Ianira socks

Hey hey hey, vous le voyez le panda bien ricaner dans son coin car il a réussi à écrire deux articles dans le même mois ?! Ah ch’ui pas peu fier moi je vous le dis !

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une jolie collaboration rose ! Les chaussettes Ianira avec la jolie laine de Woolaoops, une indépendante française.

Photos !

IMG_0236 IMG_0233 IMG_0231 IMG_0238 IMG_0239 IMG_0244 IMG_0246 IMG_0247 IMG_0253 IMG_0250 IMG_0248

Oui pleiiiiin de photos ! Si vous faites souvent des chaussettes et que vous aussi, vous devez faire toute une séance de gym pour pouvoir les prendre en photo … ben vous les montrez les dites photos hihi :D.

Alors les ianira socks ont été créées tout spécialement avec le fil de Woolaoops. Très doux, très beau, les couleurs sont intenses, un vrai petit bonheur à porter. Mais en même temps si je vous dis sa compo, vous comprendrez rapidement pourquoi : 75% merino superwash, 25% nylon. Solide et doux à la fois hihi.

Et il faut dire que ce modèle, j’en ai un peu bavé pour le créer. Imaginez-vous … J’ai recommencé la première chaussette 8 FOIS !!! Voui, 8 FOIS !!! Mais pas que les orteils, naaaaan … Toute la chaussette ! Un truc de fou, je crois n’avoir jamais autant cherché à obtenir parfaitement ce que j’avais en tête, un combat de titans laineux, voui voui voui ! Et malgré tout ce mouvement de « défaire-refaire », le fil n’a pas bronché, ouf, sauvée !

Un peu de blabla sur le modèle ?

C’est un modèle en toe-up, il se tricote de la pointe des orteils vers la cheville avec un talon renforcé (car on est jamais trop prudent quand on fait de jolies chaussettes dans un beau fil).

Son petit nom lui vient du grec ianira qui veut dire vague (oui l’inspiration était très présente ce jour là … xD).

Vous aurez remarquez ces jolies ondulations et c’est petites « algues » sur le motif. Ah, que j’ai eu du mal à le sortir de ma tête celui-là ! Et puis pour le fun, un petit gousset dans le même esprit de chaque coté de la chaussette. Tout ceci s’obtient avec un jeu d’augmentations et de diminutions et quelques croisement de mailles tout bête.

Il a évidemment été testé et la moyenne de difficulté d’après les testeuses et de 2,5/5, soit un niveau intermédiaire.

Tricotée en 2mm pour un effet dentelle absolu, cette paire de chaussette est faite pour celles qui aiment un effet minutieux et travaillé sur leurs petons. Pour ma part elles sont tricotés dans le coloris « pétale » de Sandrine, un rose légèrement rayé, tout en douceur, donnant un aspect tout en nuance de roses qui n’empêche pas le motif d’apparaître.

Si vous voulez voir encore plus de photos (oui je n’ai pas tout mis x)), je vous invite à aller voir ma page projet, vous les verrez sous toutes leurs coutures ! (alors qu’elles n’en ont aucune hihihi). Je vous montrerai également les versions des testeuses sur les réseaux sociaux puisque le patron ne sera disponible sur Ravelry que dans quelques semaines car …. pour l’occasion, et en exclusivité jusqu’au 12 juin, des kits ont été créées (écheveau de la couleur de votre choix + le patron à prix réduit). Un petit avant goût des quelques couleurs disponibles chez Woolaoops 😉

pizap.com14645912027461

Elles font rêver ces couleurs non ? Et il y en a plein d’autres alors courrez-y si vous voulez en prendre plein les mirettes :p ! C’est par ici que ça se passe.

En attendant, moi je dois filer, car figurez-vous que j’ai prévu 2 articles en juin aussi, voui ! Incroyable ! Extraordinaire ! Oui je vous entends penser !!

Plein de bisous ❤

Publicités

Papillons dans le vent …

Hello !

Comment ça va ?

Aujourd’hui, je viens me faire pardonner mon absence bloquesque et je viens vous présenter non pas un, mais deux tricots ! Si si :p.

Et ce sont tous les deux des doudous de cou !

Le premier dont je vais vous parler, c’est Psyché, le châle aux papillons ^^

IMG_1645

IMG_1646 IMG_1643 IMG_1644

Ben où qu’ils sont les papillons ?

Ben en bas voyons, cachés dans la dentelle 😉 !

IMG_1633 IMG_1630

Dans la mythologie grecque, Psyché était l’allégorie de l’âme, qu’on représentait avec des ailes de papillons. Avec ce châle j’avais envie de « dessiner » une flopée de papillons (les rayures aux mailles croisées), mais aussi des papillons un peu plus élaboré, comme ceux que l’on peut trouver en bordure.

Je l’ai tricoté en lace de Drops, en fil double, coloris rose poudré et chameau <3. Et je ne l’ai déjà plus, puisque La Dame s’est chargée de lui trouver une maison (autour de son cou !).

