difficulté ? Choisir un modèle pour ce boulet 4ème du nom ^^.

En ce qui concerne le boulet 2ème du nom : pas touché depuis des mois, je vais me remotiver pour le faire, car c’est l’époque parfaite pour le porter en ce moment.

Et le boulet 3ème du nom ? Je crains qu’il ne retourne à l’état de pelotes définitivement, je n’ai plus le mojo avec lui.

Bref, on se donne RDV le mois prochain, en attendant, je vais voir si les tricopines ont fini quelques boulets dans leur coin ;).

Publicités

Je me prends pour une déesse.

Avance à tout petit pas sur son blog qui commence à prendre la poussière. 

Chut ne faisons pas trop de bruit, ça risquerait de réveiller des foules mécontentes ! 

C’est remoi !

Ne parlons pas de mon assiduité bloguesque, voulez-vous, et passons à l’essentiel :).

Pour commencer, merci à toutes pour vos participations au concours lancé il y a quelques jours ❤ Il vous reste encore 5 jours pour tenter votre chance, c’est par ici que ça se passe.

En ce qui concerne le RDV boulet, je n’ai pas eu le temps de l’avancer beaucoup, encore moins de publier un article, mais je me rattraperai en force en janvier, c’est promis :). C’est que le panda est submergé de travail, oui oui. Et puis les fêtes, vous savaient ce que c’est, on dit qu’on ne tricotera rien cette année, et le 1er décembre venu,  finalement  on a un cardigan, 3 bonnets et 2 snoods à faire en moins de 20 jours. #vismaviedetricoteuseexploitée n’est-ce pas ?

Et donc, aujourd’hui, je m’en viens vous présenter le travail qui m’a bien retenue ces dernières semaines de Novembre : des chaussettes ! Nan ne me regardez pas comme ça, celles qui n’ont pas goûté au plaisir de la chaussette fait-main ne savent pas ce qu’elles ratent. Il n’y a rien de mieux pour garder les petons au chaud, croyez-moi !

Pour bien faire les choses, histoire d’avoir plein de travail, j’ai créé, non pas une paire, mais deux ! Ben oui, la facilité ce n’est pas pour les pandas.

L’évidence quoi ! 

Et pour flatter l’ego démesuré dudit panda, l’inspiration fut divine ! Rien que ça, ouais.

Je vous présente donc Hermès et Dionysos  :

IMG_0270Mais qui est qui ? Je vous laisse deviner ^^

IMG_0273

Je vous aide ?

Dans la mythologie grecque, Hermès était le messager des dieux. Il avait les pieds ailés et porter à tout bout de champ un caducée. Dionysos, quant à lui, était le dieu du vin, de la vigne et des excès.
Alors vous commencez à deviner ?

Voici donc Hermès représenté avec le caducé,

IMG_0242

… et si on regarde bien, on aperçoit des ailes !

IMG_0238

Même beaucoup d’ailes !

IMG_0247

Et voici Dionysos avec ses feuilles et ses branches de vigne qui s’entortillent.

IMG_0263

Un petit zoom

IMG_0262 IMG_0259 IMG_0264

Evidemment, ce que vous voyez là, ce sont mes prototypes. Depuis les deux patrons ont été testé par une équipe de folie, composée de 14 testeuses (!), et le modèle s’est refait une santé.

Alors que pensez-vous de mes deux bébés ? Ils vous plaisent ?

Niveau technique, ces deux modèles se tricotent en rond, sur le système du magic loop, sans couture aucune. Ce sont des toe-up, on commence donc par les orteils et on finit par la cheville. Les PDF font 13 et 14 pages et disposent d’une nouvelle présentation qui facilitera leur lecture. Dorénavant les tutoriels d’aide et les pas-à-pas se trouvent à la fin du patron et la présentation a été repensée et optimisée pour avoir le moins de choses à imprimer. Ils n’en restent pas moins très complet.

Comme d’habitude, il y a 7 tailles. Les motifs sont présentés sous forme de diagramme, totalement adaptables pour faire la hauteur de chaussette désirée (cheville ou mi-mollet).

En ce qui concerne la difficulté, les Hermès sont d’un niveau débutant avancé, les Dionysos d’un niveau intermédiaire. Comme vous le savez, j’aime démocratiser les patrons dits difficiles, et ces deux là sont tout à fait accessibles à quiconque veut se lancer dans quelque chose d’un poil plus complexe. Preuve en est, il y avait encore un lot de débutantes (en tricot ou en chaussette) dans le groupe de test, et il me semble qu’elles sont très fières de leur première paire de chaussettes ;).

Bref, si vous voulez en savoir plus sur ces deux petits nouveaux, voir les projets des copines (ils n’y sont pas encore tous, l’hiver et les photos, vous savez …) ou que vous voulez vous les procurer :

Hermès sur Ravelry

Hermès sur ALM.

