Couvrons-nous la tête !

Vous l’aurez remarqué, ma petite série de billets de blog s’est arrêtée soudainement.

Comme pour beaucoup, les récents événements m’ont un peu coupé l’envie de bloguer …

Mais, je ressens un grand besoin de couleurs et de jolies choses, alors je vais partager avec vous les jolies photos prises par mon amoureux et vous présenter les 3 patrons que je voulais vous faire découvrir la semaine dernière 😉

On commence par l’ensemble Aemma :

IMG_0161

IMG_0162

IMG_0153

IMG_0164 IMG_0170

Un point relief tout en douceur et une petite touche romantique grâce à un petit i-cord lacé et noué. Son petit nom lui vient du grec aemma (aéma) qui signifie « noeud » en français.

Les deux modèles se tricotent en rond, en partant de la base en côtes.
Plusieurs tailles sont fournies dans ce patron, de la taille enfant à la taille adulte, sans pour autant faire une distinction précise.

Les quelques techniques utilisées dans ce modèle sont accompagnées d’un lien vous redirigeant vers une vidéo.

Pour cet ensemble, j’ai utilisé un écheveau de Everlasting DK, de Dream in Color, coloris Concord. Coloris qui est plus resté sur mes mains que sur le fil hein … Je ne sais pas si ça vous est déjà arrivé, mais méfiez-vous si vous avez ce genre d’écheveau en stock, prévoyez du vinaigre au moment du blocage ;).

Puis, est sorti l’ensemble Chioné :

IMG_0048 IMG_0044 IMG_0035

IMG_0047 IMG_0036

Le parfait ensemble pour jouer au petit chaperon rouge cet hiver 😉

C’est le patron un peu technique de ma série, pour obtenir du 100% sans couture et apprendre plein de choses sans stresser (ou se perfectionner si on est déjà une pro du tricot technique 😉 ).

Une fois les techniques assimilées, il est assez simple de les réaliser : des mailles croisées, des noppes, du jersey et un i-cord. Son petit nom lui vient du grec qui signifie « neige » en français.

Toutes les techniques utilisées dans ce modèle sont accompagnées d’un lien vous redirigeant vers une vidéo, y compris une vidéo spéciale pour une partie bien spécifique du patron pour vous aider à y arriver sans vous arracher les cheveux ;).

Cette fois-ci j’ai utilisé de la cascade yarn 220 superwash (un fil worsted), coloris Curry <3.

Et enfin, voici Alcyonée, un ensemble qui sort aujourd’hui, celui que j’ai le plus travailler parmi tous ceux présentés :

IMG_0139

IMG_0134 IMG_0118 IMG_0115

IMG_0122 IMG_0148 IMG_0144 IMG_0145

Hé oui, c’est du 3 en 1 ;). La panoplie complète pour un hiver bien au chaud !

Simples à réaliser à partir du moment où l’on se concentre, ces modèles ayant beaucoup de croisements de mailles en tout genre. Néanmoins, il n’est pas très technique, car une fois le diagramme en tête, les motifs se dessinent rapidement.

Son petit nom lui vient du grec, le prénom de l’épouse de Céyx, un roi mort en mer. Lorsqu’elle découvre son corps sur la plage, elle est transformée en oiseau par les dieux. Cela faisant référence au motif utilisé en majorité sur cet ensemble, un motif d’oiseaux.

Les mitaines et le bonnet se tricotent en rond. Le col se tricote en aller-retour et se boutonne sur sa hauteur.
Il n’y a que des tailles adultes proposées sur ce modèle.

Les quelques techniques utilisées dans ce modèle sont accompagnées d’un lien vous redirigeant vers une vidéo.

Pour ce dernier ensemble j’ai utilisé (encore) de la méri’laine de Petit bout de moi, une teigneuse française indépendante (ben oui, il faut bien aider nos petites entreprises à grandir ;)), coloris Mint (que j’adoooore).

Et voilà ! Vous pouvez tous les retrouver sur Ravelry !

Aemma :

Chioné :

Alcyonée (avec 30 % de réduc inclus) :

Je vous invite à aller voir les différentes versions des testeuses, il y en a pour tous les goûts ;).

C’est la fin de ma série spéciale « on réchauffe la tête, le cou et les mains avec le panda » ! Elle ne s’est pas passée comme prévue malheureusement … mais je tenais quand même à vous en parler sur mon blog !

Pour le coup, avec toute cette agitation, les promos que j’ai appliquées la semaine dernière via les réseaux sociaux sont passées inaperçues, m’a-t-on signalé, alors, on remet ça 😉

Avec le code SURLATETE, sur Ravelry, vous obtiendrez 15 % de réduction sur les patrons : Aemma, Arachnée, Astérios, Chioné, et ceci jusqu’au vendredi 27 novembre, minuit (heure de Paris).
Profitez-en ;).

Publicités

A cheval sur mon balai !

Hellooooo !

