La simplicité

Oui je sais, 1 billet par mois, c’était le deal … et en Avril ? RIEN ! Voilà, ça c’est fait !

Que voulez-vous, je m’éparpille, je me perds sur les réseaux sociaux, Ravelry est ma deuxième maison, Instagram mon boudoir et parfois je me rappelle qu’un blog dort pas loin …

Et pourtant, des choses sont sorties en avril, comme la mise à jour du châle Iris en version fil lace et la mise à disposition du patron du châle Outis sur Ravelry. J’ai également fait quelques coutures … J’ai juste pas eu le temps (on a appelle aussi ça la flemme aiguë) de les bloguer. Heureusement que le podcast est là pour me sauver et me permettre de vous montrer tout ça hihi.

Mais aujourd’hui, c’est différent, en mai je fais ce qu’il me plait ! Et aujourd’hui, il me plait de vous présenter mon dernier bébé laineux ! Voici Aplos, mon petit pull printanier avec un petit poilu en guest 😉 :

IMG_0166 IMG_0177 IMG_0178 IMG_0181 IMG_0186 IMG_0189 IMG_0194 IMG_0206 IMG_0211

C’est vraiment le parfait petit pull printanier, voire estival. Tricoté en fibres végétales, il vous accompagnera au moindre petit vent frais. Pour ma part, je l’ai tricoté en Belle de Drops, un fil DK, coloris pissenlits. Rapport qualité/prix, ce fil est une petite aubaine (moins de 2€ la pelote pendant les promos ! Un pull à 20 euros, la classe !). Il a un très joli tombé grâce à sa composition (merci le lin !) et passe en machine sans problème (et ça c’est le pied quand c’est du tricoté main non ?). Bref, ce petit fil de Drops, je l’aime d’amour, j’y reviens chaque printemps-été.

Mais revenons à Aplos. Aplos, en grec, veut dire « simple ». Car oui, ce petit pull est tout simple à faire, et rapide avec ça ! Une semaine pour les testeuses les plus rapides, qui dit mieux ?
C’est un pull loose au niveau des hanches mais cintré au niveau de la poitrine et des bras pour ne pas alourdir la silhouette. Quelques petits revers arrondis faussement boutonnés pour décorer les manches 3/4 et le bas du corps.

Il s’agit d’un bottom-up (tricoté du bas vers le haut), tant pour le corps que pour les manches, tricoté en rond. Les aisselles sont refermées après coup grâce à un rabat à 3 aiguilles.

Niveau difficulté, il ne demande pas une grande expérience du tricot. Du jersey endroit et du point mousse en rond, quelques rangs raccourcis, et c’est tout.

Le modèle est totalement adaptable en terme de longueur de corps et de manches, des indications vous sont données pour vous aider.

Les quelques techniques utilisées dans ce modèle sont accompagnées d’un lien vous redirigeant vers une vidéo. Donc vraiment pas d’excuses, si vous êtes débutantes, pour apprendre de nouvelles choses :).

Parlons du patron !

Aplos est disponible du XS au 6XL.

Tout est expliqué dans le patron pour choisir au mieux la taille. Le modèle est totalement adaptable en terme de longueur de corps et de manches, des indications sont données pour aider à ajuster selon la morphologie (buste court/long, bras court/long).

Comme d’habitude les techniques utilisées bénéficient d’un support vidéo made in Pandaland.

Le patron est à présent disponible sur Ravelry :

Voilà, c’était le modèle pandatesque du mois, je vous dis à bientôt pour de nouveaux modèles pandatesques et je vous laisse avec les jolies versions des testeuses, que je remercie du fond du coeur ❤

Des bisous❤

 

Publicités

Kropta et petit kropta, le modèle pour mâaaaleuh

Hello !

Et dire que j’ai failli oublier que j’avais un blog x) !

Mon petit billet mensuel (oui si j’arrive à faire 12 billets d’ici la fin de l’année, je serai heureuse) !

Aujourd’hui je vous parle d’un projet qui a mis un peu de temps à fleurir dans ma tête, sur mes aiguilles et sur mon pc : Kropta et petit Kropta !

Un pull pour nos hommes, petit ou grand 😉

Hé oui hé oui, il a encore fallu que je me bagarre avec les gradations enfant, mais ma foi, je crois que ça y est, je grade toute seule comme une grande, et surtout, je grade correctement ah ah !

Trêve de blabla, présentation !