Dionysos sur Ravelry

Dionysos sur ALM.

Edit : les copines commencent à publier, vous pouvez en voir d’autres ici,  ici, (et j’éditerais dès que les autres auront publiés ^^).

Votre cher panda risque de se faire encore rare par ici, mais c’est pour la bonne cause. J’ai deux cardigans en chantier, un pour homme, un pour femme. Les deux seront même ajustés en taille enfant. J’ai donc une grosse masse de travail en ce mois de décembre pour préparer les futurs tests et les patrons (en plus des cadeaux de noël). Si vous souhaitez plus d’informations à ce sujet, ou tout simplement une petite envie de participer à un test pour voir ce que c’est et comment je fonctionne, je vous invite à jeter un oeil par ici et à vous laisser happer par la folie tricotesque. 🙂

Des bisous ❤

Petit secret

Hé bien, hé bien qu’est-ce que c’est que ça ?

Je n’ai pas publié depuis … pfff 15 jours ? Une broutille quoi ! Il parait que même Belle Maman s’impatiente de ne rien voir de nouveau par ici.

Olala, le panda n’est pas très assidu ! 

Ouais ouais ouais, sur le blog, certes ! Mais sinon, ça chauffe pas mal par ici !

Donc pour me faire pardonner cette attente, je m’en viens vous présenter mon petit dernier ! Et oui, c’est du tricot, on revient aux sources, z’avez vu ?

Celui là, je l’ai plus ou moins gardé secret. Il est apparu sur les réseaux sociaux pour l’appel au test, mais pas par ici. Et puis au final, ce sont mes deux partners in crime  qui l’ont testé pour moi, avec toujours autant de rapidité et de courage (hein Béné :p).

Voici donc Sunset :

DSCN3849

Pris en photos en plein coucher de soleil justement, c’est-y pas beau ? 

DSCN3852

Sunset est donc un long châle tout doux, tout chaud, tout enveloppant et surtout tout léger ! Un voile de douceur en somme, puisque tricoté en malabrigo lace, le fil si doux et fin qu’on se damnerait pour en avoir toujours dans son stock.

Ce châle se tricote avec deux coloris. L’un uni (ou faux uni, allez voir ici, pour voir de quoi je parle 🙂 ) (de rien, la tentation c’est gratuit) en couleur principale, l’autre multicolore en couleur secondaire, dont l’un des tons est similaire à la couleur principale. Grâce à cette association de tons, les rayures ont l’air disparates, désagrégées, troubles, comme le sont les nuages durant les couchers de soleil.

DSCN3878

C’est donc un gros doudou pour adulte !

Et ce grand doudou est constitué essentiellement de jersey, il est donc très facile à tricoter. Pour tromper cet ennui « jerseyien », quelques bandes de dentelles apparaissent ici et là en complément des rayures. Ajoutons à cela une belle et grande bordure de dentelle, qui donne toute son ampleur à ce châle, soulignée par une finition au crochet simple comme bonjour et vous obtiendrez le Sunset. Donc accessible aux débutantes qui ont fait un peu de dentelle un jour et qui veulent passer à l’étape supérieur 🙂 .

Attendez, je vous montre de plus près : 

DSCN3879

Je ne sais pas vous, mais souvent quand j’achète des écheveaux, je suis un peu frustrée parce qu’ils sont longs, beaux, doux, mais on ne sait pas quoi en faire ! Soit c’est trop de fil et on a un reste qu’on ne veut surtout pas jeter vu la qualité, soit c’est trop peu pour un projet.
Du coup, le panda il a réfléchi, et ce châle là il se fait avec deux écheveaux tout pile, un de chaque couleur, et BANCO ! 

DSCN3880

Mais je ne vous ai pas parlé de sa taille. Il fait tout simplement 2m de long et 55 cm de large. Ah ah ! En Lace oui ! Alors, c’est pas le doudou rêvé pour l’automne et le printemps ?

Mais faut que je vous montre ce qu’on fait mes partners in crime, z’allez voir y’a du tout beau ! 

Voici la version de Béné, qui est méga giga immense (bien plus que l’original), fait avec des couleurs sublimes … Je vous conseille son blog pour plus de photos.

Sunset_shawl-3928_medium2

Et la version de Sophie, unicolore, et que je suis bien contente qu’elle ait fait sa rebelle sur le bicolore, en mode bordure frisottée, parce qu’il est canon comme ça :

sophie sunset

Bref, voilà mon petit secret de l’été dévoilé 🙂

S’il vous fait envie vous le trouverez sur Ravelry

Et si vous n’aimez pas Ravelry, on peut acheter le patron directement en cliquant sur ce bouton

<a href="http://www.ravelry.com/purchase/leti-panda-designs/226629">buy now</a>

Bientôt mes petites boutiques seront ouvertes et la plupart de mes créations seront disponibles soit en patrons soit « sur mesure ». Mais ça je vous en parle sur l’un de mes prochains billets, espérons juste que je ne mettes pas quinze jours à l’écrire :p

La Dame dans la prairie

Comme vous le savez, j’ai passé quelques jours chez la Dame, pendant que le Nhomme mourrait de chaud sous 50°c à l’ombre en Algérie.

