Flower Power

Le printemps se termine bientôt il paraît.

Et vous savez quoi ? Les knit-tests du panda se sont terminés aussi, youpi 🙂

De quels tests je vous parle ?

Hé bien ceux des Pissenlits …

DSCN3571

… et des Sanvitalias

DSCN3742

Ça vous revient ? 🙂

Comme d’habitude, des testeuses en or, des fautes à la pelle de la part du panda, beaucoup de diagrammes (je m’y fais vous avez vu ? le panda vaincra !) et au final deux patrons qui naissent presque tout seul.

Ce fut l’occasion de découvrir la créativité de certaines … Et si je vous montrais un petit florilège  de tout ça ? Vous allez voir, y’a du beau <3. Il y a des Pissenlits des neiges, d’autres plus ou moins givrés, des multicolores des bois, des « on s’arrache les cheveux pour les faire bicolores, mais purée c’est beau » (poke tic et tac), il y en a même des rayés, qu’on a pas besoin de se casser la tête pour faire des fleurs bicolores, ça se fait tout seul ! Et enfin de jolies Pissenlits romantiques qui laissent rêveur …

C’est beau hein ?

Et puis certaines, parfois les mêmes, se sont lancées dans les mitaines, en s’inspirant ou non des résultats des autres :

J’adore ❤ Il manque encore une petite paire, mais ça ne saurait tarder.

C’est dingue de voir son propre patron interprété de différentes manières toutes aussi jolies les unes que les autres. Ça ouvre de nouvelles perspectives, de nouvelles idées …
Grand merci à toutes mes testeuses, sans qui ça n’aurait pas été possible ! Certaines ont eu chaud aux fesses pour terminer dans les temps et ont bataillé dur dur dur ! Mais elles l’ont fait, ce sont des warriors du tricot, moi je vous le dis !

Pour certaines c’était leur baptême du feu, que ce soit un tout premier test, une toute première paire de chaussettes, ou juste une première avec moi, ou les trois à la fois ! Je crois que l’expérience a été plutôt satisfaisante hihi :).

Alors, je sais que le printemps est fini, que l’été arrive et qu’on n’a pas envie de se tricoter des vêtements chauds, mais là, nous parlons de mitaines et de chaussettes, des accessoires tout petit, qui montent très vite et qui ne tiennent pas chaud quand on les tricote. C’est donc, au contraire, le moment rêvé pour les confectionner et préparer l’automne prochain !

Vous trouverez donc :

les Pissenlits ici  

les sanvitalia ici

Et puisque je me suis bien cassée la tête pour le finir dans les états (le panda et ses idées loufoques, vous savez …), mais également pour le mettre en ligne (quelle affaire !), l’ebook rassemblant les deux, avec petite ristourne intégrée, elle est pas belle la vie ? Et c’est par là que ça se passe : Flower Power.

Et si vous n’aimez ou ne pouvez pas passer par Ravelry, vous pouvez les acheter directement en passant par les petites cases ci-dessous :

Pissenlits

Sanvitalias

Flower Power

Et voilà encore une aventure qui se termine, elle fut fort agréable encore une fois 🙂

Vous verrez bientôt déferler, sur la blogo, les pissenlits de mes testeuses partout, avec de jolies photos, jetez-y un oeil.

Quant à moi, je vous donne bientôt rendez-vous pour un nouveau test, nouvelle aventure !

Bon tricot ❤

Boooo oooo oooo oooo oooo

(C’est quoi ce titre ?)

Ben si, mettez votre pagne de feuilles vertes, votre coiffe de plumes, dessinez vous quelques peintures de guerre sur le visage, dansez en rond autour d’un feu de camp, n’oubliez pas de mettre vos Mihawk, faites Boooo oooo oooo oooo oooo et ça y est vous voilà déguisé en indien !

(Il faut vraiment beaucoup d’imagination je l’accorde).

Le voici, le voilà, le patron des Mihawk est maintenant disponible sur Ravelry sur sa page dédiée.

Pour Rappel, ce sont des chaussettes ! Mais pas n’importe quelles chaussettes ! Elles sont ornées d’une double flèche, vi. (D’où le rapport avec les nindiens, ben vi). Et comme le panda est coquet, il y a de jolies pointes au niveau de la cheville.

DSCN2967

Je dois vous dire que le test s’est formidablement bien passé ! Très très agréable de travailler avec mes 5 testeuses (oui le possessif, vous êtes à moi maintenant mouahahah). Je n’ai qu’une hâte, refaire un patron de chaussettes pour recommencer ce genre de test.

Et pour vous donner une idée des différentes Mihawk issues de ce test  (clic sur le lien pour voir tout pleins de jolies photos bien mieux que les miennes 🙂 ):

Et voilà, il ne vous reste plus qu’à les tricoter à votre tour 😀

« Réchauffe-moi » (KAL gilet inside)

Hé bien hé bien, nous y voilà.