Et le second ?
Hé bien le second, c’est Borée ! Lui il attend de montrer le bout de son nez depuis Mars ! Vous vous rendez compte !

Borée est un immense châle doudou. C’est bien simple, il est grand, il est large, il est douillet. Un vrai cocon où s’envelopper l’hiver.

Son petit nom lui vient, encore une fois, de la mythologie grecque. Borée était la personnification du vent du nord, un vent froid, glacial, rude. Le choix de mes couleurs était donc tout trouvé. J’avais aussi en tête la représentation du vent en général, soufflé de la bouche d’un dieu. Un souffle léger, tournant et virevoltant. Il suffisait d’inclure des rayures, des petites, des larges, multiples ou unique, partant toutes de la même source pour reproduire cette image.

Une base en demi-cercle asymétrique, très couvrante, toute en longueur, obtenue grâce à une succession de rangs raccourcis. Un jeu de couleurs qui rend le châle intéressant grâce aux rayures et au rabat contrastant.
Et surtout, du moelleux. Le châle oscille entre jersey et point mousse, le tout dans un fil type mohair ou alpaca (un fil fin mais poilu), l’idéal pour un châle chaud mais léger.

J’ai tricoté ma version avec un fil mohair blanc, acheté lors de mon voyage au Portugal en février, et deux pelotes de Novita rose, coloris turquoise offerte durant un swap entre tricopines. Il est doux et très grand, 2m 15 !

Et voilà ! J’espère qu’ils vous plairont ❤

Ils sont tous les deux disponibles sur Ravelry si l’envie vous en dit 😉

Psyché :
Borée :

Et évidemment, il y a les jolies versions des testeuses, 7 pour chaque châle, merci les filles ❤ ❤

Pysché :
Borée :

Moi je vous dis à bientôt pour de nouvelles surprises ici ou sur mon podcast.

Des bisous ❤

☆★ Astris ★☆

Booooonjoureuhhhhh !

J’ai enfin le temps, et surtout, quelque chose à vous montrer hihihihi ! Car croyez-le ou non, trouvez un peu de temps libre en même temps que son photographe attitré, ce n’est pas toujours simple …

Il y a quelques semaines mois, j’avais fait un peu de teasing sur un petit tricot rose estival. Bon je l’ai terminé y’a looooongtemps déjà … Et puis je l’ai fait testé … Et puis, puisque tricot expérimental, y’a eu un peu de cafouillage, et j’ai dû le refaire une seconde fois avec les testeuses pour être bien sûr que je n’écrivais pas de bêtises.
Bref, beaucoup de travail sur ce petit nouveau que je vais m’empresser de vous présenter 😀 !

Voici donc ASTRIS, version rose avec col en V fermé ….

IMG_1173

Et version marron avec petit noeud 🙂 !

IMG_1400

En voilà un modèle qui m’a demandé du travail … BEAUCOUP de travail … Mais pourquoi ça ?

Hé bien, Astris, c’est un petit top estival très agréable, parfait pour mettre toutes les morphologies en valeur grâce au patron détaillé qui permet d’adapter ce qui doit l’être.

Car ce modèle, ce n’est pas un simple top-down. Tout est pensé pour que chacune puisse trouver une explication qui convient à ses formes. Que vous ayez une forte ou petite poitrine, que vous ayez les hanches larges ou du bidou, que vous ayez la taille marquée ou non, vous trouverez une explication pour tous les cas.

Pour la poitrine/sous-poitrine, j’ai calculé différents bonnets, comme pour les soutiens-gorges, allant du A au K pour un ajustement le plus fidèle possible.

Cela se traduit par deux lignes qui se dessinent sur les bords de votre poitrine et la mettront en valeur. Je ne peux vous montrer l’effet que sur le modèle marron, car le temps que je fasses l’un puis l’autre, je suis passée du bonnet G au bonnet D … C’est peut-être le seul inconvénient du modèle, si on perd du poids rapidement, plus rien n’est ajusté ^^ ».

IMG_1408

IMG_1394La taille est marquée par une bande de côtes torsadées, qui, selon la moprhologie peut être un atout pour marquer la taille de celles qui le souhaitent. Il suffit de la tricoter plus large et votre taille de guêpe sera mise en valeur 😉

IMG_1399

Elle est également accentuée par des pinces, comme en couture, dans le dos.

IMG_1416

Enfin, les hanches et le bidon, la bataille de toute femme ayant eu des enfants … (ou pas) … Qu’est ce que c’est chouette quand le bas d’un top ne vient pas accentuer nos petites ou grandes bouées non ? Hé bien, comme pour la poitrine, j’ai calculé différentes tailles de bassins selon le bonnet qui aura été tricoté, 7 au total, pour couvrir tous les cas. Sur la version rose, j’ai fait l’adaptation 24 cm (la différence entre mon tour de hanches et mon tour de sous poitrine), et sur la version marron l’adaptation 12 cm.  Qu’on le veuille très près du corps, avec une légère aisance, ou totalement loose, tout est possible, il n’y a qu’à choisir !