Alala, le panda a été pas mal occupé ces derniers temps.

Je voulais vous remercier pour l’accueil que vous avez fait à Gataki, un truc de foufou quand même … Je suis même passé en première place ravelry durant 48h … Un petit moment de gloire qui ne se refuse pas :p
J’espère que vous aimerez le tricoter et que vous n’hésiterez pas à me montrer vos versions !

Quoi qu’il en soit, malgré toutes les prototypes que je peux faire ; tout le temps que je prends pour enregistrer mes podcasts (le 6 est sorti dimanche dernier, et j’ai créé une page pour les regrouper tous ici) ; tout le temps que je mets à filmer les tutos sur le tricot et sur ravelry … J’ai quand même pris le temps de tricoter autre chose que du pandatesque ! Yeah !

Alors, je ne sais plus si je vous en ai déjà parlé ici … mais sur mon groupe ravelry, on organise régulièrement des KAL en tout genre … Et le dernier en date avait pour thème Harry Potter. Le but, tricoter/crocheter/coudre un modèle rappelant les films ou les livres en s’appuyant sur tous les modèles qui existent déjà, avant le 1er septembre 2015.

Pour ma part, j’ai craqué sur le modèle Dragon’s egg socks, qu’on peut trouver dans le livre The unofficial Harry Potter Knits.

IMG_20150819_110112

Ce sont à la base des chaussettes tricotées de la cheville vers les orteils, mais comme je n’aime pas ça, j’ai inversé la construction :).

Tricotées en 2.75mm au lieu de 2.25 mm (je n’avais pas plus petit de dispo à ce moment là), j’ai dû pas mal bidouiller pour obtenir la bonne taille …

En fait, j’ai dû tout changer sur ce modèle, je n’ai gardé que le motif hihi .

IMG_20150819_110440

Le motif est très sympa. Sur le dessus du pied, on peut voir une « scène » Quidditch, c’est à dire des balais sur les cotés et des vifs d’or au centre. Puis quelques côtes 1/1, suivies d’un motif de losange avec une noppe au centre (censé représenté l’oeuf d’or que le dragon protège entre ses pattes dans le livre 4 d’HP). Et enfin encore quelques côtes.

IMG_20150819_110253

Malgré mes calculs, elles sont un poil trop grandes au niveau des mollets (ça glisse un peu, d’où les photos en mode « je fais ma gym sur le mur du salon » x) ), mais je les porterai sans problème.

IMG_20150819_110159

Pour le fil j’ai utilisé la cascade yarn heritage socks, coloris jade, que je n’arrive pas à prendre en photo correctement …, c’est un vert d’eau beaucoup plus pep’s en vrai. J’adore ❤

Le fil est très doux, quoique un peu souple. Il mériterait que je le teste en 2.5mm. A voir avec le temps au niveau de l’usure, mais c’est un vrai plaisir à porter !

Bref, voilà pour ma participation au KAL Harry Potter.
Bientôt, un sondage sera mis en place sur mon groupe pour savoir quel sera le thème du futur KAL spécial série/film, n’hésitez pas si ça vous tente 😉

Bisous bisous ❤

Le petit panda dans la prairie ☼

Helloooooo !

Boarf, ça va, 18 jours sans venir … O.o

Bon j’avais prévenu, mais, même à moi, ça me fait bizarre.

Il faut dire que je prépares un gros projet et je me perds dans les limbes d’internet (AU SECOURS !) et je mets, EVIDEMMENT, 10 ans à finaliser la bête ! Sans compter qu’il faut que je passe, au moins, les mimines derrière la caméra pour ce projet, et FORCEMENT, je suis pas douée (la trombine, je ne sais pas encore, j’ai bien envie de podcaster, mais je suis un panda, j’aime rester cacher).

BREF (oui y’a le lot de majuscules aujourd’hui, faut bien que je cries pour que vous voyiez que je suis reviendue).

Aujourd’hui, je reviens avec l’une des premières surprises dont j’ai parlé il y a quelques semaines. C’est prêt depuis mi-mars, c’est fini de testé depuis fin avril, et c’est maintenant sur vos écrans …. *roulements de tambours* : un panda dans la prairie !

IMG_1056

Avouez que c’est pas commun !

Voici le tout premier patron de la collection estivale pandatesque : Ampélie. (Et accessoirement, une jupette vite faite, vite cousue, tout exprès pour ce top, deux carrés, un élatisque plat visible en ceinture, banco).

Mais concentrons-nous sur ce nouveau top :

IMG_1075

Ampélie est un top estival idéal. Léger de par sa matière, le coton ou le lin ; féminin grâce aux pièces de dentelle judicieusement ajoutées ici et là ; un léger décolleté ajusté qui met parfaitement la poitrine des femmes en valeur ; l’ensemble calculé avec une bonne aisance positive qui lui donne un aspect loose, pratique durant les grandes chaleurs.

IMG_1068

 Il s’agit d’un top-down dont l’essentiel du corps est tricoté en rond.