Je vous annonce aujourd’hui les résultats du vote pour notre fameux KAL gilet. Et en image c’est encore mieux :

vote kal gilet
Mon vote n’apparaît pas, mais il est pour le Aidez 🙂

C’est donc le Aidez qui arrive en tête ! (Merci au petit Hérisson qui l’a proposé, il a fait fureur !)

Suivi par le February Lady.

Ce sont donc les deux modèles choisis pour ce KAL.

Vous pourrez trouver le patron du Aidez, en anglais, sur la page projet Ravelry. Sachez que je suis en train de le traduire en français (il sera prêt d’ici ce soir). Je l’enverrai par mail en pdf aux participantes qui feront ce modèle/le réclameront.

Vous pourrez trouver le patron du February Lady en anglais sur la page projet Ravelry. En français, en document word à cette adresse. La variante Lady Chatreuse est disponible en français à cette adresse.

Les règles du KAL :

  • Il faut faire l’un des deux modèles votés. On peut faire les deux si on est très courageuse 🙂 .
  • On a le droit de faire des modifications sur le modèle. Par exemple pour le Aidez, on peut ajouter ou retirer des torsades ; Pour le Lady February on peut faire son dérivé, le Lady Chatreuse. On peut transformer les deux modèles en pull si on le souhaite. Faire des manches courtes, longues, 3/4. Les tricoter plus long, plus court, plus large, avec un fil plus épais, moins épais, etc …
  • Un topic spécial a été créé dans mon groupe Ravelry ici. Il suffit de rejoindre le groupe. On peut y discuter de tout et de rien, et surtout de ce KAL. Alors, oui je sais, c’est une plateforme en anglais … Pour celles qui ne sauraient pas trop comment ça fonctionne, gardez le lien du topic dans vos favoris, et lorsque vous voulez participer à la discussion, cliquer simplement sur « Reply » (répondre), taper ce que vous avez à dire, puis cliquez sur « Post reply ». Et c’est tout 🙂
  • Tout le monde peut participer, même celles que je ne connais pas et qui débarquent par ici sans prévenir, celles qui me suivent en secret, celles qui sont trop timides pour se découvrir… Ch’ui un gentil panda qui ne mord pas.
  • On s’inscrit en laissant un petit mot sous cet article et on n’oublie PAS de mettre son petit nom et une adresse de contact /blog valide. On oublie pas de préciser le modèle qu’on tricote.
  • On peut inviter les copines à nous rejoindre si on a envie de partager.
  • On peut envoyer une photo du devoir fini au panda à son adresse mail perso si on l’a, ou à celle-ci : LetipandaBC@gmail.com, si on veut lui faciliter la tâche pour faire la mosaïque de gilets doudous le jour J. Si possible l’avant-veille/veille.

La date où on rend sa copie (on ne publie son article sur son blog que ce jour là, pas avant 🙂 ) :

Le 15 avril 2014 

(en espérant fortement que ce sera la fin de l’hiver, et non le milieu comme l’an passé :p)

Cela vous laisse presque 5 mois pour en venir à bout (un délai sera toujours négociable en temps voulu).

Alors qui est partante ?

Petite Belge  (Aidez)

Didine tricote (Aidez)

Aiguilles du Hérisson (Aidez)

Sophie (February)

Miss Cox

Tic et Tac (Aidez)

Aurélie la souris aux petits doigts (Aidez)

Elisheba (Aidez)

Alfafa (Aidez)

Lydia 

Manzelle Fifi

Laure (Aidez)

Emeraude (Aidez)

Virginie (Aidez)

Lili (Aidez)

Lorr’aisne (February)

Cauvin Ulrich (Aidez)

Mafamafa (Aidez)

Carofoliz (Aidez)

Isabelle (Aidez)

Lucie (Aidez)

Mylène l’Italien (Aidez)

Fazeolo (Aidez)

Ze Fanny Mummy (Aidez)

Jeu de mains, jeu de … (proposition de Kal inside)

Vilain(e)s ? Peut-être oui, si l’on considère que les tricoteuses sont de vilaines dépensières en pelotes de laine. 🙂

Aujourd’hui, ou plutôt hier, je devais vous montrer ce que j’ai réalisé pour le D13 de septembre (oui on est le 21 je sais, mais j’ai eu dérogation de miss Sophie jusqu’au 20, et je suis quand même en retard), MAIS, Graouuuu, mon nouveau bébé, est encore au blocage, donc il faudra attendre demain ou … pire, après-demain pour que vous puissiez le voir snif …

Du coup on y reviendra plus tard, j’ai plein de choses à dire dessus.

Alors, j’ai bien lu tous vos avis sur le sujet général du Kal. Et je dois dire que vous êtes toutes d’accord et pas d’accord. Ah ah !

Mais, le panda va tenter de mettre tout le monde d’accord, alors c’est parti !