Du coup, le panda qui a tout le temps chaud à partir de 32° est un peu moins déçue de ne pas y être allé ah ah !!

Le but de cette visite ? Bosser pour le frangin.

Et devenir un esclave de couture ! 

J’ai eu 6 jours de vacances production, 6 grosses pièces cousues, paf, une par jour !

Et puisque tous les mâles de la maisonnée (y compris Cadoc)  ont eu leur part, il n’était pas juste de partir sans ne rien faire à la Dame. J’ai donc repoussé mon départ d’une journée pour lui faire une robette fleurie.

DSCN3994

Modèle I du bouquin japonais 1,2,3, piquez tout droit

Taille donnée en exemple dans le bouquin (équivalent à un 38/40)

Jersey non élastiqué de coton blanc fleuri, millésimé 1975, provenant tout droit du garage de Mamie Panda *

*Mamie Panda a eu une maison qui ressemble à une zone de stockage, type caverne d’Ali Baba sans or

Presque pas de modification. J’ai juste remplacé les pattes d’encolure par du biais contrastant.

Même qu’on a fait « choisis, main droite ou gauche  » pour se décider entre le beau jaune canari ou le violet foncé au bout de 10 mins d’hésitation. 

DSCN3998

Patron plus que basique et bouffeur de tissu. Nous avions récupéré dans la caverne de Mamie Panda une coupon de 160×360, j’ai bien dû en utiliser la moitié pour faire juste la jupe.

DSCN3996

Le plus long dans tout ça … les ourlets de la jupe … J’ai bien mis une heure ! Ah et aussi passer le cordon à travers sa glissière, trop serrée sur les cotés, là où on joint plusieurs épaisseurs de tissu. J’ai mal lu les indications, j’ai cafouillé, ceci explique cela.

Et donc, voici la petite Dame dans la prairie :

DSCN4007

Evidemment, il a fallu accorder le papeau (le chapeau qui n’en est plus un, tout déformé le pauvre) ! Hop hop, un petit cordon de 160 cm plus tard, et tout est raccord.

Et puis avalanche de photos :

DSCN4008

DSCN4009

Ça c’est la tête de la Dame qui chouine parce que je ne prends pas les petites fleurs jaunes en photos en même temps que la robe. 

DSCN4010

Et ça, c’est la tête de la Dame contente quand je les prends en photos, voilà, ma mère à 6 ans ! 

DSCN4012

Et puis une petite dernière pour vous rendre compte de l’ampleur de la jupe. 

La longueur la plus courte arrive 10 cm au-dessus du genou, mais est caché par le surplus de tissu. Je la trouve toute mignonne cette robe, un peu kitsch, mais pas trop. Passe-partout quand le soleil est là.

Niveau couture, cette robe est très simple à faire. Au final, ce ne sont que des rectangles assemblés ensemble. D’ailleurs, je n’ai rien coupé au ciseau, j’ai « déchiré » directement le tissu en faisant des encoches aux mesures données. La seule chose que j’ai coupé ce sont les emmanchures, une petite diagonale. Donc très rapide à couper, rapide à assembler, et rapide à porter !

Je pense me la faire un jour, quoi que je n’ai pas du tout la même silhouette que la Dame, je doutes qu’elle mette en valeur mes hanches ! Mais avec deux trois modifications, ça devrait passer tout seul :).

4ème modèle cousu depuis ce bouquin, prix mini définitivement rentabilisé !

Alors, qu’en pensez-vous ??

Folie à deux

Voilà … pfff quoi …. au moins six mois … l’idée de faire un SWAP (autrement dit un échange) a germé dans l’esprit de Béné et de votre cher panda.

Le but, se faire des cadeaux laineux (a priori), tricotés ou à tricoter, avec quelques gourmandises.

Oui les tricoteuses sont toujours des gourmandes.

Bon bah déjà le panda a pas mal dérivé en ce qui concerne la partie laineuse hein … mais je vous montre ça après !

D’abord, voici ce que j’ai reçu, et croyez-moi, ça fait plaisir de se faire pourrir gâter de la sorte !

DSCN3788Ça en fait de la couleur hein ?

Alors qui avait-il dans ce colis ??

Hé bien, des gourmandises :

DSCN3789

– Du thé qui sent diablement bon … Surtout le orange mmmmmh … J’ai hâte de le boire ! Mais bon j’attends une période calme pour m’y mettre, mon palpitant supportant beaucoup moins le thé qu’avant, d’autant plus que c’est du thé noir … mais cette odeur <3. Test ce week end donc !