Mais, niveau difficulté, il ne demande pas une grande expérience du tricot.

La preuve : le point de dentelle se travaille sur 4 rangs, très faciles à retenir même pour les plus débutantes ; pas de raglan, le tout se construit grâce à de simples relevages de mailles à partir des empiècements de dentelle situés aux épaules ; les manches s’obtiennent en rabattant à 3 aiguilles ; les finitions se font avec un simple rabat au crochet et quelques rangs de point mousse donnant l’illusion d’une finition en i-cord. Le tout calculé avec 15 cm de positive ease, autant dire qu’on est bien à l’aise dedans ! Parfait pour les femmes qui veulent être féminine mais cacher leurs petits complexes.

IMG_1072

Cependant, il est envisageable de faire une taille en-dessous de la votre si vous souhaitez un résultat près du corps. On change alors légèrement d’aspect, mais c’est particulièrement efficace pour mettre en valeur les silhouettes en A ou en 8, où l’on préfère marquer la taille. Je vous invite à voir les photos des testeuses par ici pour vous faire une idée de la duplicité de ce modèle ^^.

IMG_1076
un petit sourire pour décomplexer le panda de son gras, heureusement que l’homme est là !

Et sur les pitchounes, c’est génial, on allonge un peu le top et on obtient une jolie robette <3, je vous invite à aller voir les minis stars, toujours sur Ravelry, elles sont à croquer !

Parlons du patron. Il est encore plus complet que les précédents :

  • un panel de tailles allant du 6 mois au 52 (4XL).
  • un tableau de mesures qui vous aide à choisir votre taille au plus juste.
  • des schémas pour vous aider à comprendre la construction du top, étape par étape.
  • deux versions adultes possibles : loose ou près du corps, accompagnés d’astuces pour modifier selon son goût.
  • des indications pour convenir au buste court comme au buste long.
  • des astuces morphologiques pour élargir les hanches si besoin, selon la version choisie.
  • des pas-à-pas illustrés et expliqués pour toutes les techniques utilisées dans ce modèle.
  • des petits coeurs à la fin du patron pour vous souhaiter un bon tricot

Niveau de difficulté après vote des testeuses : 2/5, soit ce que je mets généralement sous « débutant avancé ».

Un petit aperçu :

aperçu

Il est dorénavant disponible sur Ravelry :

Il ne sera pas disponible sur ALM, car ALM c’est fini ! C’est aussi pour ça que j’ai disparu quelques temps, je travaille sur une plateforme 100% pandatesque !

Bref, j’ai pu enfin vous le montrer, quelle frustration ce fut de garder ça pour moi depuis presque deux mois !

Grand merci aux testeuses, tant pour votre enthousiasme pour ce test que pour votre aide ❤ Comme toujours, vous êtes géniales ! Elles sont 15 à m’avoir suivi jusqu’au bout pour ce modèle, des folles quoi ! 😀

Merci à Disou pour les corrections de mon franglais récidiviste, que ferais-je sans toi ? On se le demande 😉

Et je vais me répéter, mais : si vous voulez tester un jour pour moi (un coup de folie est si vite arrivé), j’ai édité une page avec toutes les règles d’un test en général, c’est par . Si vous hésitiez parce que vous ne saviez pas à quoi vous attendre, allez zyeuter et vous rassurer ^^. Il y aura bientôt 3 nouveaux tests, 2 pr les petons et un gilet (je dis ça, je dis rien :p).

Sur ce, je vous laisse, j’ai encore plein de photos à prendre, et plein d’articles à écrire !

RDV demain pour le Boulet, car oui, j’ai fini un boulet !

Et RDV tout bientôt pour d’autres surprises 😉

Je vous fais des bisous, parce que 3 semaines sans panda, c’est abusé quand même non ? 🙂

Ps : aucun panda n’a été blessé durant le shooting photo, Pixel le Kachu s’en est assuré 😉

IMG_1135
« Qu’est ce que je suis beau quand même, la grande classe ! »

RDV Boulet #9

Bon en fait, ça devrait être mon 11ème ou 12ème, mais vu qu’en ce moment je viens qu’une fois sur deux … HUM !

Je suis désolée Emmanuelle, je suis une très mauvaise élève … C’est ma faute, je me lance dans un prototype, et j’oublie tout …

Mais, ce mois-ci, je me suis fait violence, j’ai avancé un boulet, et même, presque terminé ! J’aurai aimé le terminé, mais j’ai eu une attaque de prototïte aiguë, j’ai voulu faire une « pause » crochet pour soulager mon poignet (j’ai perdu mon clover … dans l’appart … ouais … je l’ai toujours pas retrouvé alors que j’ai tout retourné trois fois, mis mon ancien canapé en miettes et fait le grand ménage de printemps … ouais … je me suis servie d’un autre crochet non ergonomique, mais avec un manche, à la place … et je l’ai perdu aussi … dans l’appart toujours … ouais je sais … je soupçonne Pixel d’être dans la combine … maintenant j’utilise le crochet le moins ergonomique du monde, un bâton de métal … je souffre… ce qu’on ferait pas pour un boulet… je vais peut-être le perdre lui aussi avec de la chance !) et je suis repartie sur un nouveau proto, bon 5 min quoi … 3 jours tard, le proto avait un dos et un devant, voilà …

BREF !