Donc, j’avais prévu de faire un Kal « hauts les mains !  » un de ces jours, Mamieblue m’a devancée dans sa proposition, je crois qu’il est plus que nécessaire d’en faire un. Ainsi le prochain Kal sera consacré aux gants, mitaines et autres moufles.

Comme d’habitude, je vous dresse un joli panorama de modèles gratuits ou non, histoire de vous donner des idées.

On peut donc verser dans la dentelle ou le point relief :

Fotor0921212722
De haut en bas : modèle 1modèle 2modèle 3modèle 4

Dans le joli motif :

Fotor092121238
De haut en bas : modèle 1 modèle 2 –  modèle 3 – modèle 4

Dans le crochet :

De haut en bas : modèle 1 - modèle 2 - modèle 3 - modèle 4
De haut en bas : modèle 1 modèle 2 modèle 3modèle 4

Dans le jacquard et/ou l’animalier : 

De haut en bas : modèle 1 - modèle 2 - modèle 3 - modèle 4
De haut en bas : modèle 1modèle 2modèle 3modèle 4

Dans le choupinet avec des noeuds ❤ :

De haut en bas : modèle 1 - modèle 2 - modèle 3 - modèle 4
De haut en bas : modèle 1modèle 2modèle 3modèle 4

Ou dans l’étrange et le déguisement :

De haut en bas : modèle 1 - modèle 2 - modèle 3 - modèle 4
De haut en bas : modèle 1 modèle 2 – modèle 3 modèle 4

Dans l’attitude geek (reconnaîtra qui pourra le modèle n°1 à quelle maison de GoT cela fait référence hihihi) :

De haut en bas : modèle 1 modèle 2 modèle 3modèle 4

Ou dans le gant, tout simplement :

Fotor0921212150
De haut en bas et de gauche à droite : modèle 1modèle 2 modèle 3modèle 4modèle 5

Alors qu’en pensez-vous ? Il y a des modèles qui font rêver non ?

Dans le but de mettre tout le monde d’accord, selon les exigences de chacune, le panda a décidé les règles suivantes pour ce Kal « hauts les mains » :

– Le modèle est libre de choix.

Une petite règle à suivre : quel que soit le modèle, il faut utiliser au moins une laine de son stock en vue de de satisfaire celles qui veulent vider les stocks ou utiliser les restes (ne mentez pas, je sais que vous en avez de toute façon !). Bien sûr, on peut tricher en utilisant même simplement 5 cm d’un reste (par exemple en tant que marqueur, oui j’ai dit tricher, autant que ce soit « gros »), tant qu’on respecte la règle et qu’on le signale le jour où l’on rend la copie.

– On peut faire un ou plusieurs modèles, pour la personne de son choix.

– On s’inscrit en laissant un petit mot sous cet article (on ne joue pas la timide, ch’ui un gentil panda) et on n’oublie PAS de mettre son petit nom et une adresse/blog (je cherche toujours anonyme pour le Kal bonnet …).

– On peut inviter les copines à nous rejoindre si on a envie de partager.

– On peut envoyer une photo du devoir fini au panda à son adresse mail perso si on l’a, ou à celle-ci : LetipandaBC@gmail.com, si on veut lui faciliter la tâche pour faire la mosaïque de menottes enlainées le jour J.

Et le jour J sera donc * roulement de tambours * : Le 20 janvier 2014 .

Je vous prépare un Kal tout mimi, qui sera annoncé début janvier, type petit et rapide à faire, qui peut utiliser plein de restes de laine, et axé plutôt pour les nenfants.

Je vous prépare un Kal « surprise » qui débutera à la mi-février, le temps pour moi de créer un modèle (et vous aurez une petite photo teaser pour les plus méfiantes aux surprises 😉 ). Sachez d’ores et déjà que ce sera un accessoire d’hiver.

Je vous prépare un Kal à plus longue échelle également, pour lequel nous voterons un ou deux modèles préférés, selon les goûts de chacune, piochés dans des modèles gratuits. Sans doute un pull ou un gilet.  Nous déciderons ça dans quelques semaines. La copie sera à rendre probablement pour la mi-avril (t’façon il fait froid en avril maintenant non ?).

Entre temps, à partir de la semaine prochaine, débutera le test pour le châle Graouuuu, mais je vous en parlerai plus dans un jour ou deux.

Il y aura aussi un test de modèle pour homme d’ici un mois environ. Si le panda ne grille pas trop de neurones d’ici là.

Il y aura un autre test pour châle vers la mi-novembre, versé dans la torsade celui-ci.

Et je crois que pour l’instant, ça suffira bien 🙂

Alors, qui se lance ?

Eljenor

Sophie

Lucie

Ma petite factory

JulieFDM

Miss Cox

Elisheba

MamieBlue

Vaallos

Mayalili

Emy

Oh my laine !

