Pyros

Bien le bonjour !

Hé ben je tiens parole ! Hé hé ! Mais par contre je ne viens pas vous parler du châle auquel je pensais xD

Mais je vais me rattraper car ce dont je vais vous parler aujourd’hui est une petite surprise !

Je vous présente Pyros (attention avalanche de photos et gras du bras 😉 ) :

IMG_0626 IMG_0629 IMG_0632 IMG_0606 IMG_20160707_170758 IMG_20160707_171045 IMG_20160707_171027 IMG_20160707_171019 IMG_20160707_170838 IMG_20160707_170818 IMG_20160707_170807

Ce modèle a été spécialement conçu et créé pour utiliser l’un de nos précieux écheveaux esseulés. Vous savez, ceux pour lesquels on craque sans raison, ils nous appellent, et nous, faibles tricoteuses, finissons par en acheter un. Un seul. Qui n’ira avec aucun autre écheveau dans notre stash … Mais ce n’est pas grave il est tellement beau !

Pyros est donc né de mon envie de faire un sort à l’un mes écheveaux fingering solitaires, un bel orange couleur de feu qui avait sauté dans mes bras durant l’AEF … un Libertines de (Vi)laines, un fil d’une douceur et d’un éclat inouïs. J’étais vraiment frustrée de ne pas lui trouver de copain/d’en avoir pris qu’un. Mais au final, je ne regrette rien :).

Ce châle est très simple à tricoter, des augmentations, du point mousse, des rangs raccourcis et quelques troutrous ici et là. Le parfait combo pour faire un châle vite fait bien fait avec beaucoup d’allure.

Le patron est écrit de manière à ce que vous puissiez adapter la fin selon votre métrage. La dernière section est ajustable. On peut donc utiliser un écheveau de 400, 420, 450, 500, voire 600 m, si on le souhaite. Bref, en théorie, vous devriez bien trouver un écheveau solitaire qui attendait son heure pour faire Pyros.

Et ma petite surprise dans tout ça ? J’avais envie de remercier toutes les personnes qui me laissent des mots gentils, des bisous, m’envoient de jolies attentions, me taguent sur leurs photos quand elles tricotent l’un de mes modèles, bref, dire MERCI … alors …

Le modèle de ce châle est gratuit du 14 juillet au 14 août 2016, en utilisant le code SURPRISE sur Ravelry avant de valider votre panier 😉  : .

Il y a d’ailleurs un tel engouement pour ce modèle que petitangelili (sur Ravelry) a décidé d’organiser un KAL sur ce modèle, dans le groupe « Pour l’amour du fil et des podcasts », par ici. Alors, si tricoter ce modèle avec d’autres tricoteuses collectionneuses d’écheveaux uniques vous tente, je vous invite à aller y jeter un oeil ;). Je serai évidemment toute disponible pour répondre aux questions sur ce fil s’il y en a. Et j’ajouterai même que pour tous les Pyros terminés et indiqués sur le fil au 31 août, je tirerai au sort une personne qui gagnera le patron de son choix dans ma boutique ravelry. 😉

Hé oui, je vous ajoute un projet tricot pour les vacances, mais ça fera de la place dans votre stash et un écheveau heureux vite tricoté hihi ❤

Je vous embrasse ❤ ❤

Publicités

Couvrons-nous la tête !

Vous l’aurez remarqué, ma petite série de billets de blog s’est arrêtée soudainement.

Comme pour beaucoup, les récents événements m’ont un peu coupé l’envie de bloguer …

Mais, je ressens un grand besoin de couleurs et de jolies choses, alors je vais partager avec vous les jolies photos prises par mon amoureux et vous présenter les 3 patrons que je voulais vous faire découvrir la semaine dernière 😉

On commence par l’ensemble Aemma :

IMG_0161

IMG_0162

IMG_0153

IMG_0164 IMG_0170

Un point relief tout en douceur et une petite touche romantique grâce à un petit i-cord lacé et noué. Son petit nom lui vient du grec aemma (aéma) qui signifie « noeud » en français.