Voici Kropta version adulte :

IMG_0039 IMG_0030 IMG_0028 IMG_0035 IMG_0026 IMG_0033

Un bon gros pull d’hiver, épais et chaud. Vous le voyez ici en taille S (90 cm tour de poitrine), porté par l’Énervement Fraternel. J’avais envie de tester un nouveau fil français, donc j’ai jeté mon dévolu sur la Kinna de Cheval Blanc, coloris ficelle. Oui parce que le noir et le bleu, ras les couettes ! Heureusement mon frère se laisse tenter par d’autres couleurs, et c’est bien pratique !

Il se tricote en 4 et 4,5 mm, autant dire que ça monte vite et bien. Le motif permet de ne pas s’ennuyer et d’égayer un peu ce pull tout simple.

Au niveau de la construction, il s’agit d’un bottom-up, on le tricote du bas vers le haut, tant pour le corps que pour les manches, puis on rassemble les trois pièces et on tricote un raglan. Vite fait, bien fait, zéro couture.

En modifiant légèrement l’encolure, on peut obtenir un très joli col bateau et … le modèle devient parfait pour les femmes ! Un petit hack du modèle par l’une des testeuses : pull simple et féminin, héhé, du 2 en 1 !

Et voici la version ptichoune ! Photos qui viennent tout droit de mes adorables testeuses, car toujours pas de mini panda en vue pour l’instant 😉 De la même manière, il va aussi bien aux garçons qu’aux filles :p

Parlons du patron !

Kropta : pour les adultes, tailles disponibles du XS au 6XL.

Petit Kropta : pour les enfants, 6 tailles disponibles, sans réel distinction d’âge, car les enfants sont tous très différents, mais grosso modo, ça va du 2 au 12 ans.

Tout est expliqué dans le patron pour choisir au mieux la taille. Le modèle est totalement adaptable en terme de longueur de corps et de manches, des indications sont données pour aider à ajuster selon la morphologie (buste court/long, bras court/long).

Comme d’habitude les techniques utilisées bénéficient d’un support vidéo made in Pandaland.

Les deux patrons sont à présent disponibles sur ravelry : ici (adulte) et (enfant), je vous invite à aller voir les versions des testeuses 😉

Et parce que la gestation de ce modèle un peu ambitieux pour moi a été assez longue, et que je suis vraiment heureuse d’en être venue à bout, je fête ça en vous offrant 25% de réduction sur l’achat des 2 patrons, avec le code « enduo » sur Ravelry, jusqu’au 19 mars 😉

Voilà, c’était le modèle pandatesque du mois, je vous dis à bientôt pour de nouveaux modèles pandatesques !

Des bisous ❤

Yellow power !

Helloooooo !

Bonne année à toutes ! Qu’elle soit pleine de joie et de jolis écheveaux colorés et doux (ben quoi ? C’est une priorité absolue, oui oui), et surtout, que la santé vous accompagne (c’est mieux pour tricoter) (oui sens des priorités mesdames, mesdemoiselles, sens des priorités !).

Je peux enfin venir vous papoter ! C’est qu’un déménagement ça prend du temps avant, pendant et surtout après (sans internet pendant 3 semaines … déchéance totale) … PFFF ! Je n’ai même pas pu travailler correctement avec tout ça grrrr !

Du coup aujourd’hui, je vous présente un petit nouveau, qui va débuter l’année tricotesque 2016 du panda ! J’aurai dû vous le montrer biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiien plus tôt … Mais que voulez-vous, on repousse une fois, deux fois, … ben oui forcément trois fois … voilà voilà …

Sans compter que j’ai dû le tricoter deux fois … fonte du panda oblige … Mon corps a décidé que la poitrine c’était inutile, je me suis retrouvée avec un pull sac … gneuuuuh ….

Oui parce qu’aujourd’hui, je vous parle de Dolos, mon nouveau petit pull multi ajustable, attention les nyeux c’est jauuuuune (il fait gris = photos pas top, j’apporte du soleil comme je peux !) (et fais froid les mains !) :

IMG_0465

IMG_0430 IMG_0451 IMG_0419 IMG_0414 IMG_0457

Avec ce modèle, j’avais envie d’aller un peu plus loin que le simple pull droit. Je voulais que chacune puisse l’adapter à sa morphologie. Ainsi, vous trouverez plusieurs versions dans ce patron : une version « droite », classique, sans adaptation particulière et une version « ajustée » à l’envie.