Kawine

Labikette

Bene

99moutons

Alfafa

Pessinette

Ally and Woozle

Petite Belge

Tic et Tac

Clairette tricote

Jakecii

Ze Fanny Family

Madinina

Nathellis

Lorr’aisne

Lonzine

Sur mes aiguilles

Vekao

Tic et Tac

Lady Craftsy

Aurélie la souris

Tout Chocolat

Et si vous me disiez ?

Bonjour bonjour !

Alors plein de choses à dire et à demander.

Pour commencer, je remercie Lonzine et Elisheba de leur tag, promis j’y réponds dès que je peux (vous le savez, je fais toujours des articles très longs, donc ça demande du temps).

Je suis pas mal occupée en ce moment, puisque je suis en train de créer deux un nouveau châle (qui DOIT être prêt pour le 20, je m’y efforce Sophie :)).

Vous vous en doutez, il y aura donc bientôt appel à testeuses. J’y reviendrai, mais si cela vous intéresse, le châle a un esprit « graouuuu » / félin tigrounet. Il est bicolore, mesurera environ 70 cm de large au point le plus fort, et peut aller jusqu’à 2 mètres de long. Il se tricote en aiguille 4mm, pour un échantillon de 21mx28r. Au niveau technique, rangs raccourcis en pagaille et un peu de dentelle simple. Je vous préviens, le châle est « spécial », tant dans sa forme que dans son motif, il peut ne pas plaire.

Ensuite, j’aimerai vous parler de Kal.

MamieBlue m’a informé ce matin qu’elle avait fini son bonnet pour le Kal dédié du 15 Novembre. (Oui déjà !). Et elle m’a demandé quel serait le sujet du prochain Kal (en me suggérant chouïa les mitaines 😉 ).

De cette question me vient plusieurs idées, mais pour ça il me faut vos avis.

  •  Que diriez-vous d’un Kal mitaines/gants/moufles pour la mi-janvier ? J’avais prévu d’en proposer un, puisque MamieBlue le suggère, je suppose que ça intéresse peut-être d’autres tricoteuses. D’autant plus que des mitaines, c’est encore un accessoire vite-fait.

– Si oui, voudriez-vous y inclure pour cette fois  :

  • une technique imposée ?
  • un ou des modèles imposés parmi un créateur spécifique ?
  • un ou des modèles imposés dans un magazine spécifique ?
  • si oui, quelle technique vous intéresse ? quels modèles vous intéressent ?
  • un thème imposé ?

– Si non, voudriez-vous juste un Kal comme les deux précédents, technique et modèle libre ?

Dans cette optique, pour plus tard :

– un Kal à technique imposée mais au choix de modèle libre, vous intéresse-t-il ? (exemple, technique imposée : jacquard, modèle : celui que vous voulez).

– un Kal à modèle imposé vous intéresse-t-il ? (exemple : on fait toutes le même choupi gilet, choisi après vote par majorité, avec un délai bien plus long que celui des précédents kal, cela va de soi).

– un kal à thème imposé vous intéresse-t-il ? (couleur, forme, saison, matière,… à la manière des Défi 13 en somme). C’est le genre de thème qui vous pousse à réfléchir et à vous lancer des défis.

– De plus, je sais que c’est bientôt Noël dans le monde des tricoteuses, moi-même j’ai déjà acheté l’essentiel de la laine et des modèles que je ferai en cadeaux pour ma famille, je suis dans les starting block donc ! Je pense ne pas être la seule à faire ce genre de choses. Du coup, est-ce que la mi-janvier  pour le prochain kal est un délai trop court pour certaines ?

– Une idée loufoque, mais est-ce qu’un kal surprise vous intéresse ? Comprendre par là, tricoter l’une de mes créations, en recevant gratuitement semaine après semaine les instructions avec un suivi dans le groupe Ravelry ? Un kal étalé dans le temps mais sur lequel on travaille régulièrement, dont on peut discuter quand on veut …

Bref, vous voyez à peu près où je veux en venir, qu’est-ce qui vous tente pour la/les prochaines fois ? J’ai plein d’idées, mais je n’oses pas les lancer. A vous de me dire !

Une dernière chose. Au dernier Kal, chaussettes donc, Labikette avait tricoté cette paire. Il faut croire qu’elle a beaucoup plu, puisque trois d’entre nous (notre petit groupe kalesque) ont flashé dessus. Du coup, sur l’initiative de Lazybene, un kal kalajoki a été lancé. Si vous le souhaitez vous pouvez nous rejoindre en vous inscrivant sur son blog ! On rend la copie le 1er novembre.

Voilà, je crois que tout a été dit !

Sur la tête … (proposition de Kal inside)

Bonjour, bonjour !