– Des petits biscuits faits maison … en forme de Moomin !! Presque tous arrivés en entier (et presque tous déjà mangés).

– Des roulés à la cannelle où je comprends rien de ce qui est écrit sur le paquet mais que c’est bien bon quand même. Le Nhomme en a piqué hier soir en cachette.

Je vois et j’entends tout Chéri !

– Des barres chocolatées qui ne vont vraiment pas avec mon régime …

Ensuite j’ai été gâtée niveau laine … 5 pelotes !!

DSCN3792

– 1 Rowan Felted tweed, brun moucheté bleu et caramel (j’adore ce genre de fil), toute douce. L’occasion pour moi de tester cette marque qui me fait les yeux doux depuis longtemps.

– 1 jolie pelote Grignasco Mousse, qui si j’en crois l’étiquette est un mélange de soja (O.o), laine vierge et soie. Une tuerie de douceur ouais.

– 2 pelotes de Novita Rose, colori bleu turquoise. Elles iront parfaitement avec des pelotes angora blanches qui attendaient des copines colorées pour être tricotées.

– 1 pelote Novita puro batik, dans un dégradé de bleu et de marron. J’ai bien envie de faire un bonnet avec !

Et comme Béné a pensé à tout, elle m’a envoyé deux jolis patrons, tout à fait mon style :

DSCN3791

Celui de gauche se fait avec la Grignasco, celui de droite avec la Rowan (ce sera mon prochain en-cours rapide d’ailleurs !).

Vous remarquerez le joli marque-page en métal, qui a depuis rejoint mon livre de compte. Bien pratique dans cette matière.

Et puis, il y avait du fait-main dans ce colis :

DSCN3797

Des tawashis ! Tendance sur la blogo en ce moment, je n’avais pas eu le temps d’en faire encore, voilà qui m’arrange bien :p

Et puis un petit collier dont la pierre est savamment retenue par un fil de métal violet entortillé autour.

Ah et j’ai presque oublié, je crois que c’est le petit truc qui va me rendre addict … un moomin marqueur ! J’adore !

DSCN3793

Alors, j’ai été super bien gâtée non ?? Pour tout dire, je me dépêche de terminer mon dernier encours juste pour me donner le droit d’attaquer mes nouvelles pelotes ! (et le bougre n’en fait qu’à sa tête, je n’arrête pas de défaire et refaire !)

Et donc de mon côté ça a été la folie aussi … mais couturesque !

Oui je sais ! On avait dit tricot … 

Mais voilà, Béné, elle a deux marmots. Et moi, les mioches, ben vous le savez bien, faut toujours que je leur couds un truc ! Ça a été plus fort que moi, j’ai craqué, le colis pour Béné est devenu familial contre mon gré (et le sien huhu).
Donc dans mon colis, j’ai plutôt privilégié les « grosses » pièces. Et comme vous le savez, je lui ai envoyé un sac à tricot nomade, le jaune foncé à passepoil fleuri de mon dernier billet.

Et dedans, j’avais caché un bel écheveau de Cascade Yarns Heritage, colori Lagon, 400m de pur douceur avec du mérino dedans qu’une fois que t’y as goûté, tu ne peux plus t’en passer. Moi qui ne suis pas très bleu d’habitude, ce bleu lagon est une merveille, je l’aurai bien gardé ! Evidemment, je ne l’ai pas en photo …

Et puis donc, pour ses enfants … CRAQUAGE DU SYSTÈME NERVEUX DU PANDA SIOUPLÉ !!

 Pour sa princesse, ben … une robe de princesse quoi !

Vous vous rappelez le tissu à pois sur FB ? Ben c’était pour ça :

DSCN3768

THE robe qui tourne ! Une pure tuerie couturesque si si ! Je vous la conseille si vous voulez découvrir le paradis des finitions parfaites en deux temps trois mouvements, même pas peur.

Mais attention, le meilleur … c’est le dos ! Ouvrez grands les yeux !

DSCN3770

Alors c’est pas une robe de princesse ça ????

Le patron, c’est The party Dress, disponible gratuitement via le blog The cottage Mama. Un blog que j’adore suivre, j’y découvre toujours des choses trop mignonnes. Alors, certes, le patron est anglais, mais teeeeeellement bien expliqué … Je vous le conseille vivement.

Et donc les finitions … pas de couture visible, à l’intérieur à l’extérieur, même au niveau des épaules … C’est nickel

DSCN3773

Et puis, décidément il n’y avait pas assez de pois sur cette robe …

DSCN3772

J’ai légèrement modifié la robe, au niveau de la ceinture. J’ai ajouté des passants pour pouvoir retenir la ceinture que j’ai modifiée également. Histoire d’ajouter une jolie fleur à boutonner, je trouvais ça plus simple que de faire un gros noeud dans le dos.