IMG_1419

Bon tout ça c’est bien gentil, mais, qu’est ce qu’il a de plus ce modèle ?

  • L’encolure est ornée d’un joli triangle ajouré qui valorisera tout autant les petites que les fortes poitrines selon la profondeur qu’on lui accordera. Il suffit d’ajouter un petit noeud pour le coté mignon ou de retirer complètement le coté fermé. Les 3 options sont expliquées.

IMG_1167 IMG_1398

  • Les épaules sont joliment décorées de quelques torsades et d’une tresse centrale légèrement ajourée qui apportent la petite touche féminine en plus. Cette petite tresse, à l’air si complexe, et en fait terriblement facile à obtenir pourvu qu’on ait un crochet à portée de main et les explications pas-à-pas sous les yeux pour se rassurer ;).

IMG_1166IMG_1396

  • Les finitions sont toutes en i-cord pour un rendu parfait mais simple à obtenir.
  • Vous pouvez utiliser 3 types de fil :
    • Sport/5ply pour un effet ajouré
    • DK/8 ply pour un effet légèrement ajouré
    • Worsted/10 ply pour un effet « plein »

De préférence, un fil contenant du lin, pour sa légèreté et sa souplesse. Ma seconde version est en Belle de Drops, le drapé est pile comme je le voulais.

  • Et le must du must ? Zéro couture !

Les critères pandatesques du patron : 

  • un panel de tailles allant du 6 ans au 52 (4XL).
  • un tableau de mesures qui vous aide à choisir votre taille au plus juste.
  • des schémas pour vous aider à comprendre la construction du top, étape par étape.
  • de multiples versions possibles (poitrine, taille, hanches, avec ou sans tresse, avec ou sans nœud, …)
  • des conseils lorsqu’on hésite entre deux tailles de bonnet ou autre.
  • des pas-à-pas illustrés et expliqués pour toutes les techniques utilisées dans ce modèle.
  • des petits cœurs à la fin du patron pour vous souhaiter un bon tricot

Niveau de difficulté après vote des testeuses : 3/5, soit ce que je mets généralement sous « intermédiaire».

Un petit aperçu :

apercu

Et le dessin technique de la bête :

schéma de base

Et il est, à présent, disponible sur Ravelry 🙂

Je vous invite à aller voir les versions des testeuses par ici pour vous rendre compte de la diversité du patron :

Elles étaient 13 à participer à ce test, grand merci à elles et à leurs yeux de lynx

Grand merci à ma chère Disou pour l’aide qu’elle m’apporte à chaque fois qu’il faut checker la version anglaise ❤

Et nous, ben, on se retrouve bientôt pour une petite surprise en août 😉

——————————————————

Au sujet de la TVA sur les PDF

Si vous achetez régulièrement des patrons sur Ravelry, vous savez maintenant que les européens sont soumis à une TVA spéciale qui taxe tous les formats PDF (y compris pour les bouquins au format ebook). 

En somme, vous vous rendrez compte que mes patrons sont annoncés plus cher que d’habitude. Ce n’est pas de mon fait, c’est la TVA qui s’ajoute automatiquement selon le pays d’origine du client, mon prix de base est toujours le même. Je ne peux rien y faire. Etant donné que j’utilise Ravelry en tant qu’intermédiaire pour vendre, celui-ci est dans l’obligation d’appliquer la TVA. A chaque fin de mois, je dois reverser toutes les TVA payées, je ne touche absolument rien sur cette TVA, pire, ça m’occasionne des frais supplémentaires dont je me passerais bien ! 

Il y a une solution à cela, et je travaille dessus. 

C’est une demi solution, en réalité, que je peux appliquer grâce à mon statut d’auto-entrepreneur, qui m’interdit d’appliquer une quelconque taxe aux acheteurs français, pourvu que je me débattes avec l’administration et le service des impôts pour obtenir un numéro ou deux pour faire une ou deux déclarations supplémentaires par trimestre… (on a toujours un peu de temps à perdre hein). Ce que je suis en train de faire, évidemment, car cette taxe ne m’enchante guère et que mon statut m’y autorise … 

C’est la raison pour laquelle je ne peux pas encore vous parler de mon site/boutique, car je n’ai pas encore tous les numéros. Et comme je le disais, ce n’est qu’une demi-solution car nos amis belges, suisses ou autres francophones sur le sol européen devront payer la TVA…

Bref, je tenais juste à vous dire que ça ne me profite absolument pas mais que je n’ai pas le choix. J’essaie de faire mon possible pour qu’au moins les français puissent en être exemptés … en espérant que cette loi soit enlevée aussi rapidement qu’elle a été mise ...

Un petit dernier pour la route ?