Vous voulez que le pull soit moulant au niveau de votre poitrine et de votre taille, mais vous voulez cacher votre petit ventre ? C’est possible.

Vous voulez simplement marquer la poitrine et faire une tunique évasée ? C’est possible également.

Il vous suffit de suivre les instructions pour chaque option.

Le petit plus de ce modèle, c’est que, quelles que soient les options choisies, les deux torsades, débutant au niveau du milieu du cou devant, dessineront une jolie courbe sur votre corps, permettant ainsi d’affiner la silhouette avec un minimum de travail sur votre tricot.

Je l’ai gradé du XS au 4XL (80 cm > 125 cm) en me basant sur le tour de poitrine.

En ce qui concerne la version ajustée : vous trouverez dans ce patron des ajustements poitrine allant du bonnet A au bonnet K. De même, vous trouverez un ajustement hanches allant de 3 à 28 cm (la différence entre votre tour de sous-poitrine et votre tour de hanches).

Dans le cas où vous feriez une version tunique/robe, des indications sont également données si votre tour de bassin est supérieur à votre tour de hanches.

Il s’agit d’un top-down, tricoté en rond. Un raglan basique, des torsades très simples et du jersey endroit et envers. Les quelques techniques utilisées dans ce modèle sont accompagnées d’un lien vous redirigeant vers une vidéo.

Bref, c’est un gros bébé bien complet qui tient en 6 pages, c’est du sport !

Il est à présent disponible sur Ravelry :

Et parce que c’est le tout début de l’année, que je suis ravie d’être venue à bout de ce gros morceaux, je vous offre 16 % (ben oui 2016 !) de réduction sur ce patron jusqu’au 15/01/2016 avec le code « HAPPYNEWYEAR » !

En attendant, je vous dis à très bientôt, quelque chose me dit qu’on va parler petons dans pas longtemps, et de plein d’autres choses, évidemment 😉

Des bisous ❤

Miaou miaou miaou …

Hé ben alors ?

Ça fait un bail que je ne suis pas venue ici ! J’avais une bonne excuse … comme d’hab hein ;).

Bah oui, depuis un mois, je vous retrouve chaque semaine devant ma caméra et donc sur vos écrans. Il fallait faire un choix, blogguer ou enregistrer … et voilà voilà.

D’ailleurs, merci pour vos retours et vos petits mots, c’est adorable <3.

Je vais créer une catégorie sur le blog pour que celles que ça intéresse puissent s’y retrouver (pour infos, depuis mon dernier article, il y a eu les épisodes 2, 3 et 4 qui sont sortis ! ). Je n’ai pas mis les liens ici avant car je sais que certaines n’aiment pas le système de podcasts, et donc je ne voulais pas les embêter avec ça. Mais après tout, pour moi, c’est aussi une façon de blogguer, donc je vous ferai un petit article à chaque fois que j’enregistrerai à présent.

Quoi qu’il en soit, aujourd’hui je viens vraiment pour blogguer !

J’ai un petit nouveau à vous montrer (j’ai plein de nouveaux à vous montrer, j’attends mes quelques jours de vacances pour faire le plein d’articles bloguesque avec photos !).

Je vous présente Gataki, mon tout dernier patron !

IMG_1313

Gataki est un pull estival, parfait pour les matins un peu frisquets ou les soirées un peu fraîches. L’encolure étant assez profonde, ce pull est fait pour être porté sur un débardeur ou une robe toute simple, voire un maillot de bain ;).

IMG_1334
C’est un pull court et loose. De fait, si vous avez peur d’être agacée par un décolleté qui glisse de l’épaule, on peut tout à fait rajouter un lien à nouer.

IMG_1328

C’est un pull totalement réversible, on peut porter le devant dans le dos et inversement.

IMG_1347
Le point de dentelle est associé à une fausse patte de boutonnage sur toute la longueur du corps. La coupe de base est droite, mais peut tout à fait être ajustée au niveau de la taille.

IMG_1320

Les critères pandatesques du patron : 

  • un panel de tailles allant du 34 au 52 (4XL).
  • un tableau de mesures qui vous aide à choisir votre taille au plus juste.
  • un patron qui peut être tricoté une taille en-dessous si on souhaite quelque chose de plus près du corps (aisance originale de 15 cm).
  • des conseils pour ajuster ou non ce qu’on veut (coupes droite ou cintrée basées sur les morphologies en H, A et 8).
  • des pas-à-pas illustrés et expliqués pour toutes les techniques utilisées dans ce modèle.
  • des petits cœurs à la fin du patron pour vous souhaiter un bon tricot

Niveau de difficulté après vote des testeuses : 2/5, soit ce que je mets généralement sous « débutant avancé».