DSCN3771 DSCN3774

Voilà …
Taillée en 4 ans, car sa puce est grande, j’ai rallongée la jupe de 10 cm si je me souviens bien. Oui ça fait plus d’un mois qu’elle est faite maintenant, j’ai des trous de mémoire.

Le tout en coton de puériculture super choupi qui coûte un bras même  acheté à Myrtilles. Coloris choisis avec l’aide du Nhomme, et ce fut long de choisir la couleur secondaire (le parme donc).

Et puis pour son petit Pirate … un ensemble de Pirate … du zoo ?? Ouais, parce qu’il y a des girafes en fait !

IMG_20140602_124639

Je vous jure que la tunique est repassée … J’ai vraiment pas de chance, je tombe que sur des trucs indéfroissables en ce moment …

Donc le petit short, c’est un patron gratuit, en anglais encore, disponible sur le blog Caila Made. Plutôt simple à faire, j’ai préféré des coutures anglaises pour éviter le « kipik kigrate ». Avec la petite étiquette en satin pour trouver le bon sens sans le kipik.

IMG_20140602_124650

Quant à la tunique, encore un patron gratuit, en français cette fois, que l’on peut retrouver en tailles 2 et 4 ans, sur le blog Deux filles en aiguille. J’avoue ne pas avoir suivi le tuto pour la faire, je suis rodée niveau chemise et parmenture maintenant, j’ai fait comme ça me venait.

Niveau modification, j’ai fait des manches courtes. J’avais prévu des petits boutons en forme d’éléphant, mais ça jurait trop niveau couleur. Et je n’ai pas fait de rappel du short, excepté la parmenture, au cas où les deux pièces soient portées séparément.

Le tout taillé en 2 ans. Pareil, j’ai pioché dans le coton puériculture. Le jaune est un peu plus épais, avec une impression de velours quand on le touche. Quant aux girafes, achetées il y a plus d’un an dans un moment de craquage.

Et voilà !

Je sais j’ai beaucoup papoté, mais j’étais tellement frustrée de ne pouvoir vous montrer tout ça !

Et vous savez le meilleur dans ce swap ??

Recevoir une petite vidéo de quelques secondes où une jolie princesse dans une robe à pois vous dit merci, trop mignon ❤

A refaire … dans un an (histoire de me laisser autant de temps que cette fois-ci ahah :p )

Grand merci Béné, j’ai a-do-ré mon colis, comme tu le sais, je l’ai déballé comme une gamine, en laissant tout en plan 🙂

Si vous voulez en savoir plus, filez sur son blog, je crois bien qu’on y trouve des photos de princesse, de pirates, et de laine aussi :p

Ch’uis une tricoteuse qui déchiiiiire !!

Rho quoi ? C’était facile comme titre non ??

Et puis en plus, c’est vrai !

Vous voulez savoir pourquoi ?

Hé bien c’est tout bête, moi j’ai un sac à laine pour tricoteuse nomade. Vous savez ce que c’est une tricoteuse nomade non ? C’est la nana qui, quelque que soit le coin où elle va, emmène son tricot avec elle ! C’est moi donc (et, sans doute, vous aussi).

Alors je vous vois venir :

« Moi je trimbale mon tricot dans un tote bag, et ça va bien !« 

Mais, mesdames, mesdemoiselles, le tote bag, c’est has been ! Si !

Maintenant, toute crocheteuse et/ou tricoteuse qui se respecte DOIT avoir un sac à laine nomade.

D’où qu’il vient ce sac ? Hé bien c’est Saki, du blog Sakiko Jones n’a peur de rien, qui l’a inventé et qui met à disposition gratuitement le tuto pour le réaliser.
Et moi j’ai trouvé que c’était une idée formidable ce petit sac à laine. Car un tote bag, c’est bien pour transporter le tout, mais qu’en est-il lorsque, tricotant dans le train, on tire sur notre fil et la pelote se fait la malle dans les pieds des gens assis autour hein ?

Hé bien Saki a imaginé un sac ni ouvert, ni fermé, mais qui garde tout bien en place et à portée de main !

Le tuto à peine publié, j’ai sorti toutes mes chutes du moment, et j’ai cousu, cousu, cousu … Et trois sacs à laine sont nés !

DSCN3756

Oui je sais, quand je me lance, je ne sais plus m’arrêter … du coup, quasiment tout mon thermocollant y est passé !

Nous avons donc une version jaune foncée au passepoil fleuri :

DSCN3759

… avec intérieur version mini girafe :

DSCN3760

Une version à pois multicolores au passepoil rose pâle :

DSCN3764

… avec intérieur parme :

DSCN3765

Et enfin, mon chouchou, une version toute fleurie sur fond blanc avec passepoil marron foncé :

DSCN3762

… avec intérieur marron également (avec fils qui trainent en bonus) :

DSCN3763

Evidemment, les trois ne sont pas pour moi … Le premier est parti chez Béné, lors d’une opération SWAP dont je vous reparlerai plus tard, et le second est parti chez ma petite Belge préférée.