Les deux modèles se tricotent en rond, en partant de la base en côtes.
Plusieurs tailles sont fournies dans ce patron, de la taille enfant à la taille adulte, sans pour autant faire une distinction précise.

Les quelques techniques utilisées dans ce modèle sont accompagnées d’un lien vous redirigeant vers une vidéo.

Pour cet ensemble, j’ai utilisé un écheveau de Everlasting DK, de Dream in Color, coloris Concord. Coloris qui est plus resté sur mes mains que sur le fil hein … Je ne sais pas si ça vous est déjà arrivé, mais méfiez-vous si vous avez ce genre d’écheveau en stock, prévoyez du vinaigre au moment du blocage ;).

Puis, est sorti l’ensemble Chioné :

IMG_0048 IMG_0044 IMG_0035

IMG_0047 IMG_0036

Le parfait ensemble pour jouer au petit chaperon rouge cet hiver 😉

C’est le patron un peu technique de ma série, pour obtenir du 100% sans couture et apprendre plein de choses sans stresser (ou se perfectionner si on est déjà une pro du tricot technique 😉 ).

Une fois les techniques assimilées, il est assez simple de les réaliser : des mailles croisées, des noppes, du jersey et un i-cord. Son petit nom lui vient du grec qui signifie « neige » en français.

Toutes les techniques utilisées dans ce modèle sont accompagnées d’un lien vous redirigeant vers une vidéo, y compris une vidéo spéciale pour une partie bien spécifique du patron pour vous aider à y arriver sans vous arracher les cheveux ;).

Cette fois-ci j’ai utilisé de la cascade yarn 220 superwash (un fil worsted), coloris Curry <3.

Et enfin, voici Alcyonée, un ensemble qui sort aujourd’hui, celui que j’ai le plus travailler parmi tous ceux présentés :

IMG_0139

IMG_0134 IMG_0118 IMG_0115

IMG_0122 IMG_0148 IMG_0144 IMG_0145

Hé oui, c’est du 3 en 1 ;). La panoplie complète pour un hiver bien au chaud !

Simples à réaliser à partir du moment où l’on se concentre, ces modèles ayant beaucoup de croisements de mailles en tout genre. Néanmoins, il n’est pas très technique, car une fois le diagramme en tête, les motifs se dessinent rapidement.

Son petit nom lui vient du grec, le prénom de l’épouse de Céyx, un roi mort en mer. Lorsqu’elle découvre son corps sur la plage, elle est transformée en oiseau par les dieux. Cela faisant référence au motif utilisé en majorité sur cet ensemble, un motif d’oiseaux.

Les mitaines et le bonnet se tricotent en rond. Le col se tricote en aller-retour et se boutonne sur sa hauteur.
Il n’y a que des tailles adultes proposées sur ce modèle.

Les quelques techniques utilisées dans ce modèle sont accompagnées d’un lien vous redirigeant vers une vidéo.

Pour ce dernier ensemble j’ai utilisé (encore) de la méri’laine de Petit bout de moi, une teigneuse française indépendante (ben oui, il faut bien aider nos petites entreprises à grandir ;)), coloris Mint (que j’adoooore).

Et voilà ! Vous pouvez tous les retrouver sur Ravelry !

Aemma :

Chioné :

Alcyonée (avec 30 % de réduc inclus) :

Je vous invite à aller voir les différentes versions des testeuses, il y en a pour tous les goûts ;).

C’est la fin de ma série spéciale « on réchauffe la tête, le cou et les mains avec le panda » ! Elle ne s’est pas passée comme prévue malheureusement … mais je tenais quand même à vous en parler sur mon blog !

Pour le coup, avec toute cette agitation, les promos que j’ai appliquées la semaine dernière via les réseaux sociaux sont passées inaperçues, m’a-t-on signalé, alors, on remet ça 😉

Avec le code SURLATETE, sur Ravelry, vous obtiendrez 15 % de réduction sur les patrons : Aemma, Arachnée, Astérios, Chioné, et ceci jusqu’au vendredi 27 novembre, minuit (heure de Paris).
Profitez-en ;).