Un petit aperçu :

aperçu

Et il est, à présent, disponible sur Ravelry GRATUITEMENT !

Ben oui, je vous avais dit qu’il y aurait une surprise en août 😉

Je vous invite à aller voir les versions des testeuses par ici pour vous rendre compte de la diversité du patron :

Elles étaient 10 à participer à ce test, grand merci à elles et à leurs yeux de lynx

Grand merci à ma chère Disou pour l’aide qu’elle m’apporte à chaque fois qu’il faut checker la version anglaise

Et moi, ben je vous dis à bientôt, soit ici, soit sur vos écrans (car je suis bien plus bavarde en podcast), pour plein de nouvelles surprises !

RDV Boulet #7

Je parlais de tenir ses résolutions au tout début de l’année, et voilà 10 jours que je n’ai rien publié. Les événements récents n’aidant pas à nager dans un monde joyeusement laineux et coutureux …

Mais reprenons du poil de la bête, aujourd’hui, c’est le RDV Boulet d’Emmanuelle, j’ai été très mauvaise élève, comme vous allez le voir …

Je n’ai pas touché à mon fameux boulet granny blanket depuis … ne comptons pas, ça ferait mal aux yeux. 

Il en est toujours là où il en était la dernière fois ou presque. J’ai rentré tout les fils des carrés et j’ai dû en faire 4 ou 5 verts.Une petite avancée à noter quand même, j’ai jeté mon dévolu sur le marron comme couleur complémentaire (c’est mieux que rien hein) :

IMG_0352

Mais pour vous prouver à quel point je peux être mauvaise élève, je viens vous présenter deux nouveaux boulets.

Yep, DEUX ! 

Le premier, commencé début novembre, je ne l’ai pas touché depuis presque autant de temps que boulet premier du nom … Il s’agit d’une étole, Pythia. Proposée en KAL mystère par sa créatrice, découverte par Disou la tentatrice, j’ai accepté de la rejoindre pour un KAL entre amies, et puis … ben voilà hein :

Le modèle est très beau, très dentelle et dispos dans plusieurs langues en plus (dont le français). En plus, je me facilite la tâche en ajoutant des perles … Bref, elle n’est pas prête d’être finie !

Second nouveau projet boulet : Lisette de Lilicommetout. Alors, là, je le dis tout de suite, c’est pas ma faute !

L’énervement fraternel m’a offert ceci à Noël (j’ai rien « commandé » hein, c’est lui qui a tout fait tout seul avec La Dame) :

Il m’en a offert 10 comme ça. J’ai absolument craqué sur le colori, j’ai voulu le mettre tout de suite sur mes aiguilles !

Voyez que c’est pas ma faute. 

J’ai cherché longtemps un modèle qui correspondait à l’échantillon, et eureka j’ai trouvé Lisette. Sauf que Lisette, c’est du 3.75mm, c’est presque 400 mailles montées depuis le bas, c’est que du jersey (vous connaissez mon amour pour le jersey). Bref, c’est LONG !  Voici la dernière jolie photo que j’ai faite, juste après avoir fini les côtes :

Je le tricote de temps à autre et je viens de tout juste terminer la première pelote. Ce qui fait à peu près 12 cm de hauteur seulement … (moche aperçu ici). La vraie couleur est un poil plus orangé.

Bref, mauvaise élève, essentiellement dû au fait que j’ai créé 2 cardigans et 2 accessoires entre novembre et janvier, que j’ai eu quasiment 10 jours sans tricot pour cause d’édition massive … et les quelques cadeaux de noël … Et c’est pas fini car je suis dans une vraie folie du prototypage …

Mais maintenant j’ai de quoi tenir le RDV Boulet encore au moins 1 an entier :p

Garde-robe canine

Avant de blablater couture, un grand merci aux participantes du KAL bonnet « Sur la tête ». Nous avons toutes fait quelque chose de différent, que ce soit en couleur, en fil, en modèle. La petite mosaïque est très chouette. Allez y faire un tour si ce n’est déjà fait. Elle est à présent complète, anonyme ne s’étant pas manifesté et Lokie n’ayant pas publié depuis près de deux mois sur son blog, je ne pense pas qu’il y aura suite.