Et voilà, la fin d’année approche.

Une année riche pour moi. De beaux projets, de nombreux prototypes, de plus en plus de testeuses qui se jettent dans l’aventure du knit-test et qui me font confiance. ❤

Un vrai bonheur laineux !

Je n’ai pas été très assidue bloguesquement parlant ces derniers mois, alors pour finir l’année en beauté, voici les petits projets de Noël tricotés pour ma Maman.

Cette année, pour Noël, avec le Nhomme, nous lui avons offert un joli manteau ! Et il aurait été inconcevable de ne pas lui tricoter un assortiment d’accessoires pour lui offrir avec !

(excuse bidon pour tricoter des petits trucs vite fait assumée)

Comme le manteau est noir, j’ai eu envie de faire des accessoires un peu plus voyant. J’ai commencé par un beau Barley, de Tincanknits, en cascade 220 écru. IMG_0215
C’est la première fois que je tricotais ce fil et j’avoue être très satisfaite de sa tenue. Et en plus il est doux … Un fil que j’utiliserais à nouveau, sans aucun doute.

Le modèle est très simple à faire, pour un effet sympa, les explications limpides. J’aurai dû juste le bloquer un poil plus large (avec mon super saladier) pour avoir un effet slouchy plus accentué. J’ai fait la taille S et ça taille très bien.

Et puis la folie m’a prise, j’ai eu envie de tester le fameux point brioche que l’on voit partout chez Stephen West. J’ai jeté mon dévolu sur le Brioche cowl de Purl Soho, en cascade 220 écru et Drops népal rose.

IMG_0217

IMG_0216

Une fois qu’on a le coup de main pour la brioche, ça va tout seul, le point n’est vraiment pas compliqué. C’est bien plus simple que ce que j’imaginais. Il est vrai que c’est un point qui monte doucement car au final, on monte 1 maille sur 2 à chaque rang. Donc pour obtenir un rang de hauteur, il faut en faire 2 !

Mais il en vaut la peine. On obtient quelque chose de douillet, de moelleux, d’épais mais léger qui garde très bien au chaud. Je sais que c’est un point que je réutiliserai un jour dans un prototype.

Pour ma version, j’ai fait en fonction de ce que j’avais en stock en écru, donc il est moitié moins haut que l’original, mais suffisamment long pour l’entourer trois fois autour de son cou. Le petit avantage du bicolore étant qu’on peut mettre la couleur que l’on veut en avant en le retournant tout simplement.

Et pour finir, qui dit bonnet et snood, dit mitaines !

J’ai fouillé looooongtemps … Et finalement j’ai adopté le modèle pluviôse de De rerum natura, toujours en cascade 220 écru avec petits boutons canins (pour quelqu’un qui passe son temps en balade avec son poilu, c’était obligatoire voyez-vous).

IMG_0213

Un peu rebutée au départ par la couture à faire à la fin, je me suis dit que ça valait le coup d’essayer. Et au final, c’était assez sympa à faire. Mon échantillon étant plus grand que l’original, il me semble que j’ai fait 6 côtes de mousse en moins pour avoir une taille équivalente à du S. Si je devais refaire le modèle, je pense que j’ajouterai un montage provisoire au départ pour pouvoir faire une finition grafting bien plus propre et passe-partout que la couture.

Et voilà une maman bien couverte pour sortir l’hiver avec son poilu !

IMG_0212

C’était le dernier article pandatesque du cru 2014. Je vous donne rendez-vous en 2015 pour de nouvelles aventures laineuses 😀

D’ici là, passez une très belle fin d’année ❤

Octobre rose

Bonjour tout le monde !

Alors, comme je vous en avais parlé à la fin du mois de septembre, j’avais envie d’organiser un petit défi pour « célébrer » Octobre rose dans notre petit monde couturescotricotesque.

Le but : que chacune crée quelque chose de rose et vienne nous le montrer ici le 31 octobre. Alors avons-nous recouvert la blogosphère de rose en souvenir de Graindepeaulaine, l’initiatrice de ce petit défi l’an passé ? 

En ce qui me concerne, j’ai rempli ma part du marché 🙂

IMG_0326

IMG_0327 IMG_0329

Un sac à laine nomade, selon le tuto de Sakiko Jones. Il était vraiment temps que je m’en fasses un autre, vite fait bien fait. On ne peut pas faire plus rose 😉

J’ai dû bidouiller un peu les mesures pour que ça passe avec ce que j’avais comme tissu et en même temps avoir une taille plus grande pour que mon prototype du moment (qui aurait dû être mon projet octobre rose, mais bien trop ambitieux pour les délais) entre dedans.

IMG_0332

Il est donc totalement raccord avec mon projet … et … totalement raccord avec le plaid polaire doublé récemment.

Je l’ai taillé dans des chutes de tissus qui n’attendaient que leur heure. C’est pratique, ça débarrasse et ça fait un accessoire qui illumine mon coin tricot. Il n’en manque plus que 2, pour combler les crochets que le Nhomme m’a fixé au mur.