Nous en avons donc terminé avec nos chaussettes puisqu’il semble que l’heure de les montrer au grand jour approche !
Du coup j’ai bien envie de vous proposer un nouveau Kal ! J’ai eu des retours positifs, donc autant continuer 😉
Alors pour cette fois encore, rien de compliqué, rien de fastidieux, rien qui « prend-trop-de-temps » (oui je pense à celles qui ont/vont commencé/er les cadeaux de Nowël) et un libre choix. Je vous propose de préparer nos têtes pour l’hiver ! Nous allons faire un « Kal bonnet ».
Bonnet, béret, chapeau, cloche, slouchy, peu importe, tant que ça va sur la caboche !
Quelques exemples pour vous donner des idées :
– De la dentelle ou des motifs
1. modèle ici – 2. modèle ici – 3. modèle ici – 4. modèle ici.
– De la couleur et de la fantaisie :
1. modèle ici – 2. modèle ici – 3. modèle ici – 4. modèle ici – 5. modèle ici
– Pour les mâles :
1. Modèle ici – 2. modèle ici – 3. modèle ici – 4. modèle ici
– Du jacquard et de l’animalier :
1. modèle ici – 2. modèle ici – 3. modèle ici – 4- modèle ici
– Pour les nenfants :
1. modèle ici – 2. modèle ici – 3. modèle ici – 4. modèle ici
– De l’excentricité à plus ou moins haut degré :
1. modèle ici – 2. modèle ici – 3. modèle ici – 4. modèle ici
Pas mal tout ça non ?
Et ce n’est qu’un tout petit aperçu de ce qu’on peut trouver comme modèles. Il y en a bien un milliard de disponibles (mais non je n’exagère pas !).
Alors, comme les chaussettes, vous faites ce bonnet pour qui vous voulez. Aucune contrainte niveau technique ou couleur. D’ailleurs, vous pouvez en faire un ou dix, peu importe. Pour participer, hop hop hop, on laisse un petit commentaire sous cet article, et le jour J je ferai, avec votre permission, un petit tableau récapitulatif.
La date de remise du devoir : le 15 novembre !
Surtout surtout, on n’hésite pas à s’inscrire, même si vous n’avez jamais commenté avant, je ne mords pas, plus on est de fous, plus on aura chaud à la tête !
Qui est partante ??
PS : On oublie pas que le Kal chaussettes se termine le 3 septembre, j’espère voir vos petons à toutes ♥

Cougar !

Hey hey !

Ça faisait un bail que je n’étais pas passé par ici … La faute à un Nhomme qui est arrivé à bon port chez le panda. Et du coup, ça chamboule pas mal les habitudes ! Imaginez, passer de 10h de tricot par jour à presque rien ! Dur dur pour le petit panda qui se sent frustrée des aiguilles. 
Néanmoins, le rythme revient petit à petit et j’ai réussi à avancer quelques petites choses. Notamment un petit sac pour la Dame. Je vous montre : 

Et oui, le voilà enfin, le fameux sac au crochet que la Dame me réclame depuis ….. 6 mois. Elle en voulait un adapté à son énorme porte-feuille, pour aller faire le marché tranquille. 
Et ben voilà, suffisait d’attendre de demander ! 
J’ai trouvé le modèle sur Ravelry ici. J’ai utilisé de la laine 100% acrylique, couleur saumon, venue tout droit d’Algérie, la même qualité que pour mon sac. Fil double, crochet n°5. Elle a un aspect un peu brillant, qu’on ne voit pas sur les photos, puisqu’il y a des petits fils incrustés, je ne sais pas ce que c’est, une sorte de plastique ou autre. 

Toujours sur ma lancée du recyclage, j’ai utilisé des perles en bois provenant d’un sac à main. Sac à main acheté sur le site d’un créateur indépendant, dont les anses étaient constituées de rangs de perles en bois. Anses qui ont cassé après deux jours d’utilisation. Sur le coup, ça fait super plaisir !!!

Le rabat de la pochette est construit de manière à être asymétrique sur l’un des cotés. Ainsi, on peut ajouter, si on le veut, de petites franges. Trois petites tresses sur le côté opposé pour attacher l’un des coins par sécurité, et voilà ! 
Pour la anse, une bonne trentaine de fils de 2m environ, lacés à la manière des macramés. Sauf que je n’ai pas bien calculé, 2 mètres ne suffisaient pas à faire la anse d’une longueur satisfaisant la Dame. Du coup, on bidouille et on rajoute des perles au bout. Au final, cela prolonge l’aspect bordélique asymétrique de ce sac ! 
Mais alors, pourquoi « cougar » ? 
La Dame a choisi un tissu de doublure pour le moins original ! 
Hé oui, couture à la main …
Absolument pas fan (ni elle ni moi) de ce motif, nous avons récupéré un t-shirt à manches longues provenant de chez Mamie Panda qui vidait ses armoires. Bon, on n’avait pas super envie de le porter, ni de le recycler en un autre vêtement. Mais alors pour un sac, et ben ça le rend unique et puis personne ne le voit à part toi ! Et donc, l’opération recyclage s’en porte bien. 
Doublure cousue à même la pièce en laine, puisque le sac se monte d’une seule pièce. Le corps se fait en mailles serrées et le rabat en mailles serrées piquées dans le brin arrière. Il suffit ensuite de coudre les bords ensemble, et c’est terminé puisque la doublure est facultative.  Le patron est donc très facilement réalisable et accessible aux débutantes. 
Evidemment, je n’ai pas fait exactement le même nombre de mailles que celui préconisé par le pattern original. J’ai dû adapter au monstre de machin en cuir de la Dame. Par contre, je ne me rappelle pas combien de mailles j’ai monté … De même pour le nombre de rangs montés … Je pense à une vingtaine en plus … Je n’ai pas compté, j’ai mesuré, du genre à l’arrache (comprendre, avec le porte-feuille posé dessus pour être sûr que ça entrait). 
Bon apparemment, la Dame l’aime beaucoup. 
J’ai passé deux ou trois jours dessus … Autant dire que pour moi c’est beaucoup trop long pour ce que c’est. En théorie, en une soirée, il aurait dû être terminé. Mais bon, ce qui compte, c’est qu’il soit terminé !