Le dernier est évidemment pour moi. D’ailleurs, le voici en fonction :

DSCN3766

Franchement, je le trouve très pratique ! La petite anse est pratique lorsqu’on veut se déplacer avec (même s’il est bien rare de tricoter en se promenant, je vous l’accorde), mais cela a au moins le mérite de ne pas avoir à laisser son sac traîner parterre ou sur une chaise /ses genoux.

Il est assez spacieux pour contenir un en-cours type pull, à mon avis. Et le bonus dans tout ça ? C’est anti chien/chat/poussière/Nhomme qui a peur des pelotes qui roulent. Bien plus qu’un sac basique en tout cas.

Si vous avez quelques notions de couture et une màc à disposition, je vous invite à essayer de le coudre, d’autant que Saki a fait les choses bien, il y a des minis tutos pour les parties qui pourraient être difficiles pour une débutante.

Et puis si vous n’osez pas toucher une màc, Saki en a fait plusieurs exemplaires, elle les vend sur sa petite boutique ici.

Alors, ça vous tente ??

Moi en tout cas, il faut que je m’en couds encore deux ou trois pour en avoir un par en-cours, affaire à suivre donc 🙂

Le RDV Boulet #2

Bonjour, bonjour !

Nous voici le deuxième lundi du mois, le jour où l’on blablate de son boulet tricot/crochet avec Emmanuelle !

Le mois dernier, je vous avais annoncé que je me lançais dans l’aventure avec une couverture au nom de « Wool eater ».

Et misère, qu’elle porte bien son nom cette couverture !

Mais je pense qu’il aurait fallu lui ajouter le terme de « time eater » aussi !

Rendez-vous compte, une pelote violette de 100 gr et presque 2 pelotes de 50 gr sont passées dans ces deux petits carrés. Carrés qui, je le rappelle, ne font que 15 cm de coté. Après quelques calculs, le panda s’est rendu compte que la couverture ne serait pas bien grande lorsqu’elle aurait fini de vider son gros panier bien rempli !

Sans compter le temps … le temps qu’il faut pour faire UN carré : 1h30 !

Impossible, le panda n’arrive pas à s’y tenir, c’est beaucoup trop ennuyeux !

Alors, décision radicale, on change de modèle.

Un petit tour sur Drops Design, un petit coup de coeur pour cette couverture au doux nom de « Romantic Memories », et tout de suite ça va beaucoup mieux !

Voyez plutôt :

DSCN3672

Oui, 12 petits carrés pour débuter ma collection. Pas mal non ?

12 cm de coté environ.

Ils ne mangent pas beaucoup ces petits là, voici ce que ça donne par équivalence :

DSCN3676

Oui ! Deux pelotes pour tout ça ! C’est beaucoup, beaucoup mieux !

Et on parle du temps ?

Un carré = 20 min devant la télé, maximum ! C’est juste parfait ! Une petite pause pendant l’écriture du patron du châle Tonatiuh ou des corrections du patron des Pissenlits, ni trop ni pas assez, ça détend juste ce qu’il faut.

Je crois que j’ai trouvé le bon compromis hihi ❤

Et vous voulez savoir la taille qu’aura la couverture ? Je ne le sais pas moi-même, mais regardez tout ce qu’il reste dans mon panier :

DSCN3675

Je crois bien qu’elle sera immense !

Allez, je file voir l’avancement des copines et vous donnes rendez-vous le mois prochain !

Le RDV Boulet ! #1

Et voui, me voilà intégrée dans l’équipe des tricoteuses à boulets menée par Emmanuelle !

Si vous me suivez sur Facebook, vous aurez remarqué que j’ai fait un grand tri dans mes pelotes de laine car … je ne savais plus ce que j’avais en stock ! (C’est grave docteur ?).

Oh ne me lancez pas de pierres, je sais bien que je ne suis pas la seule à acheter compulsivement de jolies et douces pelotes, à les ranger avec amour, et ne plus y toucher pendant un an (ou plus, oui ça arrive, et alors ?).

Quoi qu’il en soit, une bonne cinquantaine de pelotes, sans projet alloué, ont fait connaissance pour devenir … un beau et grand plaid ! Si !

DSCN3464

Mais voilà, j’ai toujours voulu faire un plaid au crochet, le seul hic … c’est looooooong !

Pour ne pas me décourager, et suite à la proposition d’Emmanuelle de commencer ce genre de projet pour me joindre au groupe … j’ai intégré le RDV des boulets !

Et le moins que le puisse dire, c’est que je prends le terme « boulet » très à coeur ! Car depuis mon inscription j’ai fait ……

DSCN3465

… 2 carrés !