IMG_0335

Et donc, ça faisait longtemps qu’il n’y en avait pas eu une sur ce blog, voici une jolie mosaïque de tous nos projets (n’hésitez pas à me le signaler si votre projet n’est pas dedans, laissez moi un lien en commentaire et je l’ajouterai) :

Merci à toutes celles qui m’ont envoyé une photo par mail pour remplir cette mosaïque, je n’ai pas pu vous répondre, je suis débordée, mais j’étais très contente de les recevoir <3.

Super B !

Helloooo !!

Alors, comment allez-vous en cette belle journée de rentrée ?

Le petit panda fait aussi sa rentrée sur le blog, finies les vacances (j’étais même pas en vacances ! ), au boulot sur la blogo !

Vous vous souvenez, il y a quelques mois, j’invitais les crocheteuses addicts à participer à un petit concours Lalylalalien …

Et comme vous le savez, qui dit Lalylala, dit panda qui fait mumuze avec ses poupées et qui vous concocte une petite histoire !

La dernière fois, je vous avais présenté une vile demoiselle, Belle Inconnue … (si vous ne connaissez pas son histoire, zyeutez ce lien). Ce vilain petit raton laveur m’avait volé mon lapin-tirelire !!

(Quoi ? Vous n’avez pas de lapin-tirelire vous ? Z’êtes bizarre o_o’ )

Bref, cette petite rebelle était repartie avec mon argent en me laissant sa carte de visite !

Et PAF ! Aujourd’hui, rebelote ! Si !

Cette crapule a voulu voler l’un de mes plus précieux trésors ! Une jolie pelote de malabrigo, composée de soie et d’alpaga ! Vous le croyez ça ?

C’est là que commence l’histoire … 

Il était une fois, un petit panda qui laissait traîner ses pelotes partout : 

DSCN4125

Une jolie malabrigo, laissée sans surveillance, attira l’attention d’une belle fripouille … 

DSCN4126

Mais oui ! Ce masque, cette écharpe rose fleurie, il ne peut s’agir que de Belle Inconnue ! 

DSCN4127

Sacrebleu ! La scélérate va me voler ma pelote ! 

DSCN4128

Au-secours ! A l’aide ! Qu’on vienne sauver ce joli fil en perdition !! Qui pourrait bien le sauver ? 

Mais que vois-je ? 

DSCN4130

SB ? Serait-ce … Super Buzz ??? La super Mouche ?? 

Mais oui ! C’est bien elle ! 

DSCN4129

Super B, attirée par mes cris de tricoteuse volée, est venue à ma rescousse ! 

« Pas de panique je m’occupe de tout » 

DSCN4132

Et là voilà qui prend son envol à la recherche de la truande … 

DSCN4133

Ennemie repérée ! Phase d’arrestation en cours. 

DSCN4135

Ah … Heureusement que Super B était là ! Belle Inconnue a été démasquée ! 

DSCN4137

Alors ? Elle est pas géniale cette super B ?!

(Hein ? C’était qu’une excuse pour jouer à la poupée ? Pff je vois pas de quoi vous parlez) 

Et donc, c’était ma petite participation au CAL 🙂

L’une des seules …

Une dizaine de personnes se sont inscrites, mais il faut croire que l’été a eu raison de vous, car je n’ai reçu que deux participations (et oui j’ai vérifié mes spams). Vous aviez jusqu’à hier soir pour m’envoyer une photo.

Du coup … Ben ça ne serait pas juste de décider entre les deux seules participantes, elles ont toutes les deux gagné ! (Du coup, adresse postale mesdemoiselles, je vous enverrai un petit truc d’ici la fin du mois)

Mais je vous présente tout de même leur jolie bestiole :

Il y a celle de Knitting Miss, qui, apparemment, n’est pas très douée avec des aiguilles :p

IMG_0873

Et celle de Petite Belge, Loni le Lion au grand coeur (filez tout de suite voir sa petite histoire !)

CAL Lalylala PetiteBelge

Et voilà, trois petites poupées sont nées 🙂

Il est dommage qu’il n’y en ait pas eu plus … Mais je remercie vivement celles qui ont participé ❤

Si jamais vous étiez inscrites à ce CAL et que vous avez fait une peluche (mais zapper les photos, ou juste pas fini dans les temps etc), n’hésitez pas à me l’envoyer, je l’ajouterai aux autres, histoire de réunir toutes ces petites bouilles 🙂

Voilà, c’est tout pour ce CAL ! J’imagine que j’organiserai un petit KAL dans les mois qui viennent si ça tente toujours du monde 🙂 D’ailleurs, dans quelques jours, je vous donne des nouvelles du KAL Tonatiuh 😉

A la prochaine !

Vous venez dormir à la maison ?

Bonjour bonjour !