Des papillons sur les fenêtres …

Esclave je suis …

Oui oui, cela devient récurrent, mais je vais vous montrer encore un petit quelque chose que j’ai fait sur demande de la Dame. 
Si vous vous rappelez mes petites péripéties au pays de mon Nhomme-Mari, j’avais eu un problème pour remplir ma valise puisque je ramenais tissus, laine et autre ouate encombrante, pour un volume valise disponible bien trop petit en apparence.
Parmi tout ce fourbi, se trouvait un coupon de 4m sur 1.50m de tulle vert. Tulle expressément réclamé par la Dame pour y tailler des rideaux. (Même que le Nhomme a voulu en acheter de toutes les couleurs, mais que j’ai dit non) (Et j’ai bien fait sinon je serai toujours esclave). 
Evidemment, puisque c’est la Dame qui a réclamé le tissu, c’est elle qui a cousu les rideaux ! Nan mé oh. 
Mon état d’esclave a commencé lorsqu’ils ont été terminés… J’avais pour mission de les rendre originaux. 

Commençons par le tissu. 
Ce tulle vert est assez difficile à décrire niveau couleur. A la fois vert clair, vert doré, vert pailleté, vert foncé, vert polychrome. Il ne cesse de changer de ton en rapport avec la lumière qu’il rencontre, une véritable merveille. D’autant plus difficile à capturer en photos. Je m’excuse d’avance pour la qualité des photos … J’ai fait ce que j’ai pu ! En réalité, ce tulle est magnifique et aucune photo ne le montre assez. Il éclaire la pièce contrairement à ce qu’on pourrait croire sur la photo suivante. 
Mon rôle, égayer encore plus tout ça. 
Pour se faire, avec la Dame, nous avons décidé que je crochèterai de petites choses, afin de ne pas surcharger inutilement le rideau. J’ai choisi un fil à crocheter tricolore, que vous avez déjà vu ici, ce qui tombe bien puisque le repose-pied en question se trouve juste à coté !  Une pelote et demi au total, un crochet de 1.75 mm, des heures et des heures de crochet (pour des choses si petites, c’est un comble). 
Bref, j’ai donc fait une ribambelle de papillons pour le haut : 
Mais si, regardez bien : 
On zoome encore : 
Désolée pour l’effet flash … je n’ai pas pu faire mieux … 
Et une ribambelle de picots (aaaaaaah je déteste ça), pour le bas, car la Dame voulait cacher l’ourlet pas tip top. (exigeante avec ça !)

Qui, une fois rassemblés, forme une cascade de petits picôts : 
Et puis bien sûr, des embrasses à rideaux, le truc que la Dame m’a bien fait comprendre que c’était obligatoire de les faire parce que sinon c’est pas joli de tout le temps les laisser détacher. Ouais ouais ouais, c’est ce qu’on dit ! Pour cela, j’ai crocheté directement sur des anneaux à rideaux (même idée recyclage que le précédent billet), voyez plutôt : 
Bref, je m’y suis collée … Et vous aurez donc constater l’apparition de deux petits papillons marrons : 
Bon, lui je ne l’ai pas inventé, je suis tombée dessus totalement par hasard lors de ma fouille quotidienne sur Ravelry. Il s’agit d’un patron gratuit en anglais, dispo ici. Il tombait parfaitement au bon moment ! 
Et voilà des papillons illuminés sur les fenêtres ! En plein soleil, c’est éblouissant (sans exagérer !)
Si vous avez bien regardé la photo dont je vous parlais au début, vous aurez remarqué que du tulle, il y en avait aussi un coupon rose … Oui mon calvaire d’esclave n’est pas terminé ! Pour tout dire, les rideaux sont prêts depuis des semaines, mais moi non ! 
Ce sera donc pour une prochaine fois (dès que j’aurai trouvé l’inspiration) ( je ne peux pas mettre des papillons sur toutes les fenêtres !) (je suis ouverte à toute idée). 
Non, la prochaine fois, disons même, les prochaines fois, ce sera une avalanche de billets couture. Et il paraît même que la Dame a des choses à vous montrer, si si … 
Surprise !! 