Quoi ? Ce n’est pas du tout digne de la vitesse d’exécution incroyable du panda ? Ah ben faut dire que le panda a eu beaucoup de choses à faire dans ce laps de temps. Entre le patron des Mihawks, celui du Chamoidoux, et enfin celui du Tonatiuh … et deux, trois petites choses que je ne vous ai pas encore montré … C’est bien simple, je n’ai quasi pas eu le temps de toucher mon crochet 4mm.

Mais mais mais !

Attention, regardez-bien, le carré blanc et violet a eu ses fils rentrés et il est bloqué aux dimensions 15x15cm ! (Il a mis 3 loooongs jours à sécher !!!)

Le second en revanche … ni blocage, ni fils rentrés, oups …

DSCN3466

J’ai choisi de faire la Wool Eater Blanket, version grannys assemblés. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle porte bien son nom ! Ces deux petits carrés ont mangé pratiquement 2 pelotes à eux seuls. Cela s’explique par le fait qu’on ne crochète quasiment que des doubles brides, et en bon nombre … Pour le coup, je mets environ une heure et demi pour faire un carré …

Alors, vous le voyez venir le projet boulet maintenant ??? 🙂

Comble de l’ironie, j’ai choisi ce modèle pour le motif en relief … et forcément, le Nhomme préfère … l’envers, sans relief …

Aaaah les hommes …

Je comptes faire ma « blanket » aussi grande que possible, d’abord en utilisant le stock que j’ai mis dans le panier … Ensuite, on verra.

L’objectif : avoir une couverture d’au moins 150 x 150 cm, soit un total de 100 carrés … Y’a du boulot !

Pour voir ce que les autres participantes du RDV Boulet ont fait, c’est par ici.

Et moi je vous donne RDV le mois prochain, en espérant faire plus de carrés …

———————————————————————-

Petit aparté pour remercier toutes celles qui participent à mon Pseudo Mystery KAL du châle Tonatiuh … Merci pour votre enthousiasme et vos gentils mots ❤

Je bosses comme une folle depuis son lancement pour pouvoir fournir à la fois une version française et anglaise (oulalala), je crains de ne pas avoir le temps de faire une mise en page très approfondie (je la travaillerai beaucoup plus pour la version finale), mais l’essentiel c’est que les indications sont prêtes ! Rendez-vous à 14h sur Ravelry et dans mon groupe pour avoir le premier indice 😀 

Mihawk (appel au test inside).

Oyé oyé gentes dames et damoiselles, le panda fait appel à nouveau :).

Alors ce soir, je vous propose de tester les chaussettes Mihawk (baptisées par le Nhomme-Mari). J’ai eu un week end studieux, j’ai passé mon temps à en éditer le pattern !

Les mihawk sont des chaussettes d’indienne (queuwah on a jamais vu une indienne avec des chaussettes ? Il y a un début à tout !). Hé oui, on peut trouver une flèche double sur le dessus, et tout le monde sait que les indiens ont des arcs et des flèches.

DSCN2975

Comment ça, il n’y a pas de pied dedans ? Ah oui ! Bon en fait, je dois vous expliquer que le modèle et le colori du fil ne vont pas du tout ensemble. Mais c’est ce qu’il se passe lorsque le panda craque pour un fil multicolore, il veut l’utiliser ! Je suis sure que ce modèle aura plus d’effet avec un fil uni. Et donc, avec le super temps pluvieux du moment et mon appareil, la photo sur laquelle ressortait le mieux le motif, c’était sans les pieds !

DSCN2966

Le modèle des Mihawk est construit en toe up. Pour être claire, on débute par les orteils et on termine avec la cheville.

Toujours aussi feignant le panda, il n’y a pas de couture, tout se tricote en une fois. La seule petite couture est pour le rabat de la chaussette pour dessiner de jolies pointes. Rien d’insurmontable, je vous l’assure ! On monte la chaussette avec le Turkish cast on.

DSCN2974

Le dessous de la chaussette est en jersey endroit pour ne pas gêner le pied.

J’ai calculé ce modèle pour faire en sorte qu’il soit en negative ease. Je veux dire par là que l’élasticité de la laine est mise à profit pour faire une chaussette 10% plus petite que la taille de votre pied, ainsi elle pourra épouser la forme de votre pied au mieux (pas de chaussettes qui flottent ou qui ne tiennent pas à la cheville !).

DSCN2972

Le talon a été renforcé en utilisant un point qui permet une petite sur-épaisseur. Cela évite que le talon ne se troue avec le frottement contre une chaussure par exemple.

J’ai décidé d’arrêter les chaussettes à hauteur de cheville. Déjà parce que je suis une fétichiste de cette hauteur de chaussettes. Mais aussi parce qu’il me semble que le rabat en pointes, du coup en double épaisseur, peut être gênant à mi-mollet. Mais cela, c’est à vous de le décider.

DSCN2977

Et donc, ces mignonnettes, j’aimerai bien qu’une demi-douzaine de tricoteuses les testent !

Comment ça marche et que faut-il ?