Merci également à celles qui en ont profité pour s’inscrire au KAL suivant, je suis contente que l’expérience vous ait plu/motivé pour continuer l’aventure. Je vous concocte un petit Kal pour la mi février, on en reparle d’ici lundi prochain ! 

Toujours avec l’envie de m’améliorer en couture, j’essaies de recycler un maximum de vêtements que personne ne porte.

Dans cette grosse pile de recyclage se trouvaient un gilet en acrylique tout bouloché, une veste polaire au zip cassé, une doudoune sans manche trop petite ou trop moche selon qui veut la porter.

Je n’ai pas de photo de ces pièces car je ne pensais vraiment pas réussir à faire quelque chose de potable avec, mais il se trouve que si !

Depuis l’arrivée du petit Cadoc, on se creuse la tête pour pouvoir adapter l’environnement autour de lui. Et depuis quelques jours le grand froid s’installe dans la région, il faut donc voir à fournir la garde-robe du toutou ! (reste de la lubie qu’on avait d’habiller notre gros frileux de huahua).

Du coup, j’ai sorti la feuille, le crayon et la grande règle de bois, puis après quelques mesures, j’ai dessiné un patron de pull pour toutou. J’ai décidé que, perdu pour perdu, ça ne me coûterait rien de couper dans des fringues trop usées pour les porter.

Et voici donc le prototype qui en est sorti :

Fotor1119220712
Déjà tout sali car plusieurs fois étrenné au bord du Thouet bien boueux …

Extérieur : polaire bleu ciel toute douce toute chaude

Intérieur : pull acrylique marron, jersey pour la doublure, côtes pour le col et les côtés

A la base, il n’y avait pas les rajouts en côtes sur chaque côtés. Mais j’ai mal calculé la largeur du popotin de m’sieur Cadoc, j’ai donc rajouté après moult essayage, et au final ce n’est pas si mal. J’en ai profité pour faire une couture en zigzag sur les bords, façon turquoise qui pique les yeux, pour le fun ! (t’façon il s’en fiche lui). Je ne suis pas trop mécontente de la chose. Cela m’aura permis de découvrir que la laine et le polaire, ça glisse MAL.

Une ou deux photos portées, en plein milieu du salon ,désolée pour le « cadre ».

Pour le coup, le lendemain, j’ai voulu retenter la chose, légèrement poussée par la Dame qui voulait un manteau doudoune. Peut-être ne le savez-vous pas, mais ce genre de petit pull/manteau, coûte la bagatelle d’une soixantaine d’euros, si ce n’est plus, donc je fus forcée de tester !

J’ai donc repris mes ciseaux, et cette fois, j’ai taillé dans une doudoune, pas trop épaisse tout de même, même si plusieurs fois, je me suis faite avoir par l’effet « épais » des couches, et que j’ai oublié de rabaisser le pied de la màc (donc oui j’ai cassé des aiguilles …).

Et voici ce que ça donne :

pizap.com13848951861431

Doudoune molletonnée doublée de polaire

Biais en toile (?) qui traînait depuis 10 ans.

Et là ça en jette un peu non ? Je suis super contente de mon recyclage, il a beaucoup d’allure avec ce joli biais (qui cache presque toutes mes erreurs, le pied !). Je me suis amusée à coudre avec du fil jaune, puis roux (mix de rouge et de marron), puis je ne sais plus, j’ai enchaîné les bobines pour « faire du vide ». J’ai gardé le col de la doudoune tel quel, on peut d’ailleurs voir la petite pression (qui ne sert absolument à rien d’autre qu’à faire joli). J’ai testé la boutonnière (ouah c’est magique ce truc, j’ai eu envie de faire des boutonnières partout suite à ça !) pour pouvoir passer la boucle du harnais. Bécasse que je suis, Cadoc faisant le fou à côté de moi, je me suis déconcentrée et je l’ai faite dans le mauvais sens …

Bref, Cadoc est prêt à passer l’hiver. La Dame, toute contente, veux que je lui en fasse un troisième, encore plus épais, dans une grosse doudoune rouge. Je ne sais pas pourquoi mais je n’ai pas très envie de recasser des aiguilles de m’y remettre. Alors, discutant avec une collègue de travail, elle a été lui montré la garde-robe canine fraîchement cousue, et vous savez quoi ? Je dois faire un pull pour un autre toutou, bien bien plus gros, le stress !

Moi coudre pour quelqu’un ?! ah ah ah …