Folie à deux

Voilà … pfff quoi …. au moins six mois … l’idée de faire un SWAP (autrement dit un échange) a germé dans l’esprit de Béné et de votre cher panda.

Le but, se faire des cadeaux laineux (a priori), tricotés ou à tricoter, avec quelques gourmandises.

Oui les tricoteuses sont toujours des gourmandes.

Bon bah déjà le panda a pas mal dérivé en ce qui concerne la partie laineuse hein … mais je vous montre ça après !

D’abord, voici ce que j’ai reçu, et croyez-moi, ça fait plaisir de se faire pourrir gâter de la sorte !

DSCN3788Ça en fait de la couleur hein ?

Alors qui avait-il dans ce colis ??

Hé bien, des gourmandises :

DSCN3789

– Du thé qui sent diablement bon … Surtout le orange mmmmmh … J’ai hâte de le boire ! Mais bon j’attends une période calme pour m’y mettre, mon palpitant supportant beaucoup moins le thé qu’avant, d’autant plus que c’est du thé noir … mais cette odeur <3. Test ce week end donc !

– Des petits biscuits faits maison … en forme de Moomin !! Presque tous arrivés en entier (et presque tous déjà mangés).

– Des roulés à la cannelle où je comprends rien de ce qui est écrit sur le paquet mais que c’est bien bon quand même. Le Nhomme en a piqué hier soir en cachette.

Je vois et j’entends tout Chéri !

– Des barres chocolatées qui ne vont vraiment pas avec mon régime …

Ensuite j’ai été gâtée niveau laine … 5 pelotes !!

DSCN3792

– 1 Rowan Felted tweed, brun moucheté bleu et caramel (j’adore ce genre de fil), toute douce. L’occasion pour moi de tester cette marque qui me fait les yeux doux depuis longtemps.

– 1 jolie pelote Grignasco Mousse, qui si j’en crois l’étiquette est un mélange de soja (O.o), laine vierge et soie. Une tuerie de douceur ouais.

– 2 pelotes de Novita Rose, colori bleu turquoise. Elles iront parfaitement avec des pelotes angora blanches qui attendaient des copines colorées pour être tricotées.

– 1 pelote Novita puro batik, dans un dégradé de bleu et de marron. J’ai bien envie de faire un bonnet avec !

Et comme Béné a pensé à tout, elle m’a envoyé deux jolis patrons, tout à fait mon style :

DSCN3791

Celui de gauche se fait avec la Grignasco, celui de droite avec la Rowan (ce sera mon prochain en-cours rapide d’ailleurs !).

Vous remarquerez le joli marque-page en métal, qui a depuis rejoint mon livre de compte. Bien pratique dans cette matière.

Et puis, il y avait du fait-main dans ce colis :

DSCN3797

Des tawashis ! Tendance sur la blogo en ce moment, je n’avais pas eu le temps d’en faire encore, voilà qui m’arrange bien :p

Et puis un petit collier dont la pierre est savamment retenue par un fil de métal violet entortillé autour.

Ah et j’ai presque oublié, je crois que c’est le petit truc qui va me rendre addict … un moomin marqueur ! J’adore !

DSCN3793

Alors, j’ai été super bien gâtée non ?? Pour tout dire, je me dépêche de terminer mon dernier encours juste pour me donner le droit d’attaquer mes nouvelles pelotes ! (et le bougre n’en fait qu’à sa tête, je n’arrête pas de défaire et refaire !)

Et donc de mon côté ça a été la folie aussi … mais couturesque !

Oui je sais ! On avait dit tricot … 

Mais voilà, Béné, elle a deux marmots. Et moi, les mioches, ben vous le savez bien, faut toujours que je leur couds un truc ! Ça a été plus fort que moi, j’ai craqué, le colis pour Béné est devenu familial contre mon gré (et le sien huhu).
Donc dans mon colis, j’ai plutôt privilégié les « grosses » pièces. Et comme vous le savez, je lui ai envoyé un sac à tricot nomade, le jaune foncé à passepoil fleuri de mon dernier billet.