– Savoir tricoter. Toutes les techniques utilisées sont expliquées. Les diminutions sont les mêmes que d’habitude, à savoir le GGT et 2 m ens. (ssk, P2tog,K2tog). Les augmentations sont connues également, à savoir, augmentation intercalaire torse et augmentation barrée (Make one et K F&B anglais). Toute tricoteuse ayant déjà fait un patron en anglais, ou un patron DROPS/Phildar/BdF, sait logiquement les faire. Si vous n’avez jamais fait de Turkish cast on, un pas-à-pas en images est là pour vous guider. Je précise qu’il faudra tricoter en circulaire, le patron est présenté en magic loop, mais cela est tout à fait adaptable avec 2 aiguilles circulaires ou des aiguilles double-pointes.

– Être une blogueuse, que je suis ou non, qui me suis de préférence. Car j’ai réellement besoin de voir ce que vous tricotez, si vous tricotez régulièrement et surtout que je peux retrouver facilement et harceler de mails incendiaires si elle disparaît dans la nature (oui c’est arrivé, qu’une testeuse « disparaisse », je vous le dis de suite, j’n’ai pas du tout apprécié). Si vous n’êtes pas blogueuse, mais que vous avez participé et rendu la copie de l’un des KAL organisés ici, ça marche aussi ! Si vous n’êtes dans aucun de ces cas-là, j’ai tout de même tendance à donner une chance, n’aillez pas peur de vous proposer.

– Être sure de pouvoir respecter les délais. Pour ce test,  vous aurez entre deux semaines et un mois pour le faire. Comprendre par là que, si vous le terminez en deux semaines ça m’arrangerait (au moins une chaussette pour vos premières impressions), si vous le terminez en un mois, je ferai avec. Au-delà, j’arrache les pieds mouahahah !

– Le test commencera lorsque vous recevrez le patron dans votre boite mail et se terminera donc vers le 16 mars 2014.

– Parlons fil. J’ai utilisé de la Goomy 50, de chez BdF, 59gr.

Échantillon : 32m x 41R = 10 x 10 cm jersey en rond – aiguille 2.5 mm

Utilisation totale : 255 mètres environ. Estimation pour toutes les tailles : de 240 à 300 mètres.

Vous pouvez utiliser n’importe quelle laine, couleur,  matière, fil double ou simple. Peu m’importe tant que l’échantillon est respecté. Le patron étant calculé à la maille près, cela est indispensable. Vous pouvez changer de taille d’aiguille comme bon vous semble tant que vous obtenez l’échantillon. J’aimerai qu’une ou deux testeuses fassent les Mihawk de couleur unie si possible.

– Il est nécessaire que les testeuses rejoignent le groupe ravelry « Les défi du panda ». Un topic est consacré au Chamoidoux. Il peut servir à tout, question, indication, correction. Il est là pour ça.

– Il faut bien comprendre que votre rôle est de tester. Ce qui veut dire qu’il y a des erreurs dans le pattern. Le plus souvent, des erreurs de frappe. J’ai donc besoin de personnes attentives, de personnes qui comptent bien les mailles et qui m’indiquent si mes pas-à-pas sont assez clairs.

– Il faut absolument qu’à la fin du test vous me donniez le métrage et/ou le grammage utilisé, la laine utilisée et sa composition. Il me faudra également vos impressions après lavage. Je dis cela car, pour ma part, lorsque j’ai lavé mon échantillon, la laine a gonflé, ce qui change la taille finale de la chaussette (plus grande). Même si la negative ease est là pour parer ce genre de problème. J’insiste, il me faut vraiment ces informations.

– . Vous aurez le patron gratuitement évidemment. Lorsque le pattern final sera établi et le test terminé, vous pourrez publier sur votre blog si vous le souhaitez. Vous recevrez également une copie « propre ». Il est fort probable que je vous réclame une photo pour l’ajouter au pattern final ou à la page projet Ravelry.

– Je vous invite à utiliser de la laine en stock, ça ne me choquera pas, je ne cherche pas à vous faire dépenser :).

Il me faut 7 testeuses, mais attention il me faut une testeuse par taille de tour de pied (juste en-dessous des orteils). Donc si vous avez un tour de pied de :

taille 1 : 19 cm : Cinderella1982

taille 2 : 20 cm : Lucie

taille 3 : 21 cm : Tic et Tac

taille 4 : 22 cm : Sophie

taille 5 : 23 cm : Lazybene

taille 6 : 24 cm : Minicousettes

taille 7 : 25 cm :

(Choisissez la taille la plus proche de votre TdP. Si vous vous trouvez entre deux, prenez la taille au-dessus, à moins que vous préfériez des chaussettes bien moulantes). J’éditerai cet article au fur et à mesure que les testeuses se proposeront.

Et pour participer au Knit-test, on me laisse un petit mot sous cet article.

Vous pouvez maintenant me jeter des cailloux pour avoir fait le panda très exigeant …