Attitude Boulet !

Je ne sais plus si je vous en avais parlé, mais j’ai participé au Kal Boulet proposé par le webzine In the Loop
J’ai pu remarqué que de nombreuses blogueuses/tricoteuses y avaient participé (et avaient fini avant moi), comme quoi, je ne suis pas la seule à éprouver un certain désamour pour un en-cours. 
Le but du jeu
Toutes les tricoteuses finissent par avoir un en-cours tricot ou crochet, qui a fini planqué tout au fond de son placard à laines. Cet en-cours, pour qui on avait eu un véritable coup de coeur, a perdu tout son charme, et on l’a, depuis, remplacé par plein d’autres projets, terminés eux. Petit à petit il se fait oublier. 
Jusqu’à ce qu’un jour on se dise, « lui je vais pas tarder à le défaire ».
C’est là qu’intervient l’une des animatrices d’In the loop. Elle a proposé de ressortir nos projets honteusement abandonnés et nous a donné deux mois pour en terminé un, deux, trois … 
« Nom de code : Boulet » 
Il se trouve que j’avais deux en-cours dans ce cas. L’un d’été, l’autre d’hiver. J’ai choisi celui que je pourrais porter le plus vite, histoire de me motiver un peu plus. 
Nous avions jusqu’au 30 juin pour rendre notre copie. J’ai fini le 26 … ouf !
J’avais flashé, en août dernier, sur un modèle du magazine Sandra juillet-aout 2012. L’un de mes magazines préférés car il n’y a quasiment que des modèles à base de dentelle.  Il s’agit du pull n°23 que voilà : 

Sauf que … Le mien n’a pas de manches, je vous montre ma copie. 
 Avant le début du Kal : 
Il s’agit du dos, qu’en réalité j’avais terminé, quelques semaines après l’avoir abandonné la première fois … Oui, je l’ai abandonné deux fois ! Honteux. 
Et après : 

Sans manche donc, car, comme je le destinais à être défait, et qu’il a été sauvé miraculeusement de ce sort funeste par le Kal, j’ai pioché dans les pelotes pour divers projets. Dont le fameux filet de pêche.  

Qui dit pioche, dit pas assez laine pour le terminer, et flemme de défaire l’un des projets qui en avait bénéficier (parce que loupé) pour récupérer du fil. Comme il ne me restait que de quoi faire une seule manche, j’ai préféré revoir ma copie et, armée d’un crochet 4 mm, j’ai refait entièrement l’encolure et les emmanchures.

J’ai fait la taille L-XL pour qu’il ne soit pas trop près du corps. Et ça a réussi, puisqu’au blocage, j’ai été, disons, sévère, je l’ai complètement étiré ! Du coup, ça l’a allongé aussi … Mais tant mieux, ça dissimule le popotin ! 
Je me suis aussi amusé à faire les coutures au crochet, elles sont donc très propres, pas un fil ne dépasse d’un coté ou de l’autre. Ce qui fait qu’on peut le porter à l’endroit, comme à l’envers. (En vrai, je me suis trompée au moment de coudre, je ne me suis pas rendu compte que j’étais en train de coudre dans le mauvais sens, et pourtant j’avais vérifié. Cherchez l’erreur ! L’envers est donc devenu endroit).  La dentelle se révèle ainsi sous deux aspects légèrement différents si vus de très près (donc pas sur les photos à moins d’être experte) : 
A l’endroit (ancien envers)
A l’envers (ancien endroit). 
Je suis vraiment contente de mes coutures, on pourrait croire qu’elles font parties du design initial non ? 

Et puis bon, comme ça ne suffisait pas, je me suis débrouillée pour faire en sorte que l’encolure en V puisse se porter aussi bien devant que derrière : 
Porté à l’envers, dos normal
Porté à l’envers, devant dans le dos

Porté à l’endroit, devant dans le dos
Pour preuve que la couture visible n’est pas ridicule… Petit teaser de mon prochain DIY au fond du balcon mouahaha, vous ne devinerez jamais !
Et voilà donc quatre manières de le porter, et encore un modèle non respecté à la lettre … Je crois que c’est un critère obligatoire à Pandaland. Et lui aussi je pourrais le porter quand je serai enceinte, y’a de la place ! (C’est à se demander si je prépare pas le terrain pour un mioche …)
Le seul regret que j’aurai, c’est de ne pouvoir le porter sans rien en dessous. Étiré comme il est, je trouve ça trop vulgaire de laisser apparent le soutien-gorge, que ce soit au niveau emmanchures ou transparence. Ce sera pour le prochain ! 
Vous pouvez allez jeter un oeil ici, pour voir tous les boulets qui ont été sauvé in extremis de l’oubli, voire pire, du détricotage ! Certains ont été commencé il y a plus de dix ans ! 