Et dedans, j’avais caché un bel écheveau de Cascade Yarns Heritage, colori Lagon, 400m de pur douceur avec du mérino dedans qu’une fois que t’y as goûté, tu ne peux plus t’en passer. Moi qui ne suis pas très bleu d’habitude, ce bleu lagon est une merveille, je l’aurai bien gardé ! Evidemment, je ne l’ai pas en photo …

Et puis donc, pour ses enfants … CRAQUAGE DU SYSTÈME NERVEUX DU PANDA SIOUPLÉ !!

 Pour sa princesse, ben … une robe de princesse quoi !

Vous vous rappelez le tissu à pois sur FB ? Ben c’était pour ça :

DSCN3768

THE robe qui tourne ! Une pure tuerie couturesque si si ! Je vous la conseille si vous voulez découvrir le paradis des finitions parfaites en deux temps trois mouvements, même pas peur.

Mais attention, le meilleur … c’est le dos ! Ouvrez grands les yeux !

DSCN3770

Alors c’est pas une robe de princesse ça ????

Le patron, c’est The party Dress, disponible gratuitement via le blog The cottage Mama. Un blog que j’adore suivre, j’y découvre toujours des choses trop mignonnes. Alors, certes, le patron est anglais, mais teeeeeellement bien expliqué … Je vous le conseille vivement.

Et donc les finitions … pas de couture visible, à l’intérieur à l’extérieur, même au niveau des épaules … C’est nickel

DSCN3773

Et puis, décidément il n’y avait pas assez de pois sur cette robe …

DSCN3772

J’ai légèrement modifié la robe, au niveau de la ceinture. J’ai ajouté des passants pour pouvoir retenir la ceinture que j’ai modifiée également. Histoire d’ajouter une jolie fleur à boutonner, je trouvais ça plus simple que de faire un gros noeud dans le dos.

DSCN3771 DSCN3774

Voilà …
Taillée en 4 ans, car sa puce est grande, j’ai rallongée la jupe de 10 cm si je me souviens bien. Oui ça fait plus d’un mois qu’elle est faite maintenant, j’ai des trous de mémoire.

Le tout en coton de puériculture super choupi qui coûte un bras même  acheté à Myrtilles. Coloris choisis avec l’aide du Nhomme, et ce fut long de choisir la couleur secondaire (le parme donc).

Et puis pour son petit Pirate … un ensemble de Pirate … du zoo ?? Ouais, parce qu’il y a des girafes en fait !

IMG_20140602_124639

Je vous jure que la tunique est repassée … J’ai vraiment pas de chance, je tombe que sur des trucs indéfroissables en ce moment …

Donc le petit short, c’est un patron gratuit, en anglais encore, disponible sur le blog Caila Made. Plutôt simple à faire, j’ai préféré des coutures anglaises pour éviter le « kipik kigrate ». Avec la petite étiquette en satin pour trouver le bon sens sans le kipik.

IMG_20140602_124650

Quant à la tunique, encore un patron gratuit, en français cette fois, que l’on peut retrouver en tailles 2 et 4 ans, sur le blog Deux filles en aiguille. J’avoue ne pas avoir suivi le tuto pour la faire, je suis rodée niveau chemise et parmenture maintenant, j’ai fait comme ça me venait.

Niveau modification, j’ai fait des manches courtes. J’avais prévu des petits boutons en forme d’éléphant, mais ça jurait trop niveau couleur. Et je n’ai pas fait de rappel du short, excepté la parmenture, au cas où les deux pièces soient portées séparément.

Le tout taillé en 2 ans. Pareil, j’ai pioché dans le coton puériculture. Le jaune est un peu plus épais, avec une impression de velours quand on le touche. Quant aux girafes, achetées il y a plus d’un an dans un moment de craquage.

Et voilà !

Je sais j’ai beaucoup papoté, mais j’étais tellement frustrée de ne pouvoir vous montrer tout ça !

Et vous savez le meilleur dans ce swap ??

Recevoir une petite vidéo de quelques secondes où une jolie princesse dans une robe à pois vous dit merci, trop mignon ❤

A refaire … dans un an (histoire de me laisser autant de temps que cette fois-ci ahah :p )

Grand merci Béné, j’ai a-do-ré mon colis, comme tu le sais, je l’ai déballé comme une gamine, en laissant tout en plan 🙂

Si vous voulez en savoir plus, filez sur son blog, je crois bien qu’on y trouve des photos de princesse, de pirates, et de laine aussi :p

Publicités

Ch’uis une tricoteuse qui déchiiiiire !!