Il y a quelques semaines, je lançais un truc un peu foufou … le Défi des 4 saisons.

Visiblement, des fofolles, il en existe tout un tas, car depuis, votre cher panda a adopté plein de petits pandas !

D’ailleurs, si vous souhaitez nous rejoindre et être adoptée, vous êtes les bienvenu(e)s 🙂

Quoi qu’il en soit, moi aussi je participe au défi, et donc je vous invite dans mon lit !

Oui, mais non merci Panda, moi j’ai déjà un ou une chéri(e) ! 

Bon je reformule … Je vous invite à voir mon lit 😉 

Pour respecter le thème « Fais péter la couleur » et décorer mon appart’ en même temps, je me suis dit que la meilleure pièce par laquelle commencer, c’était la chambre !

Petite visite à Myrtilles, on se met d’accord sur les couleurs avec le Nhomme, et ….

DSCN3782

Une housse de couette !!

Hein ? C’est l’été et tu fais une housse de couette ??? 

Ben, je vois pas où est le problème  … J’ai fait péter la couleur non ?

Donc, housse de couette double face, coté été avec oreillers à la pelle, double face itou. Et attention … J’ai même fait les rideaux raccord !

Que ce soit au niveau de la fenêtre …

DSCN3776

Que du meuble fourre-tout que j’ai bidouillé :

DSCN3777

Et comme le panda n’est pas fou (et qu’il a un mari qui aime des associations de couleurs cheloux, si si), il a prévu une face hiver ! Hé ouais, hé ouais …. du gris ! Qui iront parfaitement avec les rideaux faits au début de l’année :

DSCN3781

Vous comprenez le double usage maintenant ??

Alors bon, le gris c’est un peu tristoune, même pour l’hiver, donc, l’avantage des oreillers, c’est qu’on pourra mettre quelques touches de orange par ci par là.

Et puis, pour une p’tite touche romantique, de jolis boutons pour fermer certaines housses.

DSCN3779

J’ai mis un peu de temps à peaufiner ce petit ensemble literie. Environ un mois. Vous me direz que pourtant, c’est pas compliqué, c’est que de la ligne droite … Ben oui ! Pour moi, c’est comme si vous me demandiez de tricoter 3 km de jersey ! Pouah !

Et puis j’ai eu des soucis, la vendeuse ne m’avait pas bien couper le coupon, il manquait un mètre de largeur pour la housse de couette… J’ai dû y retourner …

Ensuite, j’ai manqué de tissus pour finir les oreillers … J’ai dû y retourner …

Puis, il a manqué 1 bouton … J’ai dû y retourner …

(Comment voulez-vous que le panda reste raisonnable après, si il est obligé d’y aller tout le temps, dans le temps de la perdition, hein ?)

Grrrrrr !!!

Au total, ça m’aurait coûté dans les 50 €, pour une très bonne qualité de tissus made in France (déjà passés dans la machine plusieurs fois sans décolorer ni boulocher, rien à voir avec ce qu’on peut acheter pour le même prix chez Blanc** Por** ou autre), dont 3 € pour les rideaux, une affaire !

Et finalement, le voilà, mon beau lit tout coloré ! C’est un bon début pour la déco de la chambre :).

Allez, moi je file voir ce qu’on fait les copines sur le blog collectif et vous annoncer le prochain thème du D4S, vous venez ??

L’envolée

Ouille ouille ouille, dix jours sans venir vous papoter …

Toutes mes excuses !

Il faut dire que j’ai été pas mal occupée avec les différents knit-test en cours (et la flopée d’erreurs que j’ai pu laisser dans chacun des deux patterns …) (parfois il me faudrait un second cerveau, juste pour vérifier toutes les bêtises que fait le premier).

J’ai aussi deux petits tricots en cours, mais rien de montrable sur le blog, car non terminés. Deux longs projets, en 2.5mm et 3mm.

Sans compte mon petit  boulet qui avance trèèèèès lentement.

Mais, mais, mais, ce week-end, j’ai enfin réussi à faire quelque chose d’utile pour mon appartement ET de montrable par ici. J’ai papillonné tout le dimanche. (Mais alors vraiment de 13h à 19h, ça prend du temps !)

En gros, je commence, tout juste (!), à peaufiner la déco de mon salon (allons étape par étape …). J’ai craqué sur une jolie déco en fond de photos sur instagram (de je ne sais plus qui, désolée, ma mémoire me fait défaut). Une flopée de papillons aux couleurs de l’arc-en-ciel. Je me dis, ah oui, c’est pas mal ça, je l’ai déjà vu ailleurs, j’aimerai bien faire la même chose au-dessus de mon canapé ! 

Je demande l’avis du mari, qui dit oui, et même, qui est prêt à découper les papillons avec moi !

On achète quelques fournitures pour moins de 5€, on passe notre dimanche à découper, découper, découper, une bonne centaine de papillons, on scotche scotche scotche et … (photos moches attention, temps gris + appartement mal exposé = cata).