Il fallait donc que je reviennes avec du lourd ! Et tadaaa !!

IMG_0867

J’ai fini tous mes carrés héhé !

Finalement, je n’en ai fait que 90, pour des raisons de couleurs. Je n’ai pas une seule couleur qui a le même nombre de carrés car ce ne sont pas les mêmes fils, le même nombre de pelotes etc… niveau symétrie on repassera … Donc, il a fallu ruser pour dispatcher tout ce petit monde harmonieusement. La couverture fera donc 10 carrés de long, pour 9 de large. Un carré mesure 13 cm de côté. Du coup, au départ, j’ai cru que ça ferait un peu court. Et on peut le voir avec ma règle de couture sur la droite, 9 carrés, ça fait pas bien long !

Puis, sur un coup de folie, avant de finir mes 10 derniers carrés, j’ai eu envie de commencer l’assemblage (vous pouvez voir que les 5 lignes du haut sont assemblées) avec ma couleur complémentaire, le gris. Finalement tout ce petit monde se marie bien. Je n’aimais pas trop la méthode d’assemblage proposée par le modèle (Romantic Memories de Drops design), mais finalement, c’est rapide et pas si mal.

IMG_0866

L’avantage principal : chaque « couture » fait gagner 3 cm de largeur une fois étiré. J’obtiendrai donc une couverture longue de 160/170 cm une fois les derniers tours fait ! Et c’est parfait pour le Nhomme et moi qui sommes des versions Tom Pouce de l’être humain.

IMG_0865

Il ne me reste donc plus que l’assemblage à faire et les derniers tours pour une finition propre (et terminer les dernières pelotes) et mon panier sera enfin vide. Je la terminerai donc pour le prochain RDV boulet, ce qui veut dire qu’il m’aura fallu pile un an pour la faire, c’est pas magique ça ?!

J’ai refait un tour dans mon stock, et j’ai tout plein d’autres pelotes dont je ne sais pas quoi faire, pour sûr, une autre blanket débarquera pour le prochain RDV boulet, hihihi ! (je suis dans une optique « je vide mon stash pour mieux le remplir)

Et maintenant, je vais aller voir les copines, car je suis sûre qu’elles ont été moins mauvaises élèves que moi !

Au mois prochain ❤

Promenons-nous dans les bois ♪ ♪

Hé voui, c’est pour ça que j’ai encore disparu ces derniers jours, je suis partie me promener dans les bois, en mode Lutine hihi !

Qu’est-ce que c’est le mode Lutine ?

C’est quand un panda met son nouveau cardi pour aller jouer dans les feuilles mortes ! Vous ne le connaissez pas ?

Hé bien le voici !

IMG_0366Hein ? On voit rien ?

Attendez je me tourne :

IMG_0336

Et comme ça ?

IMG_0362Voilà, c’est le Lutine 🙂

Lutine est un cardigan cache-popotin à aisance ample. Mais pour ne pas tomber dans l’effet « tente », quelques torsades ont été judicieusement placées au niveau du corps pour dessiner une silhouette plus fine en trompe-l’œil.

IMG_0350

Pour accentuer l’efficacité de ces lignes, le dos a été allongé par rapport au devant. Ainsi le gilet ne descend pas trop bas sur les cuisses mais il dissimule ce qui doit l’être.

IMG_0335

La poitrine est mise en valeur grâce à l’aisance nulle. Idéal donc pour les silhouettes en A ou pour toutes celles qui souhaitent dissimuler leurs hanches, leur petit ventre ou leur séant (ou les trois à la fois, je plaide coupable), tout en gardant une jolie silhouette. Pour un fini bien kitsch, j’ai choisi de mettre de gros boutons de bois (et comme ça on reste dans le thème lutine des bois, bé oui :p).

IMG_0371

La finition des bandes de boutonnières et de l’encolure se font grâce à un i-cord. Résultat ? Une finition impeccable !

IMG_0345

Niveau techniques : ce gilet se tricote en top-down, c’est-à-dire du haut vers le bas, sur la base d’un simple raglan. Le corps se tricote en aller-retour, tandis que les manches se tricotent en rond. La différence de hauteur entre le dos et le devant s’obtient par le placement judicieux de quelques rangs raccourcis.