Rho quoi ? C’était facile comme titre non ??

Et puis en plus, c’est vrai !

Vous voulez savoir pourquoi ?

Hé bien c’est tout bête, moi j’ai un sac à laine pour tricoteuse nomade. Vous savez ce que c’est une tricoteuse nomade non ? C’est la nana qui, quelque que soit le coin où elle va, emmène son tricot avec elle ! C’est moi donc (et, sans doute, vous aussi).

Alors je vous vois venir :

« Moi je trimbale mon tricot dans un tote bag, et ça va bien !« 

Mais, mesdames, mesdemoiselles, le tote bag, c’est has been ! Si !

Maintenant, toute crocheteuse et/ou tricoteuse qui se respecte DOIT avoir un sac à laine nomade.

D’où qu’il vient ce sac ? Hé bien c’est Saki, du blog Sakiko Jones n’a peur de rien, qui l’a inventé et qui met à disposition gratuitement le tuto pour le réaliser.
Et moi j’ai trouvé que c’était une idée formidable ce petit sac à laine. Car un tote bag, c’est bien pour transporter le tout, mais qu’en est-il lorsque, tricotant dans le train, on tire sur notre fil et la pelote se fait la malle dans les pieds des gens assis autour hein ?

Hé bien Saki a imaginé un sac ni ouvert, ni fermé, mais qui garde tout bien en place et à portée de main !

Le tuto à peine publié, j’ai sorti toutes mes chutes du moment, et j’ai cousu, cousu, cousu … Et trois sacs à laine sont nés !

DSCN3756

Oui je sais, quand je me lance, je ne sais plus m’arrêter … du coup, quasiment tout mon thermocollant y est passé !

Nous avons donc une version jaune foncée au passepoil fleuri :

DSCN3759

… avec intérieur version mini girafe :

DSCN3760

Une version à pois multicolores au passepoil rose pâle :

DSCN3764

… avec intérieur parme :

DSCN3765

Et enfin, mon chouchou, une version toute fleurie sur fond blanc avec passepoil marron foncé :

DSCN3762

… avec intérieur marron également (avec fils qui trainent en bonus) :

DSCN3763

Evidemment, les trois ne sont pas pour moi … Le premier est parti chez Béné, lors d’une opération SWAP dont je vous reparlerai plus tard, et le second est parti chez ma petite Belge préférée.

Le dernier est évidemment pour moi. D’ailleurs, le voici en fonction :

DSCN3766

Franchement, je le trouve très pratique ! La petite anse est pratique lorsqu’on veut se déplacer avec (même s’il est bien rare de tricoter en se promenant, je vous l’accorde), mais cela a au moins le mérite de ne pas avoir à laisser son sac traîner parterre ou sur une chaise /ses genoux.

Il est assez spacieux pour contenir un en-cours type pull, à mon avis. Et le bonus dans tout ça ? C’est anti chien/chat/poussière/Nhomme qui a peur des pelotes qui roulent. Bien plus qu’un sac basique en tout cas.

Si vous avez quelques notions de couture et une màc à disposition, je vous invite à essayer de le coudre, d’autant que Saki a fait les choses bien, il y a des minis tutos pour les parties qui pourraient être difficiles pour une débutante.

Et puis si vous n’osez pas toucher une màc, Saki en a fait plusieurs exemplaires, elle les vend sur sa petite boutique ici.

Alors, ça vous tente ??

Moi en tout cas, il faut que je m’en couds encore deux ou trois pour en avoir un par en-cours, affaire à suivre donc 🙂

Ma petite robe noire … à pois !

Aujourd’hui il faut que je vous parle d’un coup de coeur couturesque !

Ce coup de coeur vient du dernier magazine burda plus (pour les grosses rondes comme un panda donc, soit à partir du 44 … hum). Et le modèle sur lequel j’ai craqué en deux secondes, une jolie robe.