DSCN3695

Voilà un mur vide qui est devenu un poil plus romantique !

Au niveau des couleurs, 3 roses, 1 parme, 1 rouge. Malheureusement sur les photos on ne distingue que deux roses différents. Il faut dire que même à l’oeil nu, la différence est difficile à percevoir pour le 3ème …

DSCN3696

Alors je vous vois venir … Ouais le panda il a dit qu’il n’aimait pas le rose, et il met plein de roses dans son salon ! 

Y’a que les idiots qui ne changent pas d’avis !

Faut dire que j’ai cousu un joli rideau vert avec de gros éléphants brodés roses … que le petit « bouquet » sur la table près du canapé est fuchsia … Je crois que ma couleur secondaire s’est décidée par elle-même :).

DSCN3698

Et puis ça égaie mon salon morne vert et marron. La prochaine étape, changer les coussins. Tout du moins, leur faire des housses fuchsia. Le tissu n’est pas encore acheté, mais ça ne saurait tarder (poke le Nhomme).

Si vous aussi vous avez envie de papillonner un peu, il ne faut pas grand chose :

– 2 feuilles épaisses (type papier canson pas trop épais, je crois que mes feuilles sont des 120gr) de chaque couleur

– un gabarit de papillons ou autre (qu’on peut trouver ici par exemple).

– du ruban adhésif double face (un qui colle bien de préférence, et qui se détache bien de son film aussi … pas comme le mien donc).

– du temps, voire, un Nhomme prêt à découper les papillons un à un avec vous.

– un mur tapissé sans relief (donc toujours pas comme mon mur … les papillons se décrochent régulièrement).

DSCN3694

Et surtout, un sens artistique un peu plus développé que le mien pour placé tout ces jolis papillons (ou, au choix, avoir un Nhomme qui s’amuse à tous les placer de manière harmonieuse).

Voilà une déco qui commence bien 🙂

Vivement la suite !

Fleur et douceur

Dernier petit article pour vous faire part de ma folie pour petites filles !

Une petite fille n’est jolie dans sa nouvelle petite robe uniquement si elle a le doudou assorti ! (Si !)

Pour ne pas faire de jalouses, un doudou chacune, hop hop hop.

Pour bébé Louison, une jolie étoile. Modèle trouvé sur Crafsty, ma nouvelle bible de la couture : Starla Plushy. Pour sa grande soeur, Zoé, un pin-pin, le Patchwork Bunny.

DSCN3243

La petite étoile a été coupée dans une chute de mon pull rose toudou pour la partie haute, dans le même tissu que leurs petites robes pour la partie basse (tout simplement parce que les chutes de polaire n’étaient pas assez grande, dommage !). Nous avons donc une étoile en pantalon, hé ouais !

J’ai brodé les yeux à la main … la bouche à la MàC, l’un et l’autre sont aussi ratés >.< Mes coutures à la mains (pour fermer les peluches) sont légèrement moches.

DSCN3238

Grosse découverte du patchwork avec le pin-pin, c’était l’occasion de tester quelque chose de nouveau. Et j’ai adoré (un jour j’aurai une couverture patchwork pour mon lit, c’est décidé !). C’est simple, c’est beau, et j’ai réussi à couper tous mes carrés à l’identique, si !

DSCN3236

Pour le coup, chutes, chutes, chutes, de tout ce que j’avais de mignon et fleuri sous la main. Et évidemment, les noreilles d’un pin-pin sont toujours très douces, alors je les ai faites en tissu rose tout doux (du même pull que pour l’étoile).

Niveau raccord je ne m’en suis pas trop mal sortie, bien content le panda !

DSCN3237

Deux petits boutons noirs pour les yeux. Et tout pin-pin qui se respecte a toujours une belle moustache, rose pour le coup :

DSCN3241

Un petit tour en machine, et la moustache devient touffue ! (raccord moins réussi là …)

Et voilà deux jolis doudous pour deux jolies princesses ❤ . (oui j’ai fait un câlin à pin-pin avant de m’en séparer, même pas honte).

DSCN3245

Goyave, fraise et framboise

Me voilà de retour pour vous parler fruits !

Euuh tricot !

Vous vous rappelez, il y a quelques temps, j’avais organisé une sorte de concours pour me « dessiner un panda ». La gagnante, une certaine petite Belge, avait carte blanche, elle pouvait me demander tout ce qu’elle voulait en « récompense ».

La miss a choisi un châle « enveloppant » dans trois tons de rose. Vous avez pu suivre son évolution sur ma page Facebook, mais, cachottière que je suis, je ne vous ai pas révélé son nom !

Il s’agit du Shelridge Striped Shawl, et je ne vous le conseille absolument PAS !