Un coquillage sur les épaules …

Je ne sais pas ce que j’ai avec les couleurs en ce moment, mais tout ce que je tricote flashouille un peu les yeux 😀

Le tricot que je vais vous présenter aujourd’hui n’échappe pas à la règle … EVIDEMMENT ! ^^ »

Voici le dernier cardigan tombé de mes aiguilles : Kochulie !

[000005]

Ah bah je vous l’avais dit que ça piquait les yeux ! Mais à quoi ça sert d’avoir de jolis écheveaux si on ne fait pas de jolies rayures avec, je vous le demande !?

Kochulie est né d’une erreur dans une commande de laine chez Petit bout de moi, une teigneuse indé. J’avais acheté deux écheveaux de carnaval (le crème moucheté) et un écheveau de mandarine. Mais quand j’ai reçu ma commande, il y avait 3 écheveaux de carnaval, je n’allais quand même pas renvoyer cet intrus ! Bref, de quoi faire un gilet à la mode pandatesque huhu.

[000003]

Mais alors, pourquoi Kochulie ?

Lorsque je l’ai dessiné, j’ai eu à l’esprit certains coquillages plats que l’on trouve sur les plages, avec des rayures rainurées et arrondies. « Cokuli » en grec signifie tout simplement coquille ou coquillage. Bon c’est vrai que ça lui donne un petit effet psychédélique, mais quand on aime la couleur, on se fiche des yeux du voisin ;).

[000004]

Parlons bien, parlons technique !

Il s’agit d’un top-down dont l’essentiel du corps est tricoté en aller-retour. Les rayures particulières s’obtiennent grâce à des rangs raccourcis ; le raglan est simplissime ; les finitions sont au point mousse. C’est le projet parfait pour celles qui veulent un tricot tranquille et simple mais avec un peu de piquant dans cet océan de jersey.

[000044]

Il a quelques atouts morphologiques pour plaire au plus grand nombre : un décolleté en V pour souligner la poitrine ; un ajustement libre sur la zone des hanches, allant de 3 à 21 cm (différence entre le tour de poitrine et le tour de hanches), permettant ainsi à chacune, quelle que soit sa morphologie, d’adapter le gilet à ses propres formes ; un corps rayé asymétriquement pour ne pas trop marquer les formes ; un léger arrondi au niveau du bas du dos pour éviter une coupe trop droite, trop « cassante » ; et une jolie boutonnière bordée d’un i-cord contrastant.

[000006]

Bref, je l’aime d’amour ce gilet ❤

Et c’est l’une des premières surprises que je vous réservais pour ce joli mois de Novembre 🙂

Il est à présent disponible sur Ravelry, de la taille XXS à la taille 4XL :  

Et pour fêter sa sortie, voici un petit code de réduction valable jusqu’au 15 novembre : CRAZY. Profitez-en ❤

Je vous invite également à regarde les versions des testeuses ! Il y en a pour tous les goûts et de toutes les couleurs ! Ça me donne déjà des idées d’associations de couleur pour en faire un autre xD.

Quant à moi je vous donne RDV le 13 novembre, pour de nouvelles surprises ❤

Tir groupé pour ces dames !

Olala, je suis vraiment en retard … C’est la faute à Instagram ça, j’ai l’impression d’avoir déjà tout montré alors que ce n’est pas le cas. Je l’aime bien pourtant mon petit blog, mais je dois avouer qu’une photo IG ça va tellement plus vite que de faire un article.

Ouh la feignanteuh ! 

Du coup, j’ai décidé de vous montrer tout ce que j’ai cousu, sans vous le montrer, depuis … Août ! Mais en trois billets … Je suis pas folle à ce point là quand même !

Alors, durant l’été, j’ai vu plusieurs couturières s’attaquer au patron Aime comme Miss, de Aime comme Marie. J’avoue avoir été attirée par le petit prix, la simplicité du patron (qui permettait de l’adapter à ma morphologie alors qu’il n’y avait pas ma taille). Le but étant de découvrir la marque et de tester la qualité du patronage. J’ai acheté un sublime tissu fleuri pour le faire, mais j’ai eu un doute au niveau des modifications à apporter, du coup, j’ai taillé dans des chutes.