Partie de pêche

Et voilà  !

C’est le dernier !

Le dernier billet relatant les petits cadeaux du concours hihihi ♥

Promis je vous embêterai plus avec ça avant le prochain hin hin hin hin (tu le vois mon sourire diabolique là ?)

Dernière servie, Sophie. Bon je l’avais prévenue, elle avait eu un énorme Montego, elle devrait attendre un ti peu pour pas faire de jalouses. 
Pis, comme j’avais déjà tricoté de la Lace pour les trois précédents ouvrages, là je me suis dit, ok, c’est bon, passe au coton, c’est l’été ! (ah ah ce que je peux être drôle des fois)
Sauf que bon, y’a des fois comme ça, t’as un projet tricot, ça ne donne pas du tout ce que tu attendais et en même temps, ça donne ce à quoi tu t’attendais avec un fil comme ça. Tu vois ce que je veux dire ou bien ? 
Nan ? 
Ben c’est tout bête,  j’aime beaucoup l’effet de la dentelle avec ce fil, mais coton = souple = pas de tenue = tu as fait une forme particulière au châle mais personne ne la verra jamais puisque le coton en dentelle ça fait du filet de pêche. 
Du coup, quand tu le portes comme un vrai châle, c’est pas terrible !
Preuve en image : 
Ici on voit bien les trois pointes arrondies se dessiner, mais encore faut-il le tenir au bon endroit pour avoir la bonne tension. 

Mais une fois posée … ça ressemble plus à grand chose … pis c’est pas tous ces trous qui vont réchauffer hein ! 
Je viens donc d’inventer le concept du châle qui ne se porte PAS comme un châle. En fait il est beaucoup mieux en « bouillie de filet de pêche », à mon avis. 
En mode écharpe déjà, ça passe mieux. 

 Je le verrai bien, de la même manière, dans les cheveux, façon bohème-hippie. En tout cas, moi c’est ce que je ferai dès que je m’en serai fait un similaire. (@ Nhomme-Mari : ch’ui une hippie parfaitement assumée)

Ou en mode « posé à l’arrache, je m’en tape de sa forme, je suis une rebelle ». 
Bref, je le savais que ça allait faire ça quand j’ai choisi le modèle et le fil. D’autant que ce n’était pas du tout un fil recommandé pour. Mais bon, si je commençais à respecter les patterns des autres en suivant leurs directives, ça se saurait, et ce ne serait plus du made in Pandaland, on est d’accord. 
Surtout que, je me répète, je cherchais à obtenir cet effet écrasé de la dentelle avec ce fil de coton (et pas un autre plus rigide, ben non ça aurait été trop facile, t’es bête ou quoi ?), mais avec le secret espoir que la forme reste distinguable (ce mot existe d’après google, moi je le trouve bizarre) (oui je cherche parfois mon vocabulaire sur google) (oses me dire que tu ne fais pas pareil et je te jette des cailloux !). Bref, des fois, ça tourne pas rond dans le cerveau du panda. 
Et c’est donc là que tu remarques que, dans l’un des précédents billets, j’avais expressément signifié que tout le monde aurait des perles sur son châle. Et je te jure, peuple blogosphérien, y’a des perles, siiiii ! Beaucoup même. Bien plus que sur l’Annis et le Saroyan
Tu ne peux pas comprendre, y’a des jours comme ça, tu vois une boite de perles et tu te dis que si t’arrives pas à toutes les mettre sur ton tricot, t’as raté ta vie. Et là, j’ai fait pire que rater ma vie, j’ai mis plein de perles, et on ne les voit pas ! 
C’est pas magique ça ? 
J’ai carrément rabattu mes mailles, perlées ! Oui tu as bien lu, j’ai mis de perles en rabattant, suis une folle moi, ça m’a juste pris la tête. 
Et si tu as 10 à chaque oeil, tu verras qu’il y a une perle à chaque angle. Si tu ne les vois pas, je te conseille un rdv chez l’ophtalmo, parce que c’est pas ma faute si tu ne les vois pas ! 🙂 
Bref, dubitative. 
J’ai triché, j’ai envoyé les photos que tu vois là à Sophie, pour lui demander si elle aimait où si  je devais me terrer au fond d’une grotte pour tricoter de quoi me faire pardonner en 48h (je l’aurai fait hein). Mais elle a aimé, donc il est parti rejoindre son armoire. 
Et pis, bon , parce que j’avais gâchée la surprise pour le châle, même si j’avais tenue le secret pour le Montego (suis pas parfaite). Je me suis légèrement lâchée sur la mascotte et sur mes ongles
Si c’est pas un message d’amour, je ne sais pas ce que c’est !
Elle en a des bercouettes la petite chouette !