Mais avant de vous dire pourquoi, voyons la bête :

DSCN3203Cerisier en fleur et feuilles mortes au sol, très très bizarre … 

DSCN3207

J’ai oublié de prendre les mesures du châle … Faut dire qu’il m’en a fait voir de toutes les couleurs (et surtout du rose …), mais il est très long, sans doute dans les 70 cm au niveau de la pointe, voire plus.

DSCN3208Et il arrive à envelopper mon gabarit « très enrobé », donc il doit avoir une bonne envergure tout de même. Sachant qu’il a squatté TOUS mes carrés de blocage en mousse, (dont 5 alignés pour bloquer la bordure pliée en deux) et que j’ai dû piquer quelques épingles de blocage directement dans le sol de mon salon pour bloquer quelques pointes … j’imagine qu’il doit avoir 160-170 cm d’envergure.

DSCN3224En recevant la laine (après mouuuults péripéties, appelez-moi le panda de la chance lorsqu’il s’agit de commander en ligne de la laine, j’attends encore une autre commande … et ça met trop de temps à mon goût) (bon ok, je suis impatiente de recevoir mon nouveau jouet) (mais 5 jours c’est trop long !), j’ai eu un peu peur en voyant le framboise, je me suis dit que ça trancherait trop au niveau de la bordure. Mais finalement, ça fonctionne bien comme association !

DSCN3218

Alors pourquoi je ne vous le conseille pas ?

Vous le savez, j’ai toujours tendance à modifier certains détails sur les modèles en général. Lorsque je ne modifie rien (oui ça arrive, mauvaises langues que vous êtes !), le patron (et son créateur) reçoit mon éternel amour. (Oh quoi j’exagère ?).

Bon ben là, il y a eu vraiment trop de choses à modifier …

– Le début commence mal … Preuve en est, la photo ci-dessus (photo ratée que je sors exprès pour illustrer mon propos). Vous voyez cette bosse rouge au niveau de mon épaule ? C’est le début, et c’est très inesthétique je trouve … Sans délivrer le « secret » du patron (puisqu’il est payant), on monte quelque mailles et on tricote directement tout droit. Forcément, la bordure perd en souplesse et ça donne cette bosse quand on le porte. Il faut tirer sur les pointes pour dissimuler la bosse, pour le coup, on abîme le châle, le fil, et le motif. Pas top !

– La suite n’est pas mieux. Il n’y a pas de bordure … Le minimum sur un châle, excepté lorsque c’est du pointe mousse (type trendy, et encore !), c’est d’avoir une bordure propre quand même ! Et là … Ben rien, juste une maille (même pas lisière !) et un jeté. Débrouilles-toi. Sachant qu’il y a des rayures à faire et donc des fils à cacher ??? Pas top du tout !

– Parlons-en des rayures ! Un changement de couleurs tous les dix rangs. Ce n’est que mon avis, mais lorsqu’il y a si peu d’espace entre chaque rayure, n’est-il pas possible de remonter la couleur 1, pendant qu’on tricote la 2, sans couper ??? Si. Alors, moi, faisant bêtement confiance au patron, j’ai coupé, j’ai perdu de la longueur de fil, et du coup, je n’ai pas eu assez pour finir la dernière rayure, CQFD.

– Et puisque je vous parle de fil … Le métrage indiqué est juste … pas le bon quoi. Sachez que, j’ai voulu taper dans le luxe, j’ai pris du 100 % merino (la Guéret de Fonty). A presque 6€ la pelote, on fait très attention de voir avant l’achat si on aura assez de fil pour terminer, n’est-ce pas ? Si je vous dis que 1- on ne connait pas le métrage avant l’achat du patron. 2- on ne connaîtra jamais le métrage individuel pour chaque couleur, mais seulement un métrage global après l’achat (et que ça fait bien c**** de deviner). 3- on choisit la taille L et que manifestement même le métrage global n’est pas bon ! 4- On est obligé de faire la bordure S sur un châle L, PIRE, de faire la bordure S tronquée de la moitié de sa longueur (!!!!) sur le châle L … A un moment, faut arrêter de déconner !

– Que le patron, outre tous ces petits désagréments sus-cités, n’est qu’une simple répétition de motifs à laquelel on a ajouté une petite bordure tronquée, coûte juste 7.50€, là tu te dis que tu t’es fait arnaquer.

DSCN3216

Tout ça pour dire, que lorsqu’on refait le début, le milieu et la fin d’un châle … Il y a des questions à se poser.

Je ne sais pas si je suis devenue trop exigeante depuis que je crées mes propres patrons, mais lorsqu’on achète un patron aussi cher, on est en droit d’attendre quelque chose de parfait je pense. D’un point de vue de créatrice, si je vendais un patron comme celui-ci, aussi simple, sans difficulté particulière, à ce prix là, ça me poserait un problème éthique. Les photos que l’on peut voir sur Ravelry sont assez simples et cachent tous les détails qui m’ont posé problème dans sa construction … Bref.

Malgré tout, il est vraiment joli, mais je ne pense pas le refaire.

DSCN3223