Le premier que j’ai fait a été taillé dans les chutes de cette chemise. Par feignantise, j’oublie la doublure et je fais une parementure en biais. Je décide d’élargir en largeur partout, tant au niveau de la poitrine qu’au niveau des hanches. Et … le drame. Le décolleté est OK … pour un bonnet F ! Ça ne va pas du tout, j’oscille entre le B et le C, mais faut pas déconner quand même. Donc, hop, deux plis creux, un dans le dos, un devant, des pinces pour diminuer le décolleté qui rebique sur le coté et on ajoute un joli noeud noir pour camoufler. Bon, c’est pas tout à fait ça, mais ça se porte.

pizap.com14144058274041

J’en fais un second dans les chutes de cette chemise, cette fois, je n’ajoute qu’1cm au niveau de la poitrine et j’élargis uniquement les hanches. Et pour le différencier du précédent, je décide de faire des bretelles qui se nouent. Toujours un souci au niveau du décolleté, bien trop large, les bretelles sont trop à l’extérieur, ça glisse tout le temps. Celui-ci est importable, malgré le pli creux dans le dos, du moins, sans rien en dessous.

pizap.com14144055459042

Pour le coup, j’ai voulu voir si le problème venait de mes modifications ou bien du patron. Donc j’en ai fait un pour la Dame, avec des chutes de coton. Et le souci du décolleté qui « rebique » est toujours là. Donc j’en conclus que le patron, tel quel n’est pas prévu pour accueillir une poitrine au-dessus du B. Pour le coup, je n’ai pas taillé dans mon joli tissu fleuri, je n’ai pas encore trouvé les bonnes modifs. Je ne pense pas acheter d’autres patrons de cette marque puisque l’adaptation demande bien trop de travail à mon goût (j’aime qu’on me mâche le travail en couture).(feiiiignaaaanteuuuuuh)

pizap.com14144055149891

J’ai tout de même beaucoup porté les deux que je me suis fait (sans doute parce que j’avais pas grand chose d’autres dans mon armoire), mais je reste un peu dubitative du résultat.

Pour bien faire, il faudrait que le résultat soit plus long. Les miens m’arrivent à peine aux hanches, facilement explicable par la poitrine qui « mange » du tissu, et à mon avis, ça n’est pas prévu dans le patron. Que le décolleté soit moins large pour que les bretelles se placent correctement. Donc pour les prochains, j’imagine que j’augmenterais les côtés pour centrer tout ce petit monde.

Et vous, vous l’avez cousu ? Z’en pensez quoi ?

Le RDV Boulet #4

J’avais dit qu’on papoterait couture la prochaine fois … Mais ça c’est parce que j’ai carrément zappé le RDV Boulet d’Emmanuelle  !

Bouuuuuh Panda, bouuuuuh ! 

Oui allez-y, jetez-moi des cailloux, c’pas ma faute, c’est celle du Boulet !

Et même qu’il a très bien tenu son rôle. Parce que, Emmanuelle, elle a été super sympa avec nous au dernier RDV, en juin je crois, elle nous a dit qu’on avait tout l’été pour avancer, pour faire une bonne rentrée en septembre.

Bon bah voilà quoi …

Moi je fais comme tous les mauvais élèves, mes devoirs la veille !

Ben oui, sinon ce serait pas un boulet pardi !

J’aurai pu mentir, et dire que j’avais fait un carré de ma granny blanket par semaine, maiiiiis … je suis allé me pavaner hier sur FB et IG que j’étais à la bourre … Oui, on a fait plus malin comme panda !

Bref, tout ça pour dire, qu’avant l’été, j’en étais là :

DSCN3783

Deux nouvelles couleurs étaient arrivées, il y avait 26 carrés au total.