Sur la plupart des blogs coutures, j’ai régulièrement lu que Burda taillait grand. Moué … Je ne sais pas si ça concerne les mesures données au début pour choisir sa taille, ou simplement le résultat final. Reste que, si je suis Burda, je suis bizarrement foutue !

J’ai une poitrine 52, une taille 56, des hanches 52 … Voilà, super bien taillé en H … Je m’habille en 46 du commerce. Bubu, c’est pas gentil ! Je sais bien que j’ai la taille très peu marquée, mais quand même, du 56 … SNIIIIIIIF

Quoi qu’il en soit, j’ai sorti de suite un coupon de jersey (oui encore !) noir à pois gris, peu élastique, chopé chez Mayalili et c’était parti. J’ai choisi de faire la taille 50, rapport à mon tissu, et le moins qu’on puisse dire, c’est que oui du coup ça taille grand !

DSCN3293

A la base, le modèle est à manches longues. Le souci c’est que je n’avais qu’un coupon de 2m, il en aurait fallu 50 cm de plus …

Et donc bubu, il utilise un vocabulaire carrément incompréhensible à la première lecture. J’ai passé deux heures le nez penché sur un paragraphe de 25 lignes pour tenter de comprendre la construction de la parementure …. mais vraiment deux heures !

J’en ai eu un peu marre, alors j’ai décidé d’essayer de comprendre en manipulant les pièces … et ça a fonctionné ! Bon, du coup, j’ai un peu lâché les explications et je me suis loupée sur l’ouverture de l’encolure, un peu trop carrée. Du coup, quand on ferme les boutons, ça fait un petit pli. Mais rien de bien méchant.

DSCN3297

La pose des pièces pour former les épaules et l’encolure m’est parvenue dans un langage tout aussi obscur que celle de la parementure … Mais en faisant preuve de logique, du passepoil maison, et hop hop hop :

DSCN3295

C’est nickel ! Tant à l’extérieur, qu’à l’intérieur !

Au niveau des manches, j’ai décidé de les raccourcir encore plus en retournant simplement le tissu à l’envers et en fixant un petit bouton.

DSCN3298

Pinces sous poitrine :

DSCN3304

Je vous parle du dos ? J’adore la ligne de passepoil et le petit pli 🙂

DSCN3302

Hein ? On voit mal ??

DSCN3303

C’est beau nan ??

Et pis donc portée (et reportée et reportée et reportée), j’adore cette petite jupe plissée :

DSCN3306

Vu mon petit mètre 60, j’ai raccourcie la jupe de 6 cm et n’ai fait qu’un ourlet de 2 cm (tfaçon je n’avais plus assez de tissu :p). Et même si les photos du Nhomme ne sont pas très parlantes, elle m’arrive pile au genou (et bien au-dessus en cas de vent, testé ce samedi, à la Marylin Monroe).

DSCN3308

Preuve qu’elle est vraiment large … On ne peut être plus à l’aise que cela ! Je pense que la prochaine je tenterai encore une taille en-dessous que celle conseillée par le magazine (donc 48 au lieu de 52 … HUM).

Et puis, j’aime beaucoup le tombé dans le dos.

DSCN3316

La jupe tombe juste sur le haut des fesses, c’est très agréable à porter.

DSCN3321

Et puis, finalement, l’encolure peut se porter aussi ouverte, le décolleté n’est pas trop plongeant. Et ça lui donne un air un peu moins stricte ;).

DSCN3330

Pour le coup, ma garde-robe se transforme beaucoup ces derniers temps. L’homme trouve que je choisis des modèles plus stricts et sévères.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Vous la trouvez stricte cette robette ?

Quand les pois frappent à la porte …

Non je ne parle pas de légumes secs, bien que le froid polaire s’installe dans mon appartement, qui soit dit en passant est tellement bien isolé qu’il ne laisse PAS la chaleur des rayons du soleil entrer, même pas un ti peu … Bref j’ai froid !
Mais là n’est pas le sujet … 
Donc, comme je disais, il n’est nullement question de pois chiches, pois cassés, petits pois et autres petites joyeusetés des repas d’hiver. Il s’agit d’un colis qui m’est arrivé tout frais dans les mains ce matin-même. 

Mais que c’est-y donc que c’est ? 