Comme pour BoGoss, le patron est très complet :

  • un panel de tailles allant du 6 mois au 52 (4XL).
  • un tableau de mesures qui vous aide à choisir votre taille au plus juste.
  • un tableau récapitulatif des augmentations du raglan.
  • des schémas pour vous aider à comprendre la construction du raglan.
  • des indications pour convenir au buste court comme au buste long, aux bras courts comme aux bras longs.
  • des astuces morphologiques pour adapter le patron à toutes les silhouettes.
  • des pas-à-pas illustrés et expliqués pour toutes les techniques utilisées dans ce modèle.
  • des petits coeurs à la fin du patron pour vous souhaiter un bon tricot ❤

Je pense, à présent, que tous ces éléments seront la norme de mes patrons de tricot.

Allez, un petit aperçu du patron rien que pour vos yeux :

exemple

Je ne résiste pas à l’envie de vous montrer deux petites merveilles pour lesquelles j’ai eu un coup de coeur boutonnesque (celles qui me suivent sur IG savent à quel point je peux être faible avec les boutons …), deux tailles enfant, tricotées par Sophie et Mafamafa (y’en avait d’autres, mais je n’ai pas les photos encore 🙂 )

La version de Sophie
La version de Mafamafa

Z’avez vu ces boutons ❤ ❤ ❤ ???

Alala …

Pour le coup, ce test s’est beaucoup mieux passé, pas de revirement de patron ouf ! Des testeuses qui disparaissent par contre … (screugneugneu !)

Bref, Lutine est à présent disponible sur Ravelry et ALM !

C’est par ici que ça se passe : .

Et voilà !

Je vais retourner dans ma tanière de panda, je vous réserve plein de jolies choses. Vous verrez ça dans quelques semaines hihi !

Et, n’hésitez pas, si l’envie de tester pour un panda vous prend, faites un tour par ici, il y a toujours un test ou deux qui traînent et qui attendent des testeuses avides d’aventure huhu ! Et en plus, j’y fais des mises à jour régulières pour vous mettre l’eau à la bouche gnyark gnyark !

Il paraît qu’une fois qu’on commence à tester, cela devient addictif (et ce n’est pas moi qui le dis :p ).

Des cerises sous la pluie …

Un peu de couture aujourd’hui 🙂

Il y a quelques temps, j’avais cousu un imperméable pour la Dame. J’avais eu un gros coup de coeur pour le modèle et la qualité du tissu. Je m’étais dit qu’il serait bien pratique de m’en coudre un pour les balades du pikachu Pixel.

Le beau temps étant revenu, il fait bien trop chaud pour rester emmitoufler dans mon gros manteau d’hiver. A force de transpirer dedans, je ne sais pas pourquoi, mais j’ai trouvé la motivation de m’y mettre !

Pour cette fois, j’ai choisi de faire la version du modèle avec poches et col à coulisses.

IMG_0641

Tissu imperméable doublé vert forêt, Myrtilles, 5.95€ le m

zip à doubles sens beige, biais à cerises jaunes

Modèles 23-26, Tendances couture n°12, taille 46/48

Bon sur celui-là, j’ai dû bidouiller deux, trois petites choses. Notamment le zip. Sur l’original, il en faut un de 60 cm, j’avais 50 ou 70 … et la grande flemme de retourner à Myrtilles pour un acheter un autre. J’ai fini par choisir le 70 en grugeant les marges de couture sur le revers du bas et en raccourcissant le zip à la sauvage. Cependant, en grosse cruche, je n’avais pas capté que c’était une fermeture à double sens. Donc, quand j’ai raccourcis les petits bouts de métal qui servent à enclencher le zip, j’ai aussi supprimer « l’arrêt » … Voilà voilà. Donc il vaut mieux que je l’enfile sans le défaire entièrement pour m’éviter des galères …

IMG_0642

Pour cette fois, je n’ai pas eu à ajouter un pli creux dans le dos.  J’ai mis la petite patte dans le dos, histoire de. Apparemment, le patron est bon en 46/48. Finalement j’ai bien jugé l’aisance du modèle car je passe dedans sans problème.

IMG_0651

Là où j’ai passé pas mal de temps, ce sont les fameuses poches à coulisses. Il faut mettre du biais pour créer la coulisse, froncer les angles, poser la poche à l’aveugle et tout ça en symétrie… Bref, ça m’a pris 3 h, mais je suis ravie du résultat ! Je n’avais pas du tout prévu de mettre du biais pour nouer les poches, mais j’ai bêtement acheté 2 m de cordon au lieu de 5 … Donc système D. Au final, ça lui donne une petite touche printanière, ça tombe plutôt bien huhu.

IMG_0646

IMG_0637

IMG_0645

Et je me suis super bien appliquée pour l’intérieur, tant au niveau de la coulisse de la taille que des parementures des devants (encore une fois, trop longues, y’a un défaut de patron), pas un fil ne dépasse à ce niveau là ! Je ne suis pas peu fière :p

IMG_0640

Quant au col, ça a été du bidouillage intensif au niveau du cordon. Il y a un bout de cordelette et chaque extrémité à un petit bout de biais similaire à ce que j’ai bidouillé pour les poches, car il ne me restait pas assez de l’un ou de l’autre pour le faire normalement. Sans compter qu’il a fallu que je couds le biais au col pour éviter que ça finisse par rester coincé à l’intérieur. En gros, ce col est un beau FAKE mais l’illusion est là, héhé.