Bon bah, parce que, même les cancres peuvent faire les choses correctement, j’ai joué le tout pour le tout, et je me suis gardé mon dimanche entier (ouais, même pas allumé l’ordi, même pas allé vérifié si mes testeuses se noyaient dans leurs pelotes (cruel panda), même pas touché à mes aiguilles ou à mon prototype)  rien que pour le Boulet.

Et j’ai même inclus la dernière couleur en stock, je dirais du orange saumonée (pas facile facile). Et mieux, j’ai fait … 12 carrés en une journée, soit 6 pelotes recyclées ! Exploit hein !

Donc voici ma petite production d’hier :

DSCN4139

L’automne s’invite dans mes grannys, l’été indien aussi (z’avez remarqué l’été pourri et maintenant que tout le monde a repris le travail, il fait fort beau ?)

DSCN4141

Les couleurs des photos sont très fidèles.

Et donc, me voilà maintenant avec 38 carrés au total !

DSCN4143

Du coup, je cherche des idées pour disposer ces carrés, en lignes diagonales ?

DSCN4144

Oui bien tout fouillis ?

DSCN4146

Je ne suis pas encore sure.

Le problème principal étant que je n’aurai pas, a priori, le même nombre de carrés dans chaque couleur.
Je sais qu’il m’en reste 34 au total à faire avec les pelotes blanches/vertes/noires/ oranges.

Les pelotes violettes étant impossible à déterminer puisque c’est un pull détricoté.

Pour le coup, je ne sais toujours pas si je devrais acheter une couleur supplémentaire pour ajouter des carrés. Même si je sais qu’il faudra que j’achètes quelques pelotes pour relier les carrés entre eux ! Mais quelle couleur ? Je ne le sais pas encore …

A votre avis ?

Quoi qu’il en soit, quand je me rends compte que je peux crocheter 12 carrés par jour de glandouille, sans me presser, je me dis qu’en deux semaines, je pourrais terminer cette couverture si je le voulais …

Oui mais voilà, je n’aurai plus rien à monter au RDV Boulet si je faisais ça 😉

RDV le mois prochain pour le prochain épisode !

Alors, c’était quoi ces soleils ?

Alalalalalala …

Lorsque je les ai publié sur FB, personne n’a trouvé à quoi aller servir mes jolis petits soleils crochetés …

Quelle déception !

On m’a proposé un sac, une couverture, un oreiller … mais aussi un châle, un boléro, un vêtement pour Pixel … et même un soutien gorge ! (Béné cette perverse :p)(rho je rigooole).

Alors … Parce que j’ai pitié, je vais vous dévoiler à quoi ont servi les fameux petits soleils.

Tadaaa !

DSCN3383

Des chaussons !!

Franchement, c’était l’évidence même les filles ! La honte !

Evidemment, ils sont pour La Dame, qui a déclaré après les avoir reçus pour son anniversaire qu’elle allait commencer une jolie collection (comprendre par là que le panda fabrique et qu’elle porte).

DSCN3384

Le modèle, Hexagon Boots Slippers, de Priscilla Hewitt, en anglais et gratuit sur Ravelry.

On crochète 6 hexagones et 2 semelles, on assemble et c’est terminé !

DSCN3385

Mon but était de finir les restes de cotons des petits tricots pour bébé que j’ai fait récemment. J’ai ajouté une pelote de coton bio orange pour compléter. Evidemmeeeent … j’ai terminé la pelote orange, mais pas les restes de jaune, logique !

Petit bémol sur la construction de la semelle. A la base, c’est un simple rectangle de brides. Je trouvais que ça n’allait pas avec la morphologie du pied. Donc j’ai repris et élargi la semelle au niveau des orteils et ça va tout de suite mieux ! Des rayures pour être sure d’avoir assez d’orange pour faire les deux … Et voilà un modèle survitaminé pour fêter ce beau soleil de printemps <3.

DSCN3387

On peut les porter avec ou sans revers (ce qui lui donne un aspect « petit lutin des bois » je trouve). Et la voilà bien chaussée pour la maison !

La prochaine fois je vous montre la petite couture que je lui ai faite pour compléter mon cadeau d’anniversaire 😉