C’est donc le colis que m’a envoyé Ness suite au concours qu’elle a organisé pour le 7ème anniversaire de son blog. Et que le panda que je suis, a eu la chance de gagner (owiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii … il y a des restes d’euphorie du moment de la découverte des résultats, oups…). Terriblement bien empaqueté, je crois que ce colis aurait pu traverser monts et mers sans être abimé ! Après avoir donc bataillé dur enlevé les morceaux de scotch, voici ce que j’ai découvert : 
Mimi non ? En tout cas j’ai fait « ooooooooh »
J’ai donc saisi avidement l’enveloppe (ouuuuuvre toiiiiiii !!!!) pour y lire sur une jolie carte ce qu’on me réservait. Suivant les instructions j’ai déballé le contenu annoncé durant le concours, soit le vernis à ongle, le marque-page et le chocolat. Et jusqu’ici je suis ravie. Le vernis est d’une couleur magnifique, et j’ai hâte de pouvoir le tester dans quelques semaines, lorsque, mon contrat terminé, mes mains, et accessoirement mes ongles, reprendront forme humaine. Le marque-page est terriblement bien choisi. Je l’adore. N’étant pas une adepte du livre papier (par un manque cruel de place pour les stocker), je lui ai donc déjà trouvé une fonction toute attitrée. Je m’en servirai  pour le vieux manuscrit en grec ancien que je viens de récupérer pour ma thèse. Au vu du nombre de pages, et de mes habitudes à me perdre dans celles ci lorsque je cherche x chose à x page puis y chose à x page, puis x chose à y page, puis …, il sera tout simplement parfait pour m’organiser un peu mieux (bien plus efficace qu’un bout de papier déchiré) et mettra de la couleur dans ce vieux papier jauni par les siècles. Enfin le chocolat, je l’ai ouvert, je l’ai senti, je l’ai rangé. Non Madame je ne me laisserai pas tenter ainsi ! Oui Madame j’ai de la volonté et je ne le dévorerai pas comme une goulue ! Je vais le garder, et le partagerai avec mon Nhomme lorsqu’on se retrouvera bientôt. 
Mais alors qu’était le cadeau surprise ?? 
….
…….
……….
…………
…………….
……………….
…………………..
……………………….
Le but du jeu était de donner trois mots à Ness pour qu’elle puisse faire un cadeau personnalisé. Je lui ai donc donné les mots suivants : Encre – Voyage – Ours. Et je trouve que le défi a été totalement relevé. Elle m’a donc offert une jolie petite trousse rouge, sur lequel se trouve un petit panda bien gaillard, sur une face, et fleurie de l’autre face. Et là la question se pose : Comment a-t-elle su que j’aimais (non pas les pandas, cela parait vaguement évident non ? ) le rouge ? C’est juste ma couleur favorite. 

C’est beau non ? 
Et je suis tombée complètement amoureuse de cette petite trousse qui a tout de suite trouvé son utilité puisqu’elle accueille mes amis les crochets en pagaille et autres accessoires de tricot que j’avais énormément de mal à transporter sans les semer dans le train ou ailleurs (Oui j’aurai pu en acheter une, mais je suis du genre à me dire, tu peux la fabriquer toi-même feignante !).  Elle est donc déjà en activité. Preuve en image : 
Je tiens à préciser que les trois mots que j’avais donné à Ness faisaient référence aux trois grandes lignes de ma vie, soit l’envie de voyager, les manuscrits vieux de trois siècles et plus, et mon Nhomme. Car, en effet, si moi je suis un panda (référence à mes cernes, ça n’est pas glamour hein, j’ai des yeux de panda quand je suis débordée), mon Nhomme lui est un ours mal léché (référence au fait qu’il grogne énormément quand il est fatigué soit tout le temps). 
Quant à la petite carte postale, elle m’a bien fait sourire. De fait, on y voit un vélo dessus, véhicule que j’utilise jour et nuit, chaque jour de l’année. Petit message inconscient pour me dire de continuer à pédaler ? grrrrrrrrr !!! 
Bref, MERCI beaucoup Ness, je suis comblée, c’est parfait, un beau cadeau qui arrive à quelques jours de mon anniversaire, ça ne pouvait mieux tomber !
Des bisous …