IMG_0639

Bref, je suis ravie de ma cousette, il ne me reste plus qu’à le porter ! Je le referai sans doute un jour, mais j’espère tomber sur une autre couleur de la même qualité de tissu. Le vert me va très bien au teint, mais une couleur plus gaie, ce serait pas mal non plus, ou alors un petit imprimé fleurie bien kitsch  😉

Maintenant il faut que je trouve la motivation de me coudre un beau manteau de mi-saison dans un léger velours noir… avec un patron en polonais … Ouais, là j’ai plus de mal à me motiver, le col me fait affreusement peur !

Ah, puis, je me suis acheté le dernier Burda plus, punaise, je vais faire au moins la moitié du magazine ! Allez, jusqu’à cet été, il faut vider le stock de tissus, on y croit ! 😀

Ezia

Aujourd’hui je vous parle tricot !

Il y a quelques semaines, sur Instagram, Lilofil a fait appel à des testeuses pour l’un de ses modèles de gilet.
Je ne sais pas ce qu’il m’a pris, j’étais surbooké avec mes propres tests, mais la petite photo a crié mon nom et je me suis proposée.

Test éclair, un tout petit mois pour faire un cardi XXL en 3.5mm, gloups … Et finalement en 3 semaines, c’était bouclé et Ezia est tombée de mes aiguilles (désolée pour la qualité des photos portées, j’étais seule avec un temps bien gris, je n’ai pas réussi à caser une petite séance photo avec le Nhomme …) :

IMG_0689

IMG_0678

IMG_0685

IMG_0694

Le col est donc orné de jolis motifs torsadés, très agréables à tricoter, quoique un peu long sur la fin dans ma taille car on se retrouve avec plus de 400 mailles, mais ça passe tout seul. Technique que je ne connaissais pas pour tricoter l’empiècement, on augmente par « salves » sur un seul et même rang à plusieurs endroits, j’aime beaucoup.

IMG_0653

Me trouvant entre deux tailles, j’ai choisi par défaut de faire la plus grande. Je n’aurais probablement pas dû. Pour le coup, le gilet est vraiment trop grand pour moi, d’un peu partout. Manches larges, corps large, mais une très jolie encolure bateau, qui faisait un beau décolleté dans le dos, mais beaucoup trop large pour tenir sur les épaules une fois en mouvement. Ce qui explique pourquoi le col est un peu « vilain » sur ma version. J’ai choisi de mettre un petit élastique dans l’icord du col pour pouvoir le porter autrement que comme une serpillière.

Vous me direz, y’a de l’aisance, ça pour sûr ! Le Nhomme ne l’aime pas trop sur moi, ça fait sac à patates (les hommes et le tact, tout ça). Ça ne m’empêche pas de le porter, et même bien souvent. Tellement que mon fil s’abîme déjà … on peut le voir sur certaines photos. Il ne me fera qu’une saison. C’est un peu décevant mais je m’y attendais.  J’ai choisi de le faire en coton pour pouvoir le porter ce printemps, avec une jolie robe fleurie (qui n’est pas encore cousue, hum).

IMG_0658

A la base, l’icord est dans une couleur contrastante, mais impossible de me décider avec quoi accorder ce vert ! Et pourtant, les copines testeuses m’ont proposé plein de couleurs, dont le noir. Au secours l’effet Bécassine possible :p Alors je me suis focalisée sur les boutons.
J’ai choisi de jolis boutons en noix de coco, gravés de jolies fleurs. Un vrai coup de coeur boutonnesque.

IMG_0654

Mais je ne vous ai pas montré le petit détail qui m’a propulsé dans ce test. Sur les manches, il y a un petit rappel de l’encolure, un coup, on le voit, un coup on ne le voit plus :p

IMG_0656

IMG_0655

Bref, un beau gilet à sortir dès qu’on veut mettre une petite touche féminine dans une tenue banale. Très simple à tricoter, il se fait relativement vite par rapport à la taille d’aiguilles préconisée et les explications sont limpides.

S’il vous fait envie, le modèle est à présent disponible sur Ravelry, sur le blog de Lilofil, mais également chez Purple laines :). N’hésitez pas à y jeter un oeil, vous y verrez de très jolies versions, bien plus ajustées que la mienne. 

Tricoter avec amour

Cela ne vous aura pas échappé, nous sommes bientôt le jour de la Saint Valentin. Alors parlons d’amour mesdames !

L’amour des pelotes et des jolis fils, ben oui, quoi d’autre ?!

J’avais trois jolis fils en stocks qui attendaient que je leur fasse un sort. Alors je me suis dit, « allez zou, on mélange les trois, on fait n’importe quoi, et on verra bien ! ».

Mon mélange tricoté, j’ai demandé à quelques cyborgs tricotesques si elles ne voulaient pas mélanger des fils elles aussi dans le plus grand des secrets !

J’en conclus que les testeuses les plus assidues de mon groupe sont de grandes cinglées ! Car, elles étaient toutes sur d’autres tests pandatesques, jusqu’à 4 en même temps, pour certaines. Du délire, je vous dis.

Bref, tout cela a donné : Himéros. Vous le connaissez ? C’est le pote d’Éros, incarnation du désir amoureux. Et moi j’aime vraiment beaucoup mes jolis fils voyez-vous … (avouez-le, je ne suis pas la seule à sortir mes beaux écheveaux de temps en temps pour les caresser, tellement ils sont doux, allez, avouez 😉 )

IMG_0611

Himéros c’est un long châle, qui fait deux fois le tour du cou sans problème mais qu’on tricote très rapidement. 1m80 d’envergure non bloqué, 2m15 bloqué étiré (voire plus !).

IMG_0613

C’est aussi un châle tout en point mousse ! Ah il est douillet, vous pouvez me croire ! Et ça le rend très simple à tricoter ! Pas de bordure qui roulotte, pas de finitions, il se suffit à lui-même. Pratique quand on veut traîner dans le canapé avec un tricot qui ne demande pas beaucoup de réflexion.

IMG_0602

C’est trois couleurs qui se croisent à un rythme totalement désordonné, dans un sens, puis dans l’autre. Mais c’est aussi un châle totalement réversible, endroit et envers du travail se confrontent.

IMG_0608

C’est une construction totalement asymétrique, on commence une pointe, et hop, on tourne à 90° toute, et on travaille dans l’autre sens. On dirait un peu un paralléllogramme qui se fait taper dessus, le pauvre 🙂

IMG_0507

C’est quelques rangs raccourcis (pas beaucoup) qui se tapent l’incruste pour désaxer la forme de base et allonger l’une des pointes. Parfait pour apprendre la technique du « enrouler et tourner » (w&t en anglais) sans stresser car le point mousse cache tout.

IMG_0609

C’est un châle qui a un peu de largeur mais pas trop au point le plus stratégique, parfait pour être plié en deux et bien couvrir la gorge, voire cacher son nez dedans. Les couleurs se mélangent alors encore plus.

IMG_0603

Bref, c’est le projet tranquillou des aiguilles, en 4 mm, sans prise de tête, mais pas monotone non plus grâce aux rayures et à la construction changeante qui limite grandement le nombre de maille sur vos aiguilles. Les associations de couleurs sont infinies et on peut utiliser les restes à volonté. C’est bien simple, j’avais envie d’utiliser un écheveau « Framboises au bout des doigts », de la fée fil, mais je voulais aussi taper dans mes restes. Un micro reste de 40 m et une pelote esseulée de la même composition plus tard, j’obtenais un grand châle doudou mérinos soie et de la place dans mes placards, qui dit mieux ?

On peut même ajouter des couleurs, en supprimer, bref, faire ce que l’on veut, le schéma est prêt à subir toutes les lubies.

Bon, par contre, le mien, je l’ai passé à la machine (j’ai perdu mon cerveau ce jour là, je ne suis pas responsable…) et la soie qui était dedans, elle a crié au scandale, la couleur rouge a totalement feutrée … JE SUIS TRISTE !!

Voyons le bon coté des choses, je suis obligée de me faire un autre châle non ? 😉

Bref, si vous aussi vous aimez vos fils d’un amour fou, vous avez besoin d’Himéros !

Il est disponible sur Ravelry :

ou sur ALM

Et pour vous montrez, la diversité du patron, voici les Himéros des copines (j’ajouterai les manquants dès qu’elles auront mis des photos).

Version couleurs du ciel d’hiver pour Béné :

Version printanière et pastelle pour notre Disou internationale :

Hop, hop, hop, voici la version So British de Claire-Amélie, très étonnante !

Je ne le savais pas, mais Himéros premier du nom a un petit frère, et c’est Christiane qui l’a tricoté 😉

 

Sont-y pas beaux ? Et pourquoi pas une version jaune, orange et rouge, pleine de pep’s ? Hein, comment ça j’ai déjà trop de châles jaunes, mais non !

Ça s’est fait !

Et non, je ne parle pas de mon absentéisme aigu bloguesque (mais je pourrais).

Les neurones fument en ce moment, BEAUCOUP de travail (5 tests en même temps à un moment donné, gloups), beaucoup de choses à gérer, à éditer, à mettre en place, à photographier, quelques problèmes à solutionner, et PEU (si peu) de temps pour tout faire. Le blog a dû passer à la trappe (et pas que ça d’ailleurs …) !

Vous vous rappelez, au dernier D4S, je vous ai présenté un petit duo bonnet/ mitaines tout romantique.
Je vous avais dit que j’étais le panda le plus bête du monde en oubliant un rang de diminutions sur les mitaines. Bon bah, j’ai pris mon courage à deux mains, j’ai défait (ouais mais pas tout hein) et refait les deux. Ouais les DEUX ! Ça aurait été bête d’en faire qu’une …

Du coup, elles me vont comme un … gant ! (aujourd’hui c’est jeu de mots pourri au menu).

Avec le pouce de la victoire siouplé !

IMG_0562

C’est mieux comme ça.

Et puis, avec tout ça, j’ai fini par écrire les patrons, et harceler trouver 6 testeuses !

Voici donc Sémélé et Thyoné, mon petit duo bonnet et mitaines :

IMG_0138

Une bordure de côtes assez large pour couvrir les oreilles, une ribambelle de feuilles en relief et en jacquard, quelques mailles glissées pour obtenir un léger plissé, quelques boutons, un joli pompon, et nous voilà avec un bonnet romantique à souhait. Mêmes ingrédients pour les mitaines.

IMG_0120

Les deux se tricotent en rond, pas de grosses difficultés techniques à noter.
Une nouveauté chez le panda cependant, les deux modèles ont été calculé et testé pour aller aux grandes comme aux petites filles (et même les toutes petites !). J’avais envie de passer à la vitesse supérieure avec mes modèles.
C’est vrai, combien de fois un modèle enfant nous plait, à nous les grandes, et inversement ? Hé ben voilà, problème réglé !

IMG_0157

Grâce à celles qui me suivent et m’abreuvent d’informations sur Ravelry, j’ai pu établir des tableaux de tailles me permettant de travailler sur un plus large panel, et ça c’est vraiment génial. Grand merci aux informatrices ❤

Il y a donc plusieurs tailles qui sont fournies dans ces patrons, de la taille enfant à la taille adulte, sans pour autant faire une distinction précise. Les tailles sont données en centimètres (de 40 à 60 cm pour le tour de tête, de 15 à 21 cm pour le tour de main). Plus d’excuse pour se faire un duo mère-fille ;).

Niveau : débutant avancé pour les deux.

Bref, voilà deux nouveaux bébés disponibles 😀

Pour Sémélé, c’est par ici que ça se passe :

Ou sur ALM

Pour Thyoné, c’est par là :

Ou sur ALM 

Et jusqu’au 3 février 2015, si vous ajoutez les deux patrons à votre panier Ravelry et que vous indiquez le code 1=2, l’un des deux patrons sera gratuit :).

N’oubliez pas d’aller voir les versions des testeuses par ici et ici, ou sur leurs blogs respectifs (si elles ont trouvé un brin de lumière dans cet hiver tout gris et pluvieux …).

Edit : hop, il y a eu des publications bloguesques ici, ici et ;).

Grand merci à vous les filles, vous avez été géniales ❤

On se retrouve tout bientôt avec un peu de couture. Puis dans une dizaine de jour pour vous révéler un nouveau bébé laineux élevé dans le plus grand secret hihi 😉

Mon (presque) beau sapin …

Aujourd’hui, nous somme le 21 décembre, jour du solstice d’hiver ! Il faut donc rendre sa copie du D4S.
Oui oui, j’avoue, j’ai faille l’oublier celui-là ! Non, non, j’ai bien fait mes devoirs, j’ai tout simplement failli oublier de publier >.< .

Alors, le thème pour ce 3ème défi était :

♪ Mon beau sapin, roi des forêts, que j’aime ta verdure, tes dorures, ta fourrure …   ♪

Ou la version revisitée de la comptine de Noël par Béné ;).

Pour ma part, je me suis focalisée sur la verdure et les dorures, et ça a donné ça :

IMG_0133

Un petit ensemble bonnet/mitaines de ma création (qui attend que je découvre le secret des journées de 72h pour trouver le temps d’écrire les patrons et de les faire tester)(qui attend aussi que je découvre la cachette secrète d’un groupe de 60 testeuses qui tricotent plus vite que leur ombre et qui aimeraient mon travail).

Bref, du jaune et du vert, un motif feuillu en jacquard, quelques boutons pour la fantaisie … et un pompon !

Mais si, là !

IMG_0078

Tricoté en mérinos, il est d’une douceur à tomber par terre. De mémoire, de la fonty.

Les mitaines sont un peu grandes pour mes mains, j’ai zappé un tour de diminutions (ouep, ça arrive même au panda …)(plus souvent qu’on ne le croit malheureusement). Le poignet est bien long pour couvrir les plus frileuses. D’autant qu’avec la zone de jacquard, ça fait double épaisseur de fil, c’est vraiment idéal. Il aurait juste fallu que j’allonge un peu plus au niveau des doigts, car c’est un peu plus court que ce que j’ai l’habitude de faire (faudrait que j’en parle à la créatrice)(oui il faudrait que je me parle).

IMG_0115

 

C’était donc ma participation au D4S de cette saison. Je file maintenant sur le blog collectif pour annoncer le prochain thème et voir les participations